Nous avons terminé l'année en poésie! Pour vous accompagner sur les sentiers de l'été, le haïku, qui invite à traduire ses sensations et pensées en 3 vers (un court, 5 syllabes, un long, 7, un court, 5), ou les formes brèves (là, vous êtes libres de la rythmique, inventivité bienvenue).

Etre dans l'ici et maintenant
ouverts à ce qui nous traverse
poésie de l'instant
fulgurances de l'esprit.
Carole.

Voici les poèmes de Lise.

Séance Haikus/poésies brèves

 

Jaune tendre des champs de blé dans les ombres bleues du crépuscule

Fulgurances de l’esprit chevauchant une monture ailée

Rose fugace des nuages

Lignes subreptices

Derniers éclats de brillance avant le plongeon dans le noir intégral

Dans un clin d’œil blafard

La Lune se rit de notre désarroi face aux ténèbres

 

Écrit le 25 juin 2012 entre 19h15 et 22h30 – TGV Paris-Montpellier

 

***

Un pas de jeune fille

Saupoudre l’herbe folle

Ébullition de rêveries en tête

Ses chevilles fines cadencent

Au son du filet de chansonnette

Que ses lèvres rosées fredonnent

Frêle innocence que le destin attend au tournant

 

***

Pluie d’étoiles

Sous les yeux du commandant

Éjection réussie

***

 

Timide halo blanc

Autour de sa corne unique

Douce, elle s’éteint.

 ***

 

En haut de l’arbre

Parachute enchevêtré

Dernier survivant