#Amazonie Soko

Arracher, peler
Râper, presser, tamiser
S'user, s'épuiser

  • Farine de Manioc pour une famille.
  • Temps de préparation : une journée
  • Ingrédients : une centaine de tubercules de manioc
  • Ustensiles : un toit de feuille, un demi tronc d'arbre creusé, une râpe (une plaque de tôle percée à l'aide d'un clou), une machette, un tamis, un four à bois en terre cuite couvert d'une grande plaque de tôle, un râteau, une longue tresse en bambou (héritage indien) et une coque de noix

1. Peler la moitié du manioc et faire tremper l'autre moitié dans l'eau (une flaque d'eau stagnante dans le forêt fera l'affaire)

2. Râper les tubercules pelées et enlever la peau des tubercules trempées

3. Mélanger les tubercules jusqu'à obtenir une pâte blanche (retirer les filaments et autres grossièretés)

4. Remplir la tresse avec la pâte, fermer à l'aide d'une coque de noix, et suspendre la tresse à l'étendoir jusqu'à ce que l'acide mortel soit complètement essoré

5. Vider la tresse dans le demi-tronc d'arbre creusé et tamiser la mixture

6. Cuire la farine jusqu'à satisfaction sans jamais arrêter de remuer (va et vient du râteau)

Quand Benedito et sa femme nous ont remis un sachet de la farine que nous venions de préparer ensemble, nous n'avons pas pu refuser. Il nous en reste encore que nous savourons en pensant à eux et leurs enfants.

retour au sommaire