26 décembre 2021

Les malheurs de Georges Eylan et de Mathieu Barot, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: des noms prédestinés... et de l'humour Mathieu Barot n’en peut plus ! Georges Eylan n’avait pas pu s’en empêcher. Il n’y a pourtant pas de sautoir à la prison de Prades sur Goves et la population des prisonniers est tellement dense lors de ce qu’on nomme les promenades, qu’il est strictement interdit de courir, lancer quoi que ce soit et surtout sauter. Mais pensez donc, Eylan ne sait faire que ça : sauter, s’élancer et sauter. Il était même champion de saut en longueur quand la pandémie est survenue. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2021

Les longs jours d'été, par Danièle Chauvin

Piste d’écriture : rythme des phrases et atmosphère (inspiré par le début de "24 fois la vérité") La journée menaçait de ne jamais finir. Chaude, poussiéreuse, avec ses attelages de chevaux fatigués, avec ses femmes enveloppées de leur voile de coton supposé les protéger de la canicule, avec ses enfants désœuvrés déambulant en bandes criardes à la recherche de quelque friandise, avec ses vieux ramassés à l’ombre   avare des avant-toits étroits, avec son vacarme incessant —scie circulaire de la menuiserie, marteau... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2021

Voyage au fond de la mémoire, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: une situation, donnée par une phrase ou un paragraphe. Ici: l'orage nocturne, l'auto, un inconnu. Un texto. Une adresse. C’est tout ce qu’elle m’a communiqué. L’orage gronde et les gouttes d’eau rebondissent sur l’asphalte dans les faisceaux de mes phares. Aujourd’hui peut-être verra le terme de ma quête. En longeant les rues vides qui me guident vers la sortie de la dernière ville que j’aurai traversée aujourd’hui, toute cette histoire se déroule au bord de ma mémoire, telle un vieux film pâli par les trop longues... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2021

Souvenir d'orage, par Danièle Chauvin

piste d'écriture: une réminiscence, un voyage entre aujourd'hui et hier Le temps avait menacé tout l’après-midi, nous narguant avec son vent qui affolait le feuillage des platanes de la cour de récréation. Je regardais par la fenêtre de plus en plus fréquemment pendant que la maîtresse tentait de capter notre attention déjà bien émoussée en cette fin d’après-midi de juin. Mais, sauf ce vent échevelant, aucun autre présage ne se manifestait. Mais voilà, à l’instant précis où nous franchissions le portail de l’école, le premier... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2021

Chez le petit homme en blouse grise, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: le portrait oblique, présenter un personnage, un groupe ou une époque à travers un usage, une manière d'être. Entrer dans cette caverne d’Ali Baba excitait toujours ma curiosité, comme si l’accès à ce lieu relevait d’une sorte d’aventure. C’était un espace tout en longueur éclairé d’un néon à la lumière froide et strictement utile ; on y entrait par l’un des petits côtés de ce grand rectangle et l’on en sortait par la même porte. Une fois à l’intérieur, le regard se perdait tout au fond, par-dessus de grands... [Lire la suite]
29 septembre 2021

Libérer ce qui ligote l’âme, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: écrit sur un galet, "Release / what ties down / your soul. Let it go"      Libérer ce qui ligote l’âme Janvier déjà. J’avais décidé, à la rentrée de septembre, de ne pas me laisser happer. Trouver du temps pour soi, au besoin le créer, tel est le conseil répété par les coachs de vie à longueur d’articles dans les magazines en papier glacé, bien lisses, harmonieusement colorés. Les nombreux exemples cités à leur suite se veulent convaincants. Mais voilà : la quarantaine approchante, trois... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2021

Le secret, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: le secret, terreau de son jardin créatif, ou piège? Danièle a poursuivi à partir de l'extrait du texte de Jessie Burton, Les filles au lion, et de la phrase: "Une partie de son problème venait du fait qu'Olive avait toujours été habituée au secret : c’était là qu’elle se sentait à l’aise, le stade à partir duquel elle commençait à créer. C’était un schéma que la superstition l’empêchait de briser." Voilà pourquoi elle se retrouvait dans ce village du Sud de l’Espagne. A Londres, elle recherchait les prétextes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2020

Les marâtres, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: la phrase de début suivante: Lorsque Chloé […] avait sept ans et vivait […] avec son père Bill, veuf, et son turbulent frère jumeau, Noa, elle décida que sa prospérité future ne serait garantie que par l’arrivée, le plus tôt possible, d’une méchante marâtre. La preuve en était irréfutable. Cendrillon la demoiselle des cendres, Blanche-Neige la gardienne de nains, Gretel la tueuse de sorcière – à chaque fois une jeune femme ne trouvait le bonheur qu’après que son père eut séduit et épousé une méchante deuxième femme. ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2016

En haut d'en bas, par Danièle Chauvin

Piste : créer un monde imaginaire. En Haut d’En Bas Corinne traverse la maison, bonjour papa, bonjour maman, les portes fermées, il faut les ouvrir et puis les refermer, contourner la table et les plantes vertes. L’aspirateur vrombit et la poussière se dépose à nouveau, l’aspirateur vrombit et la poussière se dépose encore, aujourd’hui, hier, demain et pour son anniversaire. Le chat quitte sa chaise, Corinne enfile sa pelisse tigrée. Le portemanteau vacille, surpris de sa soudaine légèreté. Le chat tigré pousse la porte et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2016

Haïkus d'été, par Danièle Chauvin

 L'été   Stridence des cigales Chaude haleine de la terre Retour de l'été   Soleil au zénith Volets clos sur chambre fraîche Maison endormie   Écrasée de chaleur La route au loin s'évanouit Poussière de voyage   Visiteur surprise Thé glacé ou cidre frais Bienvenue chez nous   04 07 2016 Haïkus                  
Posté par Menahem Lilin à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :