aileronsCette piste d'écriture a été explorée la semaine du 24 septembre. Hitckock différenciait la surprise du suspense ainsi:  au cours d'une scène, une bombe explose: c'est un effet de surprise. Mais si le specta­teur est informé de sa présence, attend ou redoute qu'elle se dé­clenche, alors il s'agit de suspense. Rappel: un stage scénario/nouvelle autour du concept de chute, retournement, surprise, est proposé le dimanche 28 octobre.

Le texte dont nous sommes partis est un extrait de Autour du monde, de Laurent Mauvignier, Les éditions de Minuit, 2014. Ce livre est formé d’un entrelacement d’histoires, toutes situées en 2011 au moment du tsunami au Japon.

Dans celle-ci, qui commence page 84, il est question de 5 jeunes touristes turcs en vacances aux Bahamas, « trois garçons et deux filles – dans les histoires il y a toujours un garçon qui n’a pas de fiancée ou une fiancée qui pourrait aimer deux garçons. » Au matin, « ils avaient tous embarqué dans un petit bateau à moteur, en compagnie de Zack, un gars qui servait de guide à l’occasion (…) et, très vite, le bateau avait filé vers le large. Là où nagent les dauphins. » Il s'agira de plonger pour nager avec eux. Taha, excellent sportif pourtant, n'est pas à l'aise sur l'eau; mais il ne veut pas déchoir aux yeux de Yasemine, sa fiancée, en lui avouant cette sorte de résistance intérieure, qui l'incite à investir tout ce qu'il voit et entend d'un sens peut-être exagéré. 

 

L’effroi de Taha, allié à son orgueil, ne l’entraine-t-il par dans une sorte de cécité ? A votre avis, vers quoi va-t-on ? Un retournement cruel ? Une forme d’initiation ? Ironique ou bienveillante ? A ce stade du récit, tout est possible. L’auteur a instillé l’inquiétude autant que la séduction, les profondeurs comme la légèreté. On a compris l’enjeu de Taha, on sait qu’il est pris entre plusieurs peurs, on sait qu’il a beaucoup à perdre, son estime de soi-même, l’amour de sa fiancée peut-être, son intégrité physique ou morale.

Deux pistes :

 

1. Imaginez la suite, écrivez-la ou posez-en les principales étapes.

 

2. Créez une situation propice au suspense. Une angoisse s’installe, à laquelle, peut-être, on ne veut pas se laisser aller. On ne veut pas croire sa peur. A quoi correspond cette angoisse pour votre personnage ? à un complexe, comme ici ? à une situation objective ? Semez des doutes, faites balancer le personnage, comme le lecteur, entre plusieurs faces de la médaille.

Pour en savoir plus sur Hitckock et son art du suspense, consulter l'article d'Aurélien Ferenczi,  en particulier la leçon 2.

illustration : http://corsica.mare.over-blog.com/pages/DIFFERENCIER_LES_NAGEOIRES_DORSALES_EN_MEDITERRANEE-4462865.html