27 avril 2021

Journal d'une artiste secrète, par Florie

 Piste d'écriture: le secret, terreau de son jardin créatif, ou piège? Florie a poursuivi à partir de l'extrait du texte de Jessie Burton, Les filles au lion, dont voici la dernière la phrase: "Une partie de son problème venait du fait qu'Olive avait toujours été habituée au secret : c’était là qu’elle se sentait à l’aise, le stade à partir duquel elle commençait à créer. C’était un schéma que la superstition l’empêchait de briser." 14 juin 1930 Je m’appelle Olive, j’ai 13 ans. J’ai trouvé ce carnet dans la petite... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2021

Le secret, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: le secret, terreau de son jardin créatif, ou piège? Danièle a poursuivi à partir de l'extrait du texte de Jessie Burton, Les filles au lion, et de la phrase: "Une partie de son problème venait du fait qu'Olive avait toujours été habituée au secret : c’était là qu’elle se sentait à l’aise, le stade à partir duquel elle commençait à créer. C’était un schéma que la superstition l’empêchait de briser." Voilà pourquoi elle se retrouvait dans ce village du Sud de l’Espagne. A Londres, elle recherchait les prétextes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2021

Le secret, terreau de son jardin créatif, ou piège?

Cette piste d'écriture m'a été inspirée par Jessie Burton et son roman, Les filles au lion, traduit par Jean Esch, Gallimard 2017, Folio 6499. Voici l'extrait:   Olive se tenait sur le seuil, elle serrait dans sa main la lettre de la Slade School of Fine Art. Cette lettre n’avait que quinze jours, mais elle flottait déjà comme un mouchoir, les pliures presque huilées. Elle marcha jusqu’au lit de sa mère et s’assit à l’extrémité pour la lire encore une fois, bien qu’elle la connaisse par cœur. Nous avons le plaisir de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2021

La princesse et le croquenote, par Florie

Piste d'écriture: une rencontre dans un jardin (ou un parc)              Sa housse sur le dos, il franchit d’un pas traînant les grilles du parc de la Liberté, un nom banal pour un jardin public tout aussi banal. Des allées gravillonnées, des bancs en bois peints en vert à une époque lointaine, de grands arbres qui ressemblent à tous les grands arbres, il n’y connaît absolument rien en botanique et il s’en fiche pas mal, des pelouses bien tondues où s’étendent des... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2021

Le passé au présent! par Corinne Christol-Banos

Pistes d’écriture :  Passer d’un univers à l’autre, et la puissance d'évocation des odeurs            Carl, appuyé à la rambarde du balcon de sa mère, sa cigarette entre le pouce et l’index, regardait passer d’un œil morne les gens au bas de l’immeuble. Quelques débris de plâtre se détachèrent de la partie basse du balcon, son poids accentuant encore la fragilité de la vieille structure. Sa cigarette se consumait seule, les cendres tombant sans qu’il s’en aperçoive réellement. Il ruminait... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2021

Chasseurs de fantômes (2), par Florie

      Piste d'écriture: les odeurs, leur puissance d'évocation             Une odeur de poussière, d’humidité et de moisissure nous a saisis à la gorge sitôt le seuil franchi. Les faisceaux des lampes semblaient déchirer des voiles argentés constitués de poussière et de toiles d’araignées. Nous avons fait quelques pas qui ont résonné sinistrement dans la maison vide, puis Fabrice a repoussé la porte qui, en se fermant, a produit un bruit sourd et inquiétant qui a fait vibrer... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mars 2021

Les chasseurs de fantômes (1) par Florie

Piste d'écriture: créer un sas d'un univers à l'autre             Minuit ; l’heure du crime, des sorcières, des fantômes… Le simple fait que le rendez-vous ait été fixé à cette heure avait fini de me convaincre. Le ciel était indigo, piqueté de quelques étoiles lorsque les nuages daignaient leur faire un peu de place. ; le vent faisait murmurer la haie du jardin et me gratifiait de caresses fraîches parfumées à la terre humide et aux fleurs printanières. Vêtu d’un... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2021

La maison de Pâques, par Bernard Delzons

Piste d'écriture: créer un sas entre 2 univers ou 2 périodes 1990:  Comme chaque année, James était venu passer les fêtes de Pâques dans la maison de campagne de leur voisin, à Édimbourg. David était un vieux monsieur malade, il avait chargé le jeune homme d’ouvrir la maison à sa place. James était donc arrivé le premier, ses parents suivraient le lendemain avec le vieux monsieur. Après un long séjour en France, sa famille venait de rentrer en Ecosse pour lui permettre d’aller à l’université de Glasgow. Pâques était désormais... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2021

Un entracte sans fin, par Roselyne Crohin

Passer d'un univers à l'autre (ici un passage temporel) conduit souvent dans un monde fantastique ou dystopique... que nous inspire malheureusement la situation actuelle de la pandémie sans fin.       Ce matin, 12 mars 2021, Antonin s'est levé de bonne heure pour la première fois depuis longtemps. Il a pris un petit-déjeuner copieux en compagnie des seules mésanges venant picorer dans la mangeoire qu'il avait accrochée cet hiver à une branche du cerisier. Tout en suivant le va-et-vient des oiseaux, il a remarqué dans... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2021

Créer un sas entre deux univers, piste d'écriture

Cette piste d'écriture m'a été inspirée par la nouvelle « Un train d’avance », de Franck Thilliez, in Treize à table 2021, Pocket 18254. F. Thilliez y met en scène Natan et sa fiancée, Hannah. Lorsque Natan, parti vers la tête du train pour acheter une boisson, franchit le sas entre un wagon et un autre, il se rend compte qu'il a avancé aussi dans le temps.  "Un peu déboussolé, Natan déverrouille la porte devant lui et passe dans la quatrième voiture. Bouffée de chaleur : le chauffage ici tourne à fond. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]