Conte insolite

 

 

 

I

 

 

Année 2222. Nous sommes sur la planète du vieux Chen.

 

Il soupire : « Comme le Temps passe vite ici, Hier c’est Aujourd’hui, et Aujourd’hui, c’est déjà Demain… »

 

Le vieux chinois déambule sur une plage déserte. Des herbes hérissées. Une mer verte. Des vagues sans écume viennent mourir sur le sable, mort qui témoigne d’une existence puis d’une non- existence, comme le grondement du roulis devant le silence.

 

Spirale d’une nébuleuse à l’horizon, bateau errant perce la brume. C’est un hydra-ovni fantôme d’une autre planète.

 

Une fillette en descend, une rose à la main, et tenant en laisse un mouton et un renard.

Le vieux Chen affolé :

-   De quelle planète viens-tu, fillette ? Cette planète-ci n’est pas pour toi, la vie y est trop cruelle. Comment t’appelles-tu ?

-   On m’appelle Zéla, répond la fillette. Mon protecteur est un Prince. Il est resté sur sa planète. Mes amis sont les roses, les moutons, les renards et un aviateur… Mais celui-là, je ne l’ai vu qu’une fois, ajoute-t-elle avec des regrets dans la voix.

-   Appelle-moi Vieux Chen, dit le chinois. La vie de mes ancêtres remonte à la nuit des temps cosmiques. Je me suis habitué. Ici, c’est Terra Incognita. C’est la planète du daner, de la peur, des mystères, de toutes ces ombres noires qui rôdent autour de nous…

-   N’y a-t-il pas un moyen pour nous protéger ? s’enquiert Zéla.

-   Oui, dit le Vieux :

la Licorne

qui vit dans une grotte tout en haut de cette montagne, infranchissable barrière de rocs et de pics. La licorne a des pouvoirs magiques pour combattre le mal.

-   Mais, qu’est-ce qu’une licorne ? demande Zéla.

Le Vieux Chen se gratte la tête :

-   Je ne peux pas te l’expliquer, tu es trop jeune.

-   Alors, Vieux Chen, dessine une licorne.

Chen s’exécute, sa main retrouve la mémoire de ses calligraphies anciennes, elle ébauche une licorne de la taille d’un cheval ou d’une grande chèvre, une queue épaisse qui flotte au vent…

La main hésite un instant, puis la « corne unique », où des nervures nacrées s’enroulent en torsades, se dresse comme un phallus frontal.

 

(Aux lecteurs : Vous pensez peut-être à une question que Zéla ne pense pas à poser.)

 

Le Vieux raconte :

-   Le nom chinois de la licorne est Ri Lin, nuages et soleil. Les premiers apportent l’eau, l’autre la chaleur, la vie. Ki-lin est aussi Yin et Yang, qui se rapprochent et tendent vers l’harmonie. Mais tu es encore trop jeune pour que je puisse tout t’expliquer. Dormons, demain nous commencerons l’ascension de la montagne, car seule une pure jeune fille comme toi peut caresser la licorne. Alors, Terra Incognita sera sauvée des ombres du mal.

Comme

la Belle

au Bois dormant, ils dormirent longtemps, longtemps…

 

 

II

 

 

Chen s’agite puis sursaute dans son sommeil. Une sonnerie dans l’oreillette de son téléphone portable, oreillette intégrée dans le lobe de son oreille droite, le réveille. Parvenant de l’Hémisphère Nord, une menace se précise : en témoigne le message qu’il a intercepté. « Chercheur X 05 toujours en échec dans sa recherche sur poudre donnant éternelle jeunesse. Patron X 01 furieux ordonne à son Agent de ramener au plus vite la corne de la licorne qui, broyée, donnera la poudre miraculeuse de l’Immortalité. »

Patron X 01 vocifère : « Inutile de revenir sans la corne, tu seras explosé. »

Communication coupée.

 

Vieux Chen ne perd pas de temps.

« Allô Petit Prince, Zéla est en danger sur Terra Incognita. Agent X 05 en route pour tuer Licorne. Ramène-toi au plus vite. Prends Noé au passage, le Mont Arara étant sur ton chemin… »

 

Au petit jour, Petit Prince débarque avec Noé et son troupeau d’éléphants et de dragons qui s’étaient multipliés depuis le déluge.

 

Zéla se réveille. « Mon prince… » balbutie la jeune fille qu’elle est devenue… Puis elle rosit.

 

Un grondement lointain annonce le début des opérations de X 05. Matériels ultra sophistiqués : gaz asphyxiants, fusées, halogènes aveuglants…

Plus une minute à perdre, Prince et Noé, chevauchant les dragons, entraînent la masse des éléphants à l’assaut de l’assaillant.

 

A campement, Chen et Zéla effondrés se soutiennent. Le vieux répète, comme une prière :

« L’Idéogramme composé du signe Homme et du signe Montagne désigne l’Immortalité ».

 

 

III

 

 

X 05 est déjà à mi-parcours lorsque la caravane éléphants/dragons arrive au pied de la montagne, muraille menaçante.

Alors Noé déclenche ses dragons volants, qui crachent le feu en détruisant allègrement la haute technicité de X 05. Prince guide les éléphants sur les pentes : la route leur est ouverte. Rocs et pics sont gagnés de haute lutte et dépassés. La grotte de la licorne est proche. Un dragon se tient devant l’entrée, en sentinelle. « Plus de danger, Licorne, aboie-t-il. X 05 et tous son bazar sont écrasés par dragons et éléphants. »

« Licorne, appelle Noé, tu peux sortir, Zéla t’attend au campement ».

 

Euphorie à l’arrivée. Zéla se jette dans les bras de son prince. Les anciens amis, Chen et Noé, se retrouvent avec émotion (tant de siècles depuis l’aventure de l’Arche !!!)

La licorne gambade dans les rhododendrons. Zéla caresse son pelage soyeux.

Alors la licorne dans la danse de l’Amour et de la pureté.

 

Nous sommes en 2229. L’espace-temps continue sa route.

C’est peut-être cela, l’Immortalité ?

 

Fin.

 

 

Andréa, janvier 2007