20 janvier 2016

Divergences, par Roselyne Crohin

  Les bonnes (ou mauvaises) résolutions.?          Au début de l'été dernier, un couple de vieux amis, Marc et Dominique, ont fêté leurs 65 ans et leur départ simultané à la retraite.  Une cinquantaine de personnes, tous leurs amis de 30 ans, était au rendez-vous, dans leur maison de campagne à St Victor, dans le massif du Pilat. Cette maison qu'ils retapent depuis dix ans n'avait jamais été aussi pimpante et accueillante. Les massifs étaient bien fleuris, la pelouse impeccable.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2016

Lendemain de fête, par Jean-Claude Boyrie

Rien de plus lugubre qu'un petit matin blême de premier janvier, quand dehors il fait gris et froid. Luc s'éveille quand tout dort. La folle nuit de la saint-Sylvestre a pris fin, pleine encore des embrassades de minuit, des cris de joie des passants, du bruit des pétards dans la rue et du crépitement d'un feu d'artifice au loin. À présent, les teufeurs sont rentrés chez eux, plus rien ne bouge. Il y a ceux qui, lourds d'avoir trop mangé, trop bu, n'émergeront que bien plus tard, à l'heure du brunch, avec une forte sensation de... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2015

Parole et paroles, par Frédérique

Piste d'écriture: le mensonge   Elle avait dit : — Je m’y rendrai seule. Elle n’y était pas allée. Ni seule ni accompagnée. Le geste, une fois encore, n’avait pas suivi la parole…  *  Anastasie tient cette habitude de sa marraine. Un héritage qui interdit toute richesse. A-socialise, isole, use les résistances de l’entourage. Et j’en sais quelque chose : perte de temps, perte de force et de sens. Apolline, la marraine d’Anastasie, mystifie, soupçonne, doute et discrédite. Sans même se rendre... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2015

Supposé attentif, par Frédérique

Piste d'écriture: quand la vie vient contrarier vos objectifs.  Opale vient de terminer son dernier roman. L’histoire d’une relation mère-fille. Pour le prochain sujet, elle hésite. Elle aimerait parler d’amour mais n’a pas encore trouvé son angle. Ici ou là, pourtant, elle jette quelques idées sur ses carnets. Elle a le temps. Trois ans exactement. C’est la demande de l’éditeur. Il commande mais comme on le sait, c’est avant tout la vie qui décide et dispose. Pas toujours arrangeante. La vie, donc, se présente, chamailleuse,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2015

Mémoires, par Nyckie Alause

Piste d'écriture: mêler Histoire et ressenti intime. Nyckie a imaginé ces Mémoires, émouvantes. Si aujourd’hui j’ai décidé d’écrire ces mémoires, c’est que ma vie publique est sur le déclin. Le titre que je porte encore n’est plus qu’honorifique. Mais durant toutes ces années, celles de jeunesse et celles de maturité, toute mon énergie ne s’est déployée que dans le but que je m’était fixé, à quatorze ans. Et l’origine des choix qui m’ont guidé dans cette tâche doit être révélée à mes proches.  Quand le bateau a accosté à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2015

Nos regards, soulevés, par Frédérique

Piste: mêler l'intime à l'Histoire.   Nos regards, soulevés La foule, sur le pavé, manifestait. Les mains frappaient. Et pendant que la clameur peu à peu s’élevait, je descendais, me rapprochais. J’allais vers toi comme on vient, comme on va vers une île, une terre solide et solitaire. Entourée d’eau, de pierres et de lumière.  La foule, sur le pavé, glissait. Les mains frappaient. Les nôtres, in habituées et incertaines, s’effleuraient. La maison, bercée par la douce brise des alizés, dodelinait. Dans l’intimité... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 septembre 2013

Un volant couleur champagne (3), par C. Menahem-Lilin

  VII Il est agréable de marcher avec Marco, constate Ania. Ils vont spontanément au même rythme. Au même rythme… Le rythme de leur marche ne la contraint pas, laisse libres ses pensées.  Elle comprend maintenant ce qui l’avait retenue dans l’image de ces deux enfants autour de la petite voiture. Elle se souvient… A six ou sept ans, elle aussi avait rêvé de conduire un véhicule à sa taille, miniature mais néanmoins parfait. Ce qu’elle voulait c’était un camion, pour ressembler à Papa, qui chaque matin domptait son... [Lire la suite]
03 septembre 2013

Un volant couleur champagne (2), par C. Menahem-Lilin

  IV Libre. Son ex avait poursuivi ses somptueux voyages dans son auto à alouettes. Elle, avait cherché un boulot et une roulotte. Avait vite trouvé. Quand elle prenait les choses en main, Ania était capable du meilleur, découvrait-elle. Mais, bien que cela fasse deux ans maintenant, elle avait encore du mal à s’assoir à côté d’un homme, pour regarder ensemble à travers le même pare-brise (ou simplement dans la même direction.) Aujourd’hui elle se dit qu’il lui faut garder le volant de sa vie entre les mains. Il lui faut... [Lire la suite]
02 septembre 2013

Un volant couleur champagne, par Carole Menahem-Lilin

Première partie d'une nouvelle qui m'a été inspirée par trois cartes postales... La suite demain et après-demain. Carole I Au salon des trouvailles, Ania regarde des enfants tourner autour de la création oscarisée, une voiture à taille suffisante pour qu’un jeune conducteur de sept à dix ans puisse monter dedans et l’actionner. L’auto a une petite batterie, elle peut avancer, faire des signaux, vrombir… Ania est fascinée. Elle aurait voulu avoir cette idée. Elle n’est pourtant pas inventrice ! Elle aurait voulu pouvoir offrir... [Lire la suite]
17 juin 2013

Peindre avec un couteau, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: Faire ressentir les effets d'un évènements, à travers ses conséquences sur la vie d'un personnage. Révéler ou non cet évènement.   Peindre avec un couteau Rolande   Gerhart, depuis quelques années, erre de ville en ville, avec tout son barda. C’est un homme au dos voûté, qui semble porter un lourd fardeau. Ses yeux sont éteints, une tête aux cheveux prématurément blancs. Pourquoi ? comme on ne peut lui donner d’âge, je suis dans l’incertitude à ce sujet. En le regardant, tout me laisse à penser... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,