Un portail temporel. Piste d'écriture inspirée par : Il était une seconde fois, une série en 4 épisodes de Guillaume Nicloux, avec Gaspard Ulliel et Freya Mavor

Vincent décide de reconquérir la femme de sa vie en retournant dans le passé.

Il peut le faire grâce à un portail temporel surprenant de banalité : on lui a livré un colis qu’il ne se souvenait pas avoir commandé. En l’ouvrant, il découvre une boite en bois, qu’il pose sur le sol de son garage. Intrigué, il se met à quatre pattes pour regarder de l’intérieur. Alors que debout il voyait parfaitement le fond de la boite, là il n’aperçoit que du vide, un vide obscur. Il s’aventure à l’intérieur… et ressort par l’autre extrémité, toujours dans son garage, mais à une heure différente.

Et en remontant dans la cuisine, il découvre son ex-petite-amie Louise en train de préparer le petit-déjeuner. Elle semble surprise de sa surprise, pour elle ils sont arrivés chez lui la veille, et ont passé la nuit ensemble… Vincent réalise alors qu’il est ressorti de la boite plusieurs mois plus tôt. Bien avant cette rupture dont il ne se remet pas.

Il décide de tout faire pour que Louise et lui ne se quittent pas, forment un couple et vieillissent ensemble.

 

Pour Vincent en tout cas, rien n’est simple : il ne peut contrôler tout à fait le moment où le mènent ses incursions dans le passé. Et d’une fois à l’autre, les choses ne sont pas tout à fait semblables à ce dont il se souvient avoir vécu ; les circonstances peuvent même varier considérablement. Est-ce parce qu’il a agi différemment ? Il prend peu à peu conscience de certaines choses, et évolue. Louise aussi semble évoluer. Pourtant, une sorte de fatalité semble peser sur Louise comme sur leur couple, une fatalité qui prend plusieurs visages. A mesure que les réalités alternatives se multiplient, des dérapages se produisent, parfois bénéfiques, toujours surprenants.

Non seulement Vincent ne contrôle pas vraiment les conséquences des changements qu’il apporte dans le passé, mais ses incursions mettent en péril son existence dans le présent.

Pourtant, il s’accroche. Les deux époques (celle d’hier et celle d’aujourd’hui) vont peu à peu se rejoindre. Il lui faut dépasser une certaine date. Il compte sur cela. La mission qu’il s’est donnée débordera-t-il sa « réelle » ? parviendra-t-il à ramener Louise ici et maintenant, avec lui, ou bien sera-t-il, lui, emporté par cet étrange mouvement ?

 

Pistes d’écriture :

  1. Poursuivre cette histoire, ou raconter un épisode. Comment vous y prendriez-vous ? Comment réparer certaines choses, éviter de faire pire ? Deviner ce que l’autre attend ?
  2. Imaginez, vous aussi, un portail temporel, qui n’ouvre que sur le passé de votre personnage. Quelle forme prendra-t-il ?
  3. Ses incursions vont-elles, comme dans cette histoire, modifier certains déroulements ? Jusqu’à quel point ? Ou simplement lui permettre de revivre certaines scènes, périodes ? De connaitre certains faits, de vérifier sa version des choses ? De retrouver une mémoire ?

L’enjeu est-il dans le passé (sauver quelqu’un, récupérer quelque chose, empêcher une action…) ou dans le présent ?

  1. Le paradoxe temporel va-t-il jouer ? Et si oui, comment ?