05 mai 2021

Le flamant rose, par Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: une phrase de début, en italique dans le texte. Puis, écrire à sa fantaisie! Ce texte n'en manque pas.  Sa cravate était aussi pourpre qu’un coucher de soleil. C’est ce qui me sauta aux yeux dès que le vis. Pourtant la couleur de sa cravate était, de tous ses vêtements, l’élément le plus neutre de sa tenue. En le regardant tout entier, je notai les nuances qu’il osait et qui faisait de l’ensemble un capharnaüm multicolore. Chemise jaune poussin, veste et pantalon bleu canard, mocassins orange amère. Et pour... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2021

Un secret de guerre, par Corine Christol-Banos

Piste d’écriture :  Un secret… et des roses Le chemin caillouteux, parsemé d’ornières, accentuées encore par les dernières pluies de mars, en faisait un trajet pénible, long et douloureux pour les membres engourdis par des heures de route épuisantes. Mathilde émergea d’un lourd sommeil, son bras droit complètement ankylosé par le poids de sa fille, Cécile, blottie contre elle depuis le départ. Celle-ci, le pouce vissé dans sa bouche, son mouchoir de coton blanc contre sa joue gauche, dormait toujours, bienheureuse,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2021

Le passé au présent! par Corinne Christol-Banos

Pistes d’écriture :  Passer d’un univers à l’autre, et la puissance d'évocation des odeurs            Carl, appuyé à la rambarde du balcon de sa mère, sa cigarette entre le pouce et l’index, regardait passer d’un œil morne les gens au bas de l’immeuble. Quelques débris de plâtre se détachèrent de la partie basse du balcon, son poids accentuant encore la fragilité de la vieille structure. Sa cigarette se consumait seule, les cendres tombant sans qu’il s’en aperçoive réellement. Il ruminait... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2021

Le grand-huit, par Corinne Christol-Banos

Atelier du 02/03/2021           Piste d’écriture :  Amorce et flash-back. Gracy, les cheveux séparés par une raie très droite au milieu de sa tête blonde, se précipita sur la grande roue installée sur la place principale de leur petite ville de province. Elle se hissa à bord de la première nacelle qui se présenta à elle sans attendre ni ses parents, ni son frère. Elle ramena très vite la bordure de sa jupe de crêpe blanc que la porte faillit coincer lorsque le forain vint bloquer le petit... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2021

La montagne est belle… par Corinne Chistol-Banos

Piste d'écriture: départs ou escapades  Secoués comme un prunier à l’arrière de la Volvo, nous essayons de nous cramponner à ce que nous pouvons. En l’occurrence, rien ! Pas une ceinture pour nous maintenir en place et nous sécuriser, pas une poignée où nous accrocher. La voiture est restée dans son jus depuis les années 60 et c’est  un mystère pour moi de constater que des véhicules dans cet état sont toujours autorisés à rouler. Les virages se succèdent, et Paul et moi chutons l’un contre l’autre. Nous ne nous... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2021

Regarde, je vole! par Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: la peinture « Plongeon dans le ciel » de Michou et Gabi Irrmann Regarde, je vole ! Comme un oiseau, un cerf-volant, Je virevolte tout en tournant, Je prends mes ailes et je m’élève, Au gré du vent, sur une grève.   Regarde, je flotte ! Comme la raie-manta dans l’océan, Mes nageoires au fil du courant, Je m’allonge au-dessus des flots, Tel un diable avec mon lasso.   Regarde, je nage ! Comme une sirène, comme une déesse, Mélange de rêveuse-poétesse, Les bras le long... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2021

L'oncle, par Corinne Christol-Banos

Piste d’écriture : faire un portrait, à travers les mots et la manière de parler du personnage. Mon oncle, tonton Joseph, était vieux garçon. Très grand, très sec, la carrure imposante, le cheveu plus que rare sur sa trombine flétrie par l’âge, ses grandes paluches comme des avirons m’attrapant pour me hisser jusqu’à sa hauteur, il me plaquait deux baisers sonores sur mes joues d’enfant.  Tous les mercredis, il venait manger à la maison et j’attendais avec impatience sa venue pour commencer notre partie de cartes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2021

Souffrances X2, par Corinne Chistol-Banos

Piste d’écriture : Enjeu d’un personnage – Enjeu de l’écriture. Inspiré par le début de Le silence d’Isra, d’Etaf Rurn, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Diniz Galhos), Editions de l’Observatoire, janvier 2020. Je suis née sans voix, par un jour nuageux et froid à Brooklyn. Personne ne parlait jamais de ce mal. Ce n’est que des années plus tard que j’ai su que j’étais muette, lorsque j’ai ouvert la bouche pour demander ce que je désirais : j’ai alors pris conscience que personne ne pouvait m’aider. Là d’où je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 janvier 2021

Le pont, de Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: raconter une histoire en débutant par la fin (ici le chapitre 10) et en remontant le temps (Piste inspirée de la merveilleuse BD Malgré tout, de Jordi Lafebre, éd. Dargaud 2020) Chapitre 10  - Tu es trempé ! Je suis désolée. Tu m’attends depuis longtemps ? - Depuis 37 ans.  La femme sourit, d’un timide sourire, éclairant son visage fatigué. L’homme enregistre cette image qu’il gardera pour toujours dans la boite secrète de son cœur. Elle lui prend le bras. D’un commun accord ils... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2020

Le sacrifice, par Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: l'attitude d'un proche a soudainement changé. Ici, il s'agit d'Eric, observé par sa compagne, Sophia. Il n'est plus le même, il fuit le contact. L'argument de cette piste d'écriture m'a été donné par la nouvelle d'Agnès Martin-Lugand, Des lettres oubliées. A partir du début de cette nouvelle, Corinne a imaginé une suite.Enfin, ce soir-là, Eric semble prêt à parler: - Sophia, tu dois d’abord me promettre de ne pas tout interpréter de travers.  À ces mots, elle se redressa, le teint avivé par l’émotion... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :