04 mars 2011

Expo, par Jacqueline Chauvet

  Piste d'écriture : créer un dialogue entrecoupé de réflexions et de descriptions.  EXPO   Le vernissage est terminé. La petite galerie de la rue Dauphine  est encore éclairée d’une dizaine de spots. Alain  et Bruno, deux hommes visiblement fatigués, un verre à la main, affalés sur deux fauteuils, jambes allongées,  commentent la journée. Alain est élégant. Pas l’élégance classique avec chemise et cravate, mais un tee-shirt en soie sous un costume de coupe italienne, le type même du quadra qui a... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2011

Juste dans son droit, par Roselyne Crohin

 Ce texte a été publié dans le courrier des lecteurs de La Gazette. Juste dans son droit         Une vingtaine de personnes environ se presse sur deux files à la caisse du Monoprix. Elles n’ont chacune que deux ou trois bricoles dans les mains : une paire de collants, un bâton de rouge à lèvres, un paquet d’enveloppes... On peut calculer facilement que, malgré la queue, elles n’attendent guère plus de temps que l’intervalle entre deux trams. Il est 17h 30 et le jour commence à décliner à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mars 2011

Gling, Gling! par Bruno Martin

Je vois Bruno Martin en atelier d'écriture individuel. Il m'a fait l'amitié de me confier ce texte, que j'ai beaucoup aimé, pour une parution sur le blog. Tous ceux qui écrivent ou rêvent d'écrire un roman s'y retrouveront, je crois... Carole Gling, gling !  J'entre. La librairie semble déserte, sans âme qui lise, ou qui vive un peu.Je jette un regard circulaire comme un filet dans cette mer d'ouvrages, mais, peine perdue, jusqu'aux confins des rayons rien ne surnage.J'appelle, j'épèle, j'articule pour demander s'il y a... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mars 2011

Nuit de fête, par Jade 80

  Piste d'écriture : montrer le lien entre des personnages et le contexte immédiat dans lequel ils évoluent. On retrouve dans ce texte les personnages d'Ellen et d'Elder, les deux cousines déjà mises en scène par Jade dans Ellen et les voeux.   Nuit de fête       Ellen gigotait frénétiquement. C’était ce qu’elle avait trouvé de mieux pour faire peur aux mâles lourdauds. Moise la regardait en souriant. Ellen le vit. Du coup, elle abandonna ses mouvements hachés et le rejoignit au bar. Elle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2011

Jalousie, par Marie-Jo Roche

Jalousie   Le geste avait été si furtif que Benjamin eût pu prétendre, quelques temps plus tard,  qu'il l'avait imaginé. Mais, ce faisant, il n'aurait pas été dupe de son désir d'effacer de sa mémoire cet instant. Non, l'événement avait bel et bien existé, un certain après-midi de juin, alors qu'il pénétrait chez Sarah pour prendre sa leçon de piano. Contrairement à ses habitudes, il n'eut pas à sonner à la porte cochère : celle-ci était entrebâillée. Au second étage, il fut également surpris de n'avoir qu'à pousser la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2011

Le ménage, par Adrien

  Le ménage   Un voyageur arrive du désert sur son VTT poussiéreux. Après un long périple solitaire dans quelques oasis, il s'est approché de cette petite ville tranquille, idéale pour un retour à la civilisation. Il a traversé les chemins bordés de murets en pierre sèche, et emprunté les ruelles jusqu'au centre ville où l'attend un spectacle stupéfiant. La petite place tranquille qu'il a connue il y a quelques années est occupée par une foule hétéroclite et ressemble à un champ de bataille. Des gens discutent en petits... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2011

Le colombier, par Jean-Claude Boyrie

Le colombier.   L'agence immobilière a pignon sur rue. Elle s'appelle Lapierre, du nom de son propriétaire, bien entendu. C'est la mieux achalandée de ce quartier huppé. Contre vents et marées, c'est là qu'ont échoué Modeste et Félicité. Ce couple d'un âge certain attend l'entretien, sans oser protester. À la retraite, on a tout son temps, enfin le temps qui reste, disent les gens en activité. Alors, ils prennent la chose du bon côté, ces retraités, ou font semblant, s'efforcent de n'avoir pas trop l'air contrariés. Les appels... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2011

La rue d'Argentan, par Michelle Jolly

Piste d'écriture: faire apparaître un ou des personnages, leur état d'esprit, les problématiques qui les habitent, à travers un lieu ou un objet. La rue d’Argentan   Le quartier sentait la mauvaise friture et la poussière de ciment ; bruit des grues aux longs bras agités, cris des machines déchirant la chaussée ; je me sentis agressée et traversai le boulevard. A l’angle de la rue d’Argentan, elle était là, encore épargnée, petite boutique que seuls quelques étais soutenaient. Quand je suis entrée, dans l’obscurité je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2011

L'eau, épisodes 3 et 4, par Antonia Contreras

L’eau noire   III Rash L’eau était noire dans cette nuit sans lune. Il plongea la tête dans le courant froid jusqu’à ce qu’il fût forcé de l’en sortir pour respirer. Il eut peur. On entendait au loin la musique. Il ne pouvait ni rester ni partir. Il regarda ses mains blanches et sentit des larmes de rage descendre sur ses joues mouillées. Il venait d’être initié au désespoir d’amour. Mais il ne le savait pas, il croyait que c’était seulement de l’orgueil blessé. La musique cessa pendant quelques instants et il ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2011

L'eau, épisodes 1 et 2, par Antonia Contreras

Piste d'écriture : ce texte a été inspiré par la consigne "présenter un personnage ou son état d'esprit à travers son environnement". L’EAU (A lire en écoutant les Märchenbilder pour alto et piano Op. 113 de Robert Schumann) L’eau verte   I – Nicht schnell   Sans presque s’en rendre compte, Ernest avait pénétré peu à peu dans l’intimité de l’eau fraîche du ruisseau. Le jeu des ombres et une fine couche d’algues visible entre les cailloux blancs teignaient l’onde claire d’un vert émeraude. Son corps... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]