18 avril 2022

Tectonique, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: logorallye, écrire un texte avec des mots imposés (donnés à la fin) Cet après-midi-là, il a bien cru que son crâne explosait. Il était parti tôt le matin labourer sa vigne, aérer la terre. La glaise s’était refermée, rétrécie, comprimée sous l’haleine implacable de l’été. Il fallait l’ouvrir, l’attendrir, afin que la vigne qu’elle portait s’oxygène et que la pluie si rare trouve un chemin vers les racines assoiffées. Giovani ne s’était accordé que quelques minutes en milieu de journée pour se restaurer et se... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2022

4 éléments, par Danièle Chauvin

Un texte devant contenir 4 éléments: une rivière en crue, une boîte d’allumettes, un homme grenouille, demain. La rivière a débordé cette nuit. Ça n’était pas arrivé depuis plus de soixante-dix ans. Elle est rentrée dans la cave. Deux mètres, vous vous rendez compte ! Et toutes mes bouteilles noyées au fond. J’enfile ma combinaison d’homme grenouille. D’habitude, je vais chercher des gens, morts ou vifs, des choses, comme une voiture, un vélo, l’arme d’un crime, au fond de la rivière ou du lac. Aujourd’hui, le lac, c’est ma... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2022

Chat et rollers, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: un texte devant comporter 4 éléments, un lieu, un objet, un personnage, un moment. Chez le véto, un carton à dessin, une fillette à rollers, midi Elle a fait un bruit d’enfer en parcourant le couloir. On aurait dit un train passant sous un tunnel. Elle transportait son chat dans son sac à dos. Un sac à dos spécial, avec une sorte de fenêtre en grillage de nylon. Elle ne fut pas sitôt assise que le véto vint la chercher. — Dépêchons-nous, il est midi. Elle se redressa d’un bond sur ses rollers en retirant ses... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mars 2022

Desdémone, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: duo ou trio Vincent sirote son thé vert et son regard traîne autour de lui, s’attarde sur ses jeunes pousses de lierre. Elles lui inspirent soudain une petite mélodie vigoureuse et pourtant légère comme l’enfance, espiègle comme les entortillements des lianes autour de leur tuteur. Il lui faut des paroles rigolotes. Des petites blagues d’écoliers. Il s’assoit à sa table et l’écriture se déroule instinctivement, faisant remonter le souvenir des élèves malicieux qui jouaient avec lui en se moquant un peu de son air... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mars 2022

Départ en croisière, de Danièle Chauvin

Piste d'écriture: rencontre et points de vue narratifs La guide cochait les noms sur sa liste tandis que les voyageurs patientaient seuls, ou par petits groupes de deux à quatre personnes, sur le quai. Hugo, entouré de trois autres jeunes, avait l’air de haranguer ses copains, avec de grands gestes et effets de manches qu’on imaginait parfaitement au-delà de sa tenue décontractée T-shirt jeans baskets. Les autres l’approuvaient de hochements de tête soumis ou conquis. Soumis ? Conquis ? Allez savoir. Parmi les autres... [Lire la suite]
09 mars 2022

Défi, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: le défi, à partir d'un extrait de Rien ne se perd, de Cloé Mehdi. Micha et Lina. Lina me regardait par en-dessous les deux pieds bien ancrés au sol, un bras tendu avec sa main gantée accrochée au premier barreau pendant que je montais une à une les fichues marches de cette grue. Bien sûr, je ne voulais pas la décevoir, surtout ce soir de Noël qui avait si mal débuté. On n’avait pas été étonnés, évidemment, c’était tous les jours pareil. Les parents s’étaient disputés à propos de rien du tout : le poulet qui... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mars 2022

Les poissons rouges de mon grand-père, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: un portail temporel — Ouvre la fenêtre me lança maman pendant qu’elle rangeait les assiettes dans le buffet. Comme chaque année à Paques, elle avait réuni la famille, c’est-à-dire mes deux sœurs et moi, avec nos maris et nos enfants. J’étais restée seule avec elle à la fin de la journée pour l’aider à remettre de l’ordre dans la maison. Depuis qu’elle était veuve, elle était encore plus irascible et maniaque, mais, la trouvant bien fatiguée ces derniers temps, je n’avais pas voulu la laisser seule pour tout... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2022

Un piano sur la plage, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: un piano sur une plage de janvier Mutilé, édenté mais ouvert sur le ciel, sur une plage d’hiver, comme une dernière ballade, entouré de curieux bienveillants dont certains même ont réveillé quelques notes, de celles que je conservais bien cachées au creux de ma table d’harmonie. J’en oublie toutes ces misères supportées depuis tant d’années dans ce manoir abandonné au bout d’un chemin disparu, étouffé par la végétation luxuriante trop heureuse d’envahir l’espace jadis interdit.   Je trônais autrefois dans le... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 décembre 2021

Les malheurs de Georges Eylan et de Mathieu Barot, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: des noms prédestinés... et de l'humour Mathieu Barot n’en peut plus ! Georges Eylan n’avait pas pu s’en empêcher. Il n’y a pourtant pas de sautoir à la prison de Prades sur Goves et la population des prisonniers est tellement dense lors de ce qu’on nomme les promenades, qu’il est strictement interdit de courir, lancer quoi que ce soit et surtout sauter. Mais pensez donc, Eylan ne sait faire que ça : sauter, s’élancer et sauter. Il était même champion de saut en longueur quand la pandémie est survenue. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2021

Les longs jours d'été, par Danièle Chauvin

Piste d’écriture : rythme des phrases et atmosphère (inspiré par le début de "24 fois la vérité") La journée menaçait de ne jamais finir. Chaude, poussiéreuse, avec ses attelages de chevaux fatigués, avec ses femmes enveloppées de leur voile de coton supposé les protéger de la canicule, avec ses enfants désœuvrés déambulant en bandes criardes à la recherche de quelque friandise, avec ses vieux ramassés à l’ombre   avare des avant-toits étroits, avec son vacarme incessant —scie circulaire de la menuiserie, marteau... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,