Piste d'écriture: personnifier, incarner, les abstractions.

 

Curiosity

Si tu aboyais
Je te clouerais bien le bec
Oiseau des villes


Elle saisit d'un coup et se faufile, elle vous inquiète et vous attise, piqué au vif, un éclair dans le regard, et c'est mille étoiles qui filent droit sur un voeu, un peu enfantin.
Une porte entrouverte, un sac mal fermé, un décolleté... décolleté, un sourire, un regard, une lumière, un mot et les yeux pétillent, les narines frétillent, le coeur s'accélèrent, tous les sens s'aiguisent droit sur un voeu, un peu enfantin.

Marcher machinalement et connaître avant d'avoir vécu, les pas du quotidien, pas dormeurs et patatras, l'ennui trébuche et le banal bancal s'échoue sur l'incertain.
Magie.
Au détour d'une rue ou d'une conversation, d'un repas ou d'un instant, la journée bascule avec une idée fixe.
Envie.
La malice gagne le regard et le sourire. Envie d'enquêter, de creuser, de taquiner, en proie à découvrir ce qui se trouve derrière la porte, le sourire ou les mots. Etrange inattendu, par delà la façade des visages trop sages.
Présage.
Pourtant derrière l'agitation de tout son être tendu vers la découverte de se qui se cache derrière la porte, dans le sac, sous le décolleté, au creux du sourire, dans la lumière ou par delà les mots, il y a cette ivresse plus forte encore, un voeu, un peu enfantin de ne jamais rien découvrir.
Infini.
Que le jeu ne vaille que pour les camarades rencontrés et que le je ne s'enorgueillisse pas trop vite de tomber les masques pour retrouver les pas du quotidien.
La curiosité joue avec le mystère, comme un chat joue avec une souris. Une fois la souris morte, et passé le feu de paille de la fierté, le chat s'ennuie, seul, laissant son trophée au seuil de la maison.
Octobre 2012, Olivier Hirt