Piste d'écriture: parfums, sensations, sentiments

Dédié à Charles Baudelaire et à Aourida

rouge

Aujourd'hui, je me promène dans un jardin où tout me semble beau.

Les fleurs sentent bon, des roses et des marguerites le peuplent.

La voix des Muses, dont celles de Clio ou de Mnésys[1] me parviennent. Les entendez vous ?

Je crois sentir l'odeur de l'Amour et de l'amitié, lorsqu'Hermès et Apollon viennent me chercher,

M'emmener au pays où la flûte de Bacchus[2] m'enivre, je me laisse bercer par ce doux son.

 

Les fleurs en question sont des roses, des acacias, des narcisses rouges[3], là, près d'une rivière

Où je crois apercevoir une belle créature dont je m'approche. Mnésys et Sophie[4] m'y encouragent

Et je leur demande si je peux l'approcher ce à quoi, elles me répondent à l'unisson avec Phébus

« Certainement, fais ce que tu veux. C'est toi qui détiens cette fleur du bonheur. » Avec elles,

J'oublie mes tracas quotidiens, je me sens en confiance et je peux voler de mes propres ailes

Comme un oiseau. Voici les paroles : « -Nous sommes ravies pour toi. Puisses-tu être heureux tel Ulysse après un long voyage. »[5] Leurs pensées sont les miennes, leurs vœux aussi et,

Par-delà ces voix, celles de Démocrite ou de Platon[6] me parviennent,

D'un rire clément et doux, ni sarcastique ni cruel.

 

Dans ce monde règne l'odeur de paix, Arès n'est pas là, ni même Hadès[7] ou ses sbires.

Il n'y a que bonheur et amitié qui y règnent. En haut, tout en haut du jardin, est gravé en lettres

D'or : « Amour oui, Guerre non. »[8] Il n'y a que des civilisations qui règnent, pas de barbarie, mais

Ces deux entités ne sont-elles pas contradictoires ? Assurément.

 

Eole a dû repousser Anubis, Arès, Mars[9] et ses sbires loin dans un monde

Où assurément, il y a de la place pour eux, allez savoir.

 

Je vais donc à la rencontre de cette femme aux cheveux dorés, aux yeux

Bleus, d'un bleu océan, où l'on se noierait, et au teint blanc et qui me dit s'appeler Aourida, qui

Signifie fleur en berbère. Elle a fait ce voyage avec trois autres personnes,

Qui me tendent leurs mains, je les serre avec douceur et volupté. Elles font pareil et

Se présentent en tant que Camilla, Sarah ; un troisième, garçon, est présent,

Il me semble timide. Pourtant, il m'a aussi serré la main et me dit, après quelques minutes

De réflexion qu'il s'appelle Samy. « Quels jolis prénoms originaux, leur dis-je.

Vous êtes ici depuis combien de temps ? ... »

 

Ma question semble les prendre au dépourvu et Aourida me répond,

D'une voix chaste et douce : « Mais depuis toujours, jeune homme. Depuis la

Création de ce jardin.

-Nous sommes enchantés de faire ta connaissance, depuis le temps qu'Aourida

Nous parle de toi, dit la plus jeune, d’une voix douce et tendre comme elle.

Qui es-tu ?

-Je suis le Chasseur de l'Infini.

-Chasseur de l'Infini, pourquoi ?

-C'est ainsi qu'on me nomme... »

 

Responsables. N'existe-t-il pas de monde plus jovial que celui ci ?



[1]    Muses : neuf filles de Zeus

      Clio : Muse de l'Histoire

      Nmésys : divinité représentant la Mémoire

[2]    Hermès : dieu des voyageurs. Il est souvent représenté avec des sandales ailées et un caducée.

      Apollon : dieu protecteur des Arts

      Bacchus : ego romain de Dionysos souvent représenté avec une flûte.

[3]    Narcisse rouge : Narcisse est un garçon s'étant noyé dans une rivière à  la recherche de son image. Selon la légende, il rechercherait toujours son image et une fleur rouge pousse à l'endroit où il s'est noyé.

[4]    Mnésys : voir note 1.

      Sophie : allégorie de la Sagesse.

[5]    « Heureux qui comme Ulysse... » : référence à Joachim du Bellay, poète de la Renaissance

[6]    Démocrite : philosophe présocratique (avant Socrate) qui souriait toujours.

      Platon : philosophe grec ayant influencé la majeure partie de la philosophie occidentale et un peu orientale.

[7]    Arès : dieu grec de la Guerre.

      Hadès : dieu grec des Enfers.

[8]    « Faites l'amour, pas la guerre » : slogan de la fin des années 1960.

[9]    Eole : dieu grec des Vents.

      Anubis : dieu égyptien des Morts.

      Mars : ego romain d'Arès.