14 mai 2020

Le vieux carnet... par Michelle Jolly

Piste d'écriture: un haïku de Christian Cosberg, tirés de Igloo igloo igloo, de Christian Cosberg, Tapuscrits, 2019 Vieux carnet à spirales  quelques mots   laissés sur le carreau…   Vieux carnet à spirales quelques  maux  nuits sans fin, ressasser, attentes, jours trop longs, désespérer, se sentir disparaitre, ne compter pour personne !   pas de main qu’on vous tend ?  vide…. Heures noires…    Laissée sur le carreau.   Non !... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mai 2020

Piste d'écriture: haïkus de Christian Cosberg

Haïkus inspirants et à double sens, tirés de Igloo igloo igloo, de Christian Cosberg, Tapuscrits, 2019. Quels poèmes, portraits ou histoires, vous inspireront ces haïkus ? En voici 2:   vieux carnet à spirales quelques mots laissés sur le carreau…   le blues du boulanger sa vie en miettes   N’hésitez pas à jouer avec les mots, les sens et contresens, dans la forme qui vous conviendra.
Posté par Menahem Lilin à 13:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2020

Il y eut un avant, il y eut un après... Haïkus d'Hélène Mouflet Le Davay

   Il y eut un avant, il y eut un après             Fenêtre fermée           Sur le gris plomb du soir           Et pas un oiseau.              Le poids du temps vain            Un son soudain inconnu            Le cri d’un... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2020

Juste avant la fin, par Chantal Joanny

Librement inspiré de la pièce de Jean-Luc Lagarce « Juste la fin du monde »     « Allo, vous êtes ? »  « Qui ?» en forçant la voix.  « Ah c'est toi... », silence gêné.  « Le dix, le dix... dimanche…. Oui ce sera dimanche, le 10 février, le prochain quoi » reprend-elle tout en réfléchissant. Il parle bas, elle a mis le haut-parleur, cela résonne dans l'écouteur, elle a dû l'écarter de son oreille. « S'ils seront là ? »... Un temps « Faut... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2020

Trio, épisode 3, par Jean-Marc Occhuizzo

Un butin au grenier.     Trois ans que Max a quitté le monde, à 93 balais sa carcasse commençait à l’encombrer, de toute façon pour lui et le monde cela ne tournait pas rond depuis un bon moment. Un soir d’automne, il n’a pas réglé le réveil, à quoi bon se dit-il, puis à la lueur du petit matin, il était déjà parti, libre et surtout en paix pour l’éternité. Devenant insupportable et méchant comme la gale, il était temps qu’il dégage la piste, au risque de choquer les âmes sensibles, d’après son unique fille, Vicky, qui... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2020

Trio, épisode 2, par Jean-Marc Occhuizzo

 Suite du mini-roman: Le samedi d’avant.  Quand la nuit tombe Au milieu du salon en bataille, Max s’allège de ses habits de déménageur crotté qu’il portait sur le dos. Il chauffe sur le fourneau une quantité d’eau suffisante. Puis il verse la cruche dans un grand baquet inoxydable, de l’eau flaque le sol. La vapeur flotte autour de lui dans la petite salle d’eau où il se lave et se gratte la peau au savon de Marseille. Le bain fini, droit comme un I dans son peignoir en coton gris, il se peigne d’un geste lent, lisse... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2020

Trio, épisode 1, par Jean-Marc Occhuizz

Piste d'écriture: écrire un mini-roman, à partir de titres de chapitres d'Amy Sackville, « Là est la danse », Les Escales, 2012 (piste d'écriture du 31 mars)  Les 2 épisodes suivants seront publiés demain et après-demain. Un baiser   Paris. Café Continental.  Tête penchée vers l’avant, Victorine farfouille dans son sac à main, et sort un miroir à clapet. Installée en terrasse, elle attend son rencard, en effleurant sa coiffure laquée, puis admire dans la glace le noir intense de sa chevelure.  Ça la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2020

Le pas sur le côté, par Florie

Piste d'écriture: poursuivre les premières lignes de La quête d'Ewilan, de Pierre Bottero (données en italique).  Camille était âgée exactement de quatre mille neuf cents jours, soit un peu plus de treize ans, la première fois qu’elle effectua « le pas sur le côté ». Elle en était certaine, puisque c’est au moment où elle entreprenait des calculs savants pour connaître son âge avec précision qu’elle descendit du trottoir sans s’en rendre compte et se retrouva au milieu de la chaussée face à un énorme camion.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2020

La chambre d'Emily, par Michelle Jolly

Piste d’écriture : écrire à partir d’expressions et de mots extraits du roman « Là est la danse » d’Amy Sackville, tels que "la peau de l'ours". Elle avait décidé ce jour là qu’elle se lèverait tard, dehors, le soleil offrait peu de chaleur, le printemps se faisait prier, « ce jour ressemble à hier pensa-t-elle, peu de visiteurs sans doute, Amy ne s’annoncera pas pour m’offrir une promenade en ville ! » et le nez sous les draps, Emily regardait autour d’elle…. Elle avait eu raison de repeindre cette... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2020

Camille et le latin, par Nathalie Blanchard

Piste d'écriture: s'inspirer du "Pas de côté" qui débute La quête d’Ewilan, de Pierre Bottero, éd. Rageot, 2003, ici en italique. Le texte a été légèrement modifié, ce qui est indiqué en bleu.  Camille était âgée exactement de quatre mille neuf cents jours, soit un peu plus de treize ans, la première fois qu’elle effectua « le pas sur le côté ». Elle en était certaine, puisque c’est au moment où elle entreprenait des calculs savants pour traduire son âge avec précision qu’elle descendit du trottoir sans s’en rendre... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :