02 septembre 2021

Partage de lecture: Un début intriguant, saisissant...

C'est en mars 1964 que Jacques a mangé de l'herbe pour la première fois. Il en avait mangé avant, bien avant, baeucoup et des jours durant, mais la première fois qu'il a mangé de l'herbe et qu'il a guéri c'est en mars 1964, c'était le soir où il avait plu. - C'était quand déjà, la première fois que tu as mangé de l'herbe et que tu as guéri? lui a demandé Bonzi. - C'est en mars, c'était le soir et il avait plu, lui a répondu Jacques. C'était le soir. Il avait plu. L'herbe avait son gout d'orage... Premières lignes de Le petit Bonzi,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2021

Calendriers 2021/2022

L'atelier du mardi reprend chaque semaine de 14h30 à 17h, dès le mardi 14 septembre. L'atelier du mercredi aura lieu 1 semaine sur 2, de 14h15 à 17h30: 1er trim: mercredis 15 et 29 sept, 13 et 27 oct, 10 et 24 nov, 8 décembre 21 2e trim: mercredis 5 et 19 janvier 22, 2 et 16 février 2, 16 et 30 mars 3e trim: mercredi 6, 13 et 27 avril, 11 et 25 mai, 8 et 22 juin   L'atelier du samedi aura lieu à mon domicile et/ou par Zoom, de 14h30 à 17h45, à partir du 25 septembre, puis nous étudierons le... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2021

Reprise des ateliers le mardi 14, le mercredi 15 septembre, ou le samedi 25 septembre

Bonjour! La rentrée se profile...  Je suis pour ma part ravie de vous retrouver bientôt.   L'atelier du mardi se tiendra chaque semaine de 14h30 à 17h à partir du 14 septembre (sauf vacances Toussaint et Noël), à l'Adra salle place de Thèbes, ou par Zoom au besoin. L'inscription au trimestre est de 120 €, plus adhésion annuelle Adra de 20 €, ou 16 € la séance. Une carte 10 séances à 160 € est disponible.   L'atelier du mercredi après-midi, Accompagnement de projets, se tiendra une semaine sur 2, de 14h15 à 17h30... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2021

Plus loin, plus proche, de Roselyne Crohin

En écho à la chanson « Dimanche soir » de Grand Corps Malade, j'ai imaginé ce qu'aurait pu répondre la compagne de sa vie, en campant celle-ci comme une femme indépendante et baroudeuse, un peu à la manière d'Olga Tokarczuk, l'écrivaine polonaise prix Nobel de littérature en 2019.     Plus loin, plus proche     Quand la routine s'installe, que les dimanches ressemblent à des lundis, Que tous les jours de la semaine se mélangent dans un sinistre pareil, Je me dis que dix ans c'est vraiment trop et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2021

Le blues du dimanche soir, piste d'écriture

Cette piste s'appuie sur la chanson Le dimanche soir, de Grand Corps Malade (Paroliers : Angelo Foley / Bruno Dias / Fabien Marsaud, Paroles de Dimanche soir © Sony/ATV Music Publishing LLC). J'en reproduis ici la première strophe.  Le dimanche soir Parce qu'avec toi le temps a pris de nouvelles dimensions Que ma routine s'est égarée dans ces changements de direction Parce que les jours de la semaine se mélangent dans ce b, azar Parce que c'est toi, parce que t'es là, je n'ai plus peur du dimanche soir Pistes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2021

La carte postale, par Chantal Joanny

« Il est une carte postale qui m'a suivie dans toutes mes pérégrinations, dans laquelle je suis rentrée, un jour heureux ». C'est ainsi que mamie Paulette me présenta la fameuse carte postale accrochée au-dessus de son lit, tachée, éculée aux quatre coins, punaisée et dépunaisée, scotchée et déscotchée, collante encore de poussières antiques. Un jour, la femme de ménage voulut la décrocher à nouveau pour la jeter trouvant que cela déparait sur le mur repeint. Mamie assoupie, se dressa alors sur le lit, les yeux furibonds,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 juin 2021

Le pot aux roses, par Florie

Piste d'écriture: un bouquet de roses éparses sur le sable             Il est parti ; je vois bien sa place vide dans le lit, son absence à la table du petit déjeuner, j’entends bien la petite voix de Lily qui me demande quinze fois par jour où est papa, mais je n’arrive pas encore à intégrer ces trois petits mots à mon univers, à comprendre leur signification : il est parti. « J’ai besoin de réfléchir à nous », voilà tout ce qu’il a trouvé à me dire, ce... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mai 2021

Le flamant rose, par Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: une phrase de début, en italique dans le texte. Puis, écrire à sa fantaisie! Ce texte n'en manque pas.  Sa cravate était aussi pourpre qu’un coucher de soleil. C’est ce qui me sauta aux yeux dès que le vis. Pourtant la couleur de sa cravate était, de tous ses vêtements, l’élément le plus neutre de sa tenue. En le regardant tout entier, je notai les nuances qu’il osait et qui faisait de l’ensemble un capharnaüm multicolore. Chemise jaune poussin, veste et pantalon bleu canard, mocassins orange amère. Et pour... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2021

Des roses sur le sable... par Carole Menahem-Lilin

Piste d'écriture: des roses abandonnées sur la plage… un mot écrit avec des galets, devenu en partie illisible… une cabane en pierres sèches, qui grâce à des lunettes fichées dans le mât central semble nous regarder… Voici les éléments, photo à l'appui, dont s'inspirer. Des roses roses à longue tige jonchaient le sable, leur pâleur résonnant contre les galets. Il était neuf heures du matin un dimanche d’avril, la lumière était belle, la mer inhabituellement calme, entre le bleu et l’émeraude. Les nuages viendraient l’après-midi, on... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2021

Un secret de guerre, par Corine Christol-Banos

Piste d’écriture :  Un secret… et des roses Le chemin caillouteux, parsemé d’ornières, accentuées encore par les dernières pluies de mars, en faisait un trajet pénible, long et douloureux pour les membres engourdis par des heures de route épuisantes. Mathilde émergea d’un lourd sommeil, son bras droit complètement ankylosé par le poids de sa fille, Cécile, blottie contre elle depuis le départ. Celle-ci, le pouce vissé dans sa bouche, son mouchoir de coton blanc contre sa joue gauche, dormait toujours, bienheureuse,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,