To celebrate !

Logorallye : croisière, distance, Méditerranée, crâne, tectonique, immédiat, hélices, sillage, volcans, lave

Partie de Marseille, la croisière devait nous conduire successivement à Gênes, Naples, Catane, la Valette, Carthage, Antakya, Izmir, Thessalonique, le Pirée, Eraklion, Bonifacio et Barcelone pour un retour à Marseille dix jours montre en main après notre départ. Challenge ? Certes, mais après tout, les distances ne sont pas telles en Méditerranée. Mais connerie, ça oui. Sous quel crâne malade avait pu naître l'idée d'un pareil marathon ? Anticipant sur l'oeuvre multimillénaire de la tectonique des plaques, le tour operator avait-il rapproché l'Afrique de l'Europe, comprimé la mer Egée, et transformé en gigantesque chasse d'eau le détroit de Gibraltar au risque de provoquer la submersion immédiate du Maroc et de l'Andalousie ? Nous ne le saurons jamais car l'entreprise mit la clef sous la porte avant même notre première l'escale. Le covid était passé par là.

Je serais moi-même mal venu de me poser en victime. Cette odyssée en accéléré, j'en avais accepté l'idée, m'en réjouissais même, alléché qui plus est par des prix à tel point cassés qu'une colonie de puces aurait dû investir mes oreilles. Mais au nom de la relance, tout, même le plus aberrant semblait vraisemblable, et après tout nous étions encore à l'école du « quoi qu'il en coûte ». En fait, j'avais crû malin de saisir l'aubaine.

Mal m'en avait pris. Une enième vague de la pandémie venait de saisir l'Europe. Malgré les contrôles à l'embarquement, au bout de quelques heures, nous comptions plusieurs dizaines de cas à bord. Nous ne pûmes débarquer à Gênes et nous trouvâmes bannis de tous les ports prévus à notre feuille de route.

Notre malheureux capitaine, privé de ses donneurs d'ordre, n'avait d'autres perspective que de faire des ronds dans l'eau, brassant de ses hélices l'eau de la mer Thyrénienne et réduit à nous montrer avec un enthousiasme feint les dizaines de marsoins qui bondissaient dans le sillage du navire.

Grâce à Dieu, les soutes étaient pleines de ce carburant qui déplaît tant aux habitants de ports d'escales, sous prétexte qu'ils souffriraient de cancer du poumon un peu plus que leurs concitoyens. Voir... est-ce bien prouvé ? Nous mêmes, en tout cas, étions à l'abri, pour peu que nous nous tinssions à la proue, laissant l'erre du bateau s'allier aux vents marins pour éloigner de nous le nuage prétendument toxique.

Le tour operator toujours aux abonnés absents, il revint à notre maître après Dieu, à son corps défendant, de décider quoi faire. Bien qu'à la pointe de la botte, la Sicile était à notre portée. Ses paysages, vus du large, peuvent valoir le voyage. Cap donc sur la grande île. En chemin, les Eoliennes nous offraient leurs volcans, à commencer par Stromboli, un îlot entièrement constitué de laves refroidies. Nous en fîmes le tour – encore un rond dans l'eau.

Aucun panache du fumée ne se dégageait du volcan pourtant spectaculaire dans sa volcanéité dressée sans rien autour pour l'amadouer. Les croisiéristes en furent un peu déçus, mais dans le fond, ils n'étaient plus à une déception près et puis ils se faisaient rares sur le pont, cloués qu'ils étaient dans leur cabines dans des proportions sans cesse croissantes voire carrément exponentielles.

Qu'à cela ne tienne. Notre capitaine tenait – quoi qu'il en coûte – à ce que ses hôtes en aient pour leur argent, fût-ce du fond de leur lit, à travers un hublot dépoli par le sel marin, et « subclaquants » comme aurait dit mon grand-père.

Nous franchîmes le détroit de Messine et, longeant la côte vers le sud, arrivâmes au coucher du soleil en vue de Taormina, au pied de l'Etna. C'était l'heure du dîner et, me rendant à la salle à manger, je la trouvai dans la pénombre et vide de commensaux, mais aussi de tout personnel de service. L'épidémie ne faiblissait pas, c'est le moins que l'on puisse dire. Quel sortilège m'avait valu d'être épargné ? Mystère... Je pénétrai dans les cuisines, ouvris les frigos et m'emparai de tout ce qui pouvait, sans préparation, faire le bonheur d'un esseulé : foie gras, jambon de parme, huitres – encore me fallut-il les ouvrir.  Je dégustai tout cela en contemplant le mythique volcan. Du cratère émanaient des fumeroles et, la nuit tombant, je vis apparaître une lueur rougeâtre d'abord sourde, puis à mesure que s'installait l'obscurité, de plus en plus vive. Nous avions clairement affaire à une éruption. Je n'en avais lu aucune notice dans la presse, mais les éruptions de l'Etna sont fréquentes et n'échappent à l'entrefilet que si elles tournent au cataclysme. Notre capitaine était-il au courant ? Avait-il en connaissance de cause concocté ainsi son plan B ? Comment le savoir en l'absence de tout être humain ? N'était-il pas lui même au fond de son lit ? Et y avait-il seulement quelqu'un pour tenir la barre ? Etrangement, la question ne m'angoissait pas plus que ça.

Je terminai mon festin et restai dans l'obscurité de la salle à contempler le spectacle. Les rougeoiments ne tardèrent pas à laisser place au jaune vif, indice d'une activité en recrudescence. Puis, je discernai les premières projections incandescentes et bientôt, ce fut un feu d'artifice permanent qui montait haut vers le ciel pour retomber en gerbes. Enfant, j'avais été fasciné comme beaucoup par les films d'Haroun Tazieff. Je revivais cela adulte « pour de vrai » et c'est peu dire que je n'arrivais pas à en détacher mon regard.

–       Nice, isn't it ?

Je sautai en l'air. L'homme était à cinquante centimètres de moi et sa présence m'avait totalement échappé. Dans l'obscurité, je ne voyais pas son visage, mais son uniforme, sa casquette... aucun doute possible : c'était le capitaine. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'avait cure des gestes barrières. Moi non plus et il semblait en l'occurence que la fortune sourît aux audacieux.

–       French ?

–       Yes.

–       Just a minute.

champagne

Il s'éloigna mais revint très vite muni de deux flûtes et d'une bouteille de champagne qu'il ouvrit sans attendre.

Il remplit les deux flûtes et m'en tendit une.

–       To celebrate !

Nous trinquâmes.