C'est en mars 1964 que Jacques a mangé de l'herbe pour la première fois. Il en avait mangé avant, bien avant, baeucoup et des jours durant, mais la première fois qu'il a mangé de l'herbe et qu'il a guéri c'est en mars 1964, c'était le soir où il avait plu.

- C'était quand déjà, la première fois que tu as mangé de l'herbe et que tu as guéri? lui a demandé Bonzi.
- C'est en mars, c'était le soir et il avait plu, lui a répondu Jacques.

C'était le soir. Il avait plu. L'herbe avait son gout d'orage...

Premières lignes de Le petit Bonzi, de Sorj Chalandon, 2005, Le livre de poche 30851

A votre avis, de quoi a-t-il guéri? Et a-t-il vraiment guéri? Une histoire racontée à hauteur d'enfant, avec cette langue qui joue des échos, s'appuie sur les répétitions.

A bientôt à l'atelier! Carole

le petit bonzi