Ecrire à partir de phrases
23 avril 2018

Une histoire sans importance, par Jean-Claude Boyrie

Une histoire sans importance Je me souviens de ce terrible coup de fil. J’avais alors neuf ans, j’étais au cours élémentaire. À la maison, je pouvais appeler, répondre intelligiblement au téléphone et suivre une conversation. Aujourd’hui, n’importe quel jeune a son portable qui préserve son intimité. Le téléphone ancien modèle est relégué au rang de pièce de musée. On ne voit plus cet appareil encombrant, disgracieux, fixé au mur ou posé sur un meuble au milieu de la salle de séjour. Sa sonnerie stridente interrompait les... [Lire la suite]

25 décembre 2016

Assuétude, par Jean-Claude Boyrie

Déluge 10 Ireni L'Estaque, 24 octobre.   Aujourd'hui, la vie a repris son cours. Comme dans le film de Guédéguian, la ville est tranquille... en apparence, du moins. Depuis le déluge de lundi dernier, une semaine s'est écoulée, apportant son lot d'imprévus et rebonds en tout genre. À commencer par l'annonce faite hier soir de la disparition de Nath'. Cette nouvelle a plongé dans la consternation le cercle familial. J'en ressens un certain trouble, non que je m'intéresse au sort de cette chipie, au caractère impossible et... [Lire la suite]
04 décembre 2015

L'appel... par Bénédicte Bourgeois

Piste d'écrture: les trois phrases qui débutent ce texte. L’appel … Deux appels incontournables. L’un routinier. L’autre me terrifie ………. J’entretiens un rapport complexe avec le téléphone, à la différence de la plupart de mes contemporains. En effet, il suffit de prendre les transports en commun ou même de se promener dans la rue pour voir à quel point ceux-ci sont otages de leur appareil; ils déambulent le portable vissé à l’oreille … à tel point que j’en viens parfois à me demander si les nouvelles générations ne naîtront pas... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 février 2015

En vérité, rien ne serait arrivé si... par Jacqueline Chauvet-Poggi

Piste d'écriture:  EN VÉRITÉ RIEN NE SERAIT ARRIVÉ SI …………. ( continuez)  En vérité rien ne serait arrivé si je n’avais pas oublié de descendre la poubelle à l’heure habituelle. C’était un dimanche, il faisait nuit, mais si je ne le faisais pas je devrais cohabiter avec mes épluchures et leur odeur. Alors je pris une torche électrique et bravai le froid et la nuit jusqu’au local en bas de l’immeuble. J’allai refermer la porte métallique quand j’entendis un gémissement poignant, timide, assourdi. Dans le rond de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2013

Parfum de bière et retour à l'enfance, par Jean-Claude Boyrie

Parfum de bière et retour à l'enfance   Ce onze novembre aux Camélias. L'établissement se situe un peu à l'écart du village. Au loin les la fanfare municipale se fait entendre. Ses flonflons ne parviennent qu'assourdis. C'est l'été de la Saint-Martin, l'ultime rémission accordée par la saison qui s'avance avant que l'hiver ne s'installe définitivement. Un pâle soleil éclaire les bords de Loire, au climat réputé pour sa douceur et sa modération. Selon Monsieur météo, le reste de la France affronte la rudesse du temps. Dans la... [Lire la suite]
03 avril 2013

Speed dating, par jean-Claude Boyrie

  Speed dating  « Je ne vais pas tourner autour du pot. Je te veux maintenant. Là, tout de suite ! » L'homme qui se trouve en face de moi n'est pas un butor, loin de là. Ce n'est jamais que mon cinquième prétendant de la soirée. Au petit jeu du speed dating, je le trouve ni meilleur ni pire que les quatre qui l'ont précédé. Juste un peu trop vieux pour moi. C'est vrai qu'il porte beau la quarantaine. Et puis cette Rolex au poignet, ça ne trompe pas. Un signe qu'il a réussi sa vie. Notez que moi, ça ne me... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2013

Ce qui m'étonne... par Chantal Joanny

  A partir d'une phrase,  ce qui m'étonne....c'est que vous trouvez cela étonnant   Ce qui m'étonne, me répondit-elle, après toutes ces années à se cotoyer, c'est que je n'ai pas compris le penchant que tu avais pour moi, non comme voisine mais sujet de tes désirs. Il aura fallu l'incendie de ta maison qui t'a amené toi et ta famille à venir vous réfugier chez nous. C'était au mois de juillet, une belle soirée passée dans le jardin entre grillades et vin. Nos rires fusaient allègrement et embaumaient tout le... [Lire la suite]
14 janvier 2013

Virgule flottante, par Jean-Claude Boyrie

Virgule flottante La salle de bains de Marthe.  Durant sa carrière de peintre, il n'a eu qu'un modèle, Marthe. Enfin c'est tout comme, abstraction faite d'une courte période d'infidélité ; la lui a-t-elle assez reprochée ? De modèle, cette petite femme énigmatique est devenue sa compagne ; et sur le tard, son épouse : il faut bien faire une fin. Il la représente nue de préférence, on la voit partout, sous tous les angles, sous toutes les coutures, à tous les âges de la vie. Peint-il un paysage, une nature... [Lire la suite]
09 décembre 2012

Pour rire, par Jacqueline Chauvet-Poggi

Piste d'écriture: Un jeu, "A la manière de..." : dans un livre, une phrase, un début ……………et une fin. Déclenchez votre imagination.   J’ai une femme, deux enfants et……………………..un magnétoscope   J’ai une femme, deux enfants. Vous me direz que j’ai tout pour être un homme heureux. C’est presque vrai. Ma femme est encore superbe malgré les années passées. Enfin il faut aimer les arrondis, ne pas lui demander de courir  vite. Mais bien vaillante, je vous assure. Vous n’avez qu’à regarder ma ligne pas trop abimée pour... [Lire la suite]
05 décembre 2012

La morgue, par Sonia

Piste d'écriture : partir d'une des phrases d'auteur, recensées dans le jeu : A LA MANIERE DE...   LA MORGUE                                « Je sais reconnaître quand un homme est mort. C’est à vrai dire, en quelque sorte, mon métier. Je suis commis principal à la morgue. »  Graham Greene Croyez-vous qu’on choisit un tel métier ? J’ai été propulsé à la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,