05 décembre 2021

Quelques mots japonais, et leurs idéogrammes, par Evelyne Grent

Printemps         Haru     春 Été                      Natsu    夏 Automne           Aki           秋 Hiver                  Fuyu     冬 Fleurs de cerisier   Sakura    桜 ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2021

Pour conclure ce voyage en haïkus, le yukimuchi

Et pour finir, un haïku de Shizuko Matsunaga, introduit par cette note : Le yukimuchi est un petit insecte endémique, de la grosseur du petit moustique, au dos duveteux : quand il vole, on dirait qu’il neige. Et justement, il arrive aux portes de l’hiver. Yuki : neige, Mushi : insecte   Lentement le yukimuchi vola Sur son vêtement se posa (Shizuko Matsunaga)
Posté par Menahem Lilin à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2021

Bashô, quelques haïkus, présentés par Evelyne Grenet

Matsuo Bashō (松尾 芭蕉), plus connu sous son seul prénom de plume Bashō (芭蕉) est un poète japonais du XVIIe siècle (1644-1694). Il est considéré comme l'un des quatre maîtres du haïku japonais avec Buson, Issa, et Shiki. « Bashô, 111 poèmes », publié aux éditions Verdier en 1998, propose les haïkus en japonais, présentés en colonne et sur la même page, en français sur trois lignes. Voici un extrait de l’introduction. Bashô est l’une des figures majeures de la poésie classique japonaise. Par la force de son... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2021

Sur le chemin, par Evelyne Grenet

piste d'écriture: haïbun   Sur le chemin, Feuilles dorées frissonnent, Envol d’une pie   Mes pas m’emmènent dans ce petit bois où j’aime me promener. La lumière dorée de l’automne joue au travers des branches qui se dénudent. La canopée se pare de mille feux. J’écoute le silence.   Bruissement du vent, Un chien dans le lointain, Croassement du corbeau   A chacun de mes pas, les feuilles légères se soulèvent dans un dernier sursaut de vie puis retombent en mille écus précieux. Ma route, parsemée de ces... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2021

Les larmes de Jeanne, par Evelyne Grenet

 Piste d'écriture: le portrait oblique, présenter un personnage, un groupe ou une époque à travers un usage, une manière d'être. Chez les Vernet, à cette époque-là, on ne voyageait pas. Agriculteurs, les pieds bien ancrés au sol, ils quittaient la ferme familiale seulement au moment de leur mort et partaient disaient-ils pour leur « dernier voyage ». Ce périple ne les emmenait toutefois pas très loin puisque le cimetière était juste dans le canton voisin… L’aïeul parti était aussitôt remplacé par l’aîné des fils à la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2021

Laisse-le partir, par Evelyne Grenet

 Piste d'écriture: écrit sur un galet...  Lustrés par le flux incessant, les galets de la plage brillent dans la lumière du matin. Ciel et mer se confondent à l’horizon dans un doux camaïeux de bleus. A peine quelques rayons de soleil griffent la nuée de teintes roses. Douceur méditerranéenne. Brise légère. Une journée comme les autres sans doute ? La plage est déserte. Au loin, seul un homme avance en claudiquant. Silhouette longiligne, T-shirt blanc beaucoup trop grand, jean déchiré au genou. Le balancement des bras... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,