28 décembre 2016

De Philante à Elyséeleau, par Florence Chaudoreille

  D'après les Villes invisibles d'Italo Calvino: créer un monde… ou découvrir un monde.   A Philante tous ont le goût du passé, chaque parcelle de souvenir est couvée, répertoriée, remémorée et éternellement mâchonnée. Chacun prend bien garde à ne vivre que le meilleur, puisque chaque moment laisse des traces éternellement. Finalement la vie y est d’un ennui constant.       A Réverbe les micro-événements, tels la soupe trop chaude, la glissade sur une feuille de laitue au supermarché, ou le retard à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2015

No future, par Colette Rostan

Piste d'écriture: un lieu étrange...      La maison était bien trop grande pour moi, j’en avais hérité à la mort de ma tante restée vieille fille et sans descendance. Elle aimait son isolement loin des rumeurs de la ville et de son agitation .J’avais joué dans le parc étant petite quand la famille se réunissait encore, avant les premières prises de becs, les départs précipités, les noms d’oiseaux à la fin des repas quand les langues se déliaient pour les règlements de comptes. J’avais longtemps hésité pour m’y... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2015

Butinage, par Rosalie Jeannette

  piste d'écriture: se retrouver dans la peau d'un autre...   Après tous ces jours cloîtré chez lui pour finir son ouvrage, Pierre sent un irrésistible besoin de s’oxygéner. C’est le premier jour du printemps, pas de meilleur pour mettre son cerveau en émoi. Les parcs du château accueillent actuellement le festival international des jardins : De nombreux artistes qui redessinent chacun un pré carré auquel ils mêleront odeurs, saveurs et goûts sur un thème défini chaque année. Ils deviennent architectes, parfumeurs,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2015

Mon banc, par Jean Barraud

Piste d'écriture: vous vous réveillez dans la peau d'un autre... Mon banc  Quand on travaille chez Rotney and Weston, la notion de pause méridienne est difficile à appréhender. Surtout pour un chef de produit junior, six mois d'ancienneté, fraîchement sorti de l'ESSEC et corvéable à merci jusqu'à la preuve définitive de sa dévotion corps et âme à l'entreprise. - Allez, je vous donne un quart d'heure, m'a lancé, un rien provocateur, mon chef de produit senior, lui aussi corvéable à merci et d'autant plus prompt de ce fait à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2015

Reflet d'un autre monde, par Corinne Français

Piste d'écriture: un logorallye. Mais ce texte s'inscrit également dans le thème traité ces derniers jours, la métamorphose. Ce ne sera donc pas cette fois-ci dans la peau, mais dans le reflet d'un autre... Je me regarde dans le miroir et curieusement, ce matin, la silhouette qui se reflète ne m’évoque rien. C’est surprenant puisque chaque jour, j’opère le même rituel et cela depuis des années. D’ordinaire, j’observe un homme au front dégarni, à la mâchoire tombante, aux yeux las et cernés et ce portrait me désespère. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2015

Mettre ses pieds dans leurs chaussures... par Louis Portejoie

Piste d'écriture: se réveiller dans la peau d'un autre...       J’étais tellement fatigué hier soir en me couchant que je me suis endormi d’une masse, tout habillé. Je n’ai même pas pris le temps et la peine de retirer mes chaussures: il faut dire que le rassemblement «je suis Charlie» était particulièrement fatiguant:une très longue attente, des émotions paroxystiques, et quelques kms dans les pattes. Je n’ai pas entendu le réveil mais c’est pas grave, il est réglé depuis des lustres à 7 heures et ne... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2015

Le chat de l'écrivain, par Michelle Jolly

Piste d'écriture: se retrouver dans la peau (ou sous le pelage!) d'un autre. Je ne crois pas qu’un jour elle m’ait choisie, je me suis plutôt imposée, apportée un matin de juin dans le creux d’un bouquet de lilas, où l’on m’avait lovée, boule grise et angora, dans le dégradé mauve des fleurs ; elle n’avait pu résister. Au début elle me négligea un peu, je me frottai chez elle aux autres de mon espèce ; le noir, le plus ancien, installé en permanence sur la commode, ou la blanche, sur les genoux de la dame. Moi, je me... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2015

La pieuvre humaine, par Jean-Claude Boyrie

La pieuvre humaine. Dès les premières lueurs de l'aube, l'appel enregistré du muezzin retentit au minaret de la mosquée, invitant les fidèles à la prière. Les rues de Tanger commençaient à s'animer. Tohu-bohu des éboueurs. Premiers embouteillages : coups de klaxon, vrombissement des camions se dirigeant vers la Zone internationale. Une suite ininterrompue d'éclairs de phares zébrait le plafond. Ahmed s'éveilla dans cet état qu'on dit « second ». Il savait qu'aujourd'hui ne serait pas un jour comme les autres. S'il... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 04:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2014

La mante amante, par Jean-Claude Boyrie

     En l'an de grâce 1766, la disette sévissait en Languedoc. On touchait à la fin de la mauvaise saison. Ultime soubresaut de l'hiver au coeur du printemps, les Saints de glace s'étaient succédés, portant chacun son lot de pluie et de frimas. Après la saint-Mamert, la saint-Pancrace était venue, enfin la saint Servais. Puis, au prix d'un vent persistant, le beau temps s'était établi sur la région.     Ce treizième de mai, les Clapassiens avaient fait une macabre découverte. Au quartier du Conquet,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2014

Trois jours avec la noyée souriante, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: le fantastique. Je me souviendrai toujours de mon séjour dans ce petit village de Norvège. Je voulais enquêter sur mes ancêtres du côté maternel. J’avais loué un petit chalet isolé près d’un grand lac. Avant mes recherches, je voulais me réserver huit jours pour faire de la méditation. J’étais partie sans mon compagnon. Je venais de passer une année harassante du fait de mon travail, et douloureuse par la mort tragique de mes parents. Quand je pris possession de ma location, je trouvai l’endroit sinistre, avec des... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,