Cette Lettre poétique arrive sur ma BAL tous les quinze jours depuis deux mois, et c'est souvent un beau cadeau. Je souhaite le partager avec ceux que la poésie d'aujourd'hui et d'hier intéresse... En voici trois. Si vous souhaitez vous abonner à votre tour, allez sur le site  http://poeme.a-lire.fr/

Carole

Le poème de la première quinzaine de février 2014

Une sélection de grands poèmes, pour (re)découvrir la poésie de langue française

Le moderne :

Lydie Dattas, Jour et nuit

 

Ma jeunesse a été si absolument pure :
j'ai traversé la nuit sans craindre de mourir
quand la nuit n'était rien qu'absolument la nuit,
j'ai marché dans la nuit sans douter de l'aurore
lorsque la nuit doutait de ses propres étoiles.
J'ai marché dans la nuit comme au milieu du jour :
le ciel était couvert entièrement d'étoiles,
les étoiles éclairaient autant que le soleil,
ce terrible soleil qui éclaire la nuit.
La nuit me consacrait ses heures les plus belles,
la nuit avait pour moi la beauté de l'azur,
je buvais la rosée dans la coupe des roses,
les étoiles étaient aussi jeunes que moi.
La beauté jour et nuit se tenait près de moi :
je craignais la beauté plus que ma propre mort,
je ne préférais rien à la beauté des anges.
La neige jalousait la pureté de l'âme :
la neige me devait en partie sa beauté,
la neige qui laissait sa beauté dans mon âme.

Lydie Dattas, Le Livre des Anges II, Arfuyen, 1995

 

L'ancien :

Guillaume Apollinaire, Zone

À la fin tu es las de ce monde ancien
Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin
lire la suite du poème...

La trouvaille :

Jean Dehénault, La Mère à l'avorton

Toi qui meurs avant que de naître,
Assemblage confus de l'être et du néant,
lire la suite du poème...

 

Le courriel ne s'affiche pas correctement ou les liens ne fonctionnent pas : utilisez ce lien http://poeme.a-lire.fr/2014/02/le-poeme-de-la-quinzaine-debut-fevrier.html

Vous avez aimé ces poèmes ? Partagez ce courriel à vos proches !

Le poème de la deuxième quinzaine de février 2014

Le moderne :

Marcel Moreau, Intensément ton corps

Là où je suis parvenu, si je baisse les yeux, je ne vois que Néant, et si je les lève, je ne vois qu'elle : Femme, Aimée, Beauté, Etoile, ma dernière chance d'homme, épuisé d'avoir tant vu.
lire la suite du poème...

L'ancien :

François de Malherbe, Paraphrase du Psaume CXLV

N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde ;
Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde
lire la suite du poème...

La trouvaille :

Renée Vivien, Ressouvenir

Ô passé des chants doux ! ô l'autrefois des fleurs !...
Je chante ici le chant des anciennes douleurs.
lire la suite du poème...

Le courriel ne s'affiche pas correctement ou les liens ne fonctionnent pas : retrouvez les poèmes de la quinzaine sur http://poeme.a-lire.fr/

Vous avez aimé ces poèmes ? Partagez ce courriel à vos proches et invitez-les à s'abonner, c'est gratuit !

 

Le poème de la première quinzaine de janvier 2014

Le moderne :

Xavier Grall, Marais de Yeun Elez

Parmi les chiens bleus
je partirai sans dire rien
lire la suite du poème...

 

L'ancien :

Georges Rodenbach, Du silence (II)

Douceur du soir ! Douceur de la chambre sans lampe !
Le crépuscule est doux comme une bonne mort
lire la suite du poème...


Le courriel ne s'affiche pas correctement ou les liens ne fonctionnent pas : utilisez ce lien http://poeme.a-lire.fr/2014/01/le-poeme-de-la-quinzaine-debut-janvier.html

Vous avez aimé ces poèmes ? Partagez ce courriel à vos proches !