Ce texte a été inspiré par le portrait "Marie-Madeleine", Vincent Bioulès,  exposition Les chemins de traverse.

 

 

Vincent-Bioulès-Chemins-de-traverse-Le-portrait-basculer-de-linstant-dans-léternité-au-Musée-Fabre-705

Elle attend

Quoi ? Qui ?

Elle a posé son sac

Elle a posé son regard sur qui ? sur quoi ?

Elle s’appuie  sur le mur

Ou sur un bar, un balcon,

Qu’y a-t-il en dessous ?

Elle ne regarde pas par là, c’est nous qu’elle regarde !

Elle questionne, interpelle.

Sa robe noire est chiffonnée,

Sa gorge découverte,

Là, la peau palpite, à l’abri, à distance.

Le voile épais de ses cheveux  couvre en partie son corps,

Parure ou protection ?

Ses jambes ont beaucoup marché,

Genoux fatigués, salis, blessés,

Son visage interroge, elle attend, pourquoi ? pour qui ?

Elle attend…