07 avril 2018

L'autre Molière, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: le jeu Unanimo (Ed Interlude, Cocktail Games). Les cartes tirées sont énumérées à la fin du texte. On ne nous l’a pas dit en cours de français, mais Molière avait le démon du jeu. Totalement. C'était incontrôlable. S’il écrivait autant de pièces, c'était pour se refaire, après avoir tout perdu dans quelque château, où se déroulaient des jeux d’argent, interdits dans les lieux publics. Las de se trouver à ce point esclave de cette passion, il fit appel à la magie d’une vieille femme. Ce qu’elle lui proposa comme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2018

Rêver peut fatiguer, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: le rêve, comment on s'en débrouille, quels rapports éventuels avec notre vie diurne. Il rêve. Grande carcasse une peu lymphatique le jour, il s'épuise la nuit dans ses rêves. Escalade l'Everest et descend les gorges du Colorado dans la foulée. Ou alors accomplit des tâches herculéennes, comme vider un lac à la petite cuillère, ou bâtir une montagne, en accumulant des couches de matériaux divers : plastique, coton, béton… Très rapidement. Dans son rêve de stakhanoviste, dans les moments d'épuisement, il s’endort.... [Lire la suite]
22 décembre 2017

Habiter ses déceptions, par Florence Chaudoreille

  Piste d'écriture: des débuts de nouvelles. Ici, il s'agit d'un texte de  Olivier Salün,  Plongeon, in Short Satori, 14 nouvelles sur l’Eveil, éd Antidata, 2007. “Les déceptions sentimentales permettent de développer certaines aptitudes. N passa maître dans l’art de rentrer chez lui.” Un de ses amours de jeunesse, une échevelée, l’avait bien fatigué et fait courir avant, devant toute sa bande réunie, de lui porter l'estocade. Il avait rampé un moment au ras du sol, avant de parvenir à sécréter un narcissisme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 novembre 2017

Je me demande pourquoi, par Florence Chaudoreille

 Piste d'écriture: visuels et phrases trouvés sur une carte "papilon, papillonnage" (ici, les phrases entre guillemets)   “Je me demande pourquoi tout ce que je fais c’est tordu.” En me faisant un café la question tourne dans ma tête, accélère, fait des coudes, fait des pelotes. Ben forcément, sans espace dégagé, tout ça ne peut donner que des choses tarabiscotées, alambiquées et des girafes mal peignées. Alors, consciemment je regarde l’horizon, élargis mon champ de vision, sors de ma caboche et de ma subjectivité. Il y... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2017

Seuil en glissade, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: le seuil.   Seuil en glissade. Le présent qui ne se laisse pas vivre.   Où est la sortie ? Je manque d’air. À la porte cochère il improvise une valse-hésitation, un pas en avant, trois pas en arrière, se cogne aux montants qui s’effritent. La poussière de pierre, impalpable, forme des barrières dans sa tête. Tu erres, tu patines, sidéré tu ne distingues plus la moindre sente, effrayé le sol se dérobe, et tu vacilles.   Je sombre, on me tire par les pieds dans une eau profonde et noire, comme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,