13 juillet 2016

Le temps des azeroles, par Jean-Claude Boyrie

Le temps des azeroles.  Jardin en friche un vieux silence monte dans les saules  Marc avait retrouvé cette photo d'Alice au fond d'un tiroir. À quelle occasion la lui avait-elle donnée ? Il ne s'en souvenait plus au juste. Peut-être voulait-elle tout simplement s'en débarrasser…. L'image était plutôt floue et surexposée. Elle datait... de quand, au fait ? De plusieurs mois avant leur rencontre, voire davantage… ce cliché n'avait aucune raison d'évoquer pour lui quoi que ce fût. Et pourtant Marc le contemplait avec... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juillet 2016

Petit caillou toscan, par Jean-Claude Boyrie

 Pistes d'écriture : « Petits cailloux de la Comédie du Livre »/ Relation du narrateur avec son personnage. «    L'odeur du tilleul saturait l'habitacle. Benedetta s'éloigna de Claudio et s'étira. Elle ferma les yeux, lorsqu'une lumière blanche passa comme une flamme et s'éteignit. Un coup de tonnerre explosa du côté du garçon. » Simonetta Greggio « Black Messire », Stock, 2016.   Rappelez-vous des Brigades rouges - en italien les « Brigate rosse ». Durant les... [Lire la suite]
09 mai 2016

Nereidi ou l'antre de Calypso, par Jean-Claude Boyrie

Certains épisodes de cette "fantaisie homérique" contemporaine ont été publiés sur ce blog. L'auteur vous invite à prendre connaissance de l'intégralité de son roman en cliquant sur ce lien. Bonne lecture!   Nereidi, "L'antre de Calypso" Nereidi, "L'antre de Calypso" - Page 1Nereidi,http://www.wobook.com  
Posté par Menahem Lilin à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2016

La malle aux magnolias, par Jean-Claude Boyrie

La malle aux magnolias. Carole Benzaken « Magnolias » Encre de Chine et crayons, feuilleté sur verre, 160 x 120 cm, 2015. Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris/ Bruxelles.I. Préambule : une étrange trouvaille.   C'était une malle tout ce qu'il y a de banal , une malle de voyage volumineuse à couvercle bombé, comme on en faisait au début du siècle - pas celui-ci, celui d'avant. L'objet devait avoir été récupéré dans un vide-grenier. En raison de son piteux état, il avait été relégué tout au fond du... [Lire la suite]
07 mars 2016

La visiteuse, par Jean-Claude Boyrie

  Piste d'écriture: une phrase, située au début de ce texte.     Ce 1er septembre 1814.   Elle regarde les nuages dans le ciel, des nuages qui flottent là-bas, de merveilleux nuages1. Il fait beau, divinement beau pour une fin d'été. À bord de la frégate, se trouve une mystérieuse jeune personne (on ne lui donne pas la trentaine). On chuchote bien son nom, mais au vrai l'on n'en sait rien, car elle voyage sous une fausse identité. Son périple a un but, jalousement tenu secret. Il s'agit d'un certain... [Lire la suite]
19 février 2016

Échnge pervers, par Jean-Claude Boyrie

  Échange  pervers. Henri Matisse : « La conversation », 1911, huile sur toile 177 x 217 cm, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.  La fenêtre s'ouvre toute grande sur un jardin. Au-delà du garde-corps en fer forgé, le spectateur perçoit la silhouette d'un arbre et trois parterres fleuris. On ne saurait dire si la scène se passe à l'extérieur, ou si  le décor lui-même envahit la pièce. À moins que ce qu'on prend pour une fenêtre ne soit en réalité un papier peint, ou bien un tableau fixé au... [Lire la suite]