05 janvier 2010

Les gants de chevreau, par Jean-Claude Boyrie

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Les gants de   chevreau. « Café de Flore tôt le matin », Paris, 1976. Sieff, édition du Désastre, 750006 PARIS « Pluie en novembre, Noël en décembre » (météo belge)   Au Café de la Gare, ce 31 novembre 2009.  Dans ce coin de salle, à l'abri des courants d'air, le brouhaha des quais te parvient assourdi. Bruit de foule entrecoupé d'une exaspérante... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2010

Je me suis réveillée avec un inconnu... par Yvonne

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2010

Vivez joyeux, scène IX, par Vincent

SCENE IX        (Les mêmes sous la poussière) SOL : est-ce toi chère Candida dont je sens le merveilleux parfum de printemps égaré sur la peau veloutée de ton corps admirable. BEN CHORON : Sol tu m’as bousillé le toit NARRATEUR : Sol ne montre point son étonnement à la voix si masculine qui émane de ce corps blanc recouvert de gravas et de débris de tuiles, un bon dépoussiérage s’impose pense-t-il sans l’exprimer car il sait plaire aux femmes, de plus si Candida semble aussi avoir... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2010

Vivez joyeux (Sol Undergreen), scène VII et VIII, par Vincent

SCENE VII (Le narrateur seul) NARRATEUR : bon oui c’est bien, allez, chers écouteurs clients amis, nous devons entrer maintenant dans la partie douloureuse de notre narration,  de vos espérances… le chiffre de l’espérance de vie, n’est plus exponentiel, vous ne le saviez pas? Vous lisez quoi comme journaux? Ah vous préférez la télé et bien vous allez tous crever plus tôt, on ne vous l’a pas dit à la télé?  Oui malgré les progrès de la science l’espérance de vie diminue, votre espérance chiffrée baisse, et oui tout... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2010

Vivez joyeux (Sol Undergreen), scènes V et VI, par Vincent

SCENE V (Le narrateur, Ben Choron)     NARRATEUR : Il avait tapé sur sa vieille Underword une bonne partie de la soirée. Il n’avait rien écrit non, juste frappé, cogné, sur les touches qui s’étaient emmêlées  les unes avec les autres, le A avec le B, le W avec le H, le point virgule sous le tiret et l’etc avec l’etcetera. Elle avait gémi la machine, grincé des dents, elle était froide malgré les coups, elle n’écrirait plus rien, elle était crevée la machine.      A le surprendre ainsi,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2009

Joyeux Noël

Paul, le fils de Carole, qui participe à l'atelier du lundi soir, a créé deux animations pour les fêtes de fin d'année. B O N N E S   F E T E S  A  T O U S Bravo Paul !
Posté par novakalei à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2009

Sous les tuiles de l'Olympe, par Draikin

Les volets de ma vie battaient au dehors comme les ailes d'un papillon euphorique, fou de lumière à l'orée de sa fin. Sur les carreaux de ma demeure, résonne l'impact des trombes d'eau qui ruissellent à torrent dans le lit de ma peine. Zeus découpe le ciel à coup d'éclairs et fait gronder la terre jusqu'à mes entrailles. Je tremble sans comprendre, j'ai peur et je voudrais m'évaporer, devenir léger comme l'hélium et m'envoler au dessus de mes tuiles, au dessus des nuages et de l'Olympe où ce père se déchaîne. Pourtant même si je me... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 21:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 décembre 2009

Mon cri d'odeurs, par Yannick Dalzon

MON CRI D'ODEURS Odeurs du bonheur! Fleurs, montagnes, blés sauvages...ah!  revenez! Odeurs de l'amour. Plages de sable tiède, anémones, air marin... Odeurs du manger châtaignes, morilles, fraises, pignons de pins Odeurs de dormir pailles, luzernes, herbes grasses, laine, lin Odeurs d'harmonie aromatique, épicée de mes jardins Odeurs de mes peuples aux corps mouillés par l'eau pure...ah! revenez corps imprégnés par l'argile et les végétaux corps parfumés d'âme sans odeurs... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2009

La saveur de la vie, par Roselyne Crohin

&lt;!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&quot;&quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&quot;Times New Roman&quot;; mso-fareast-font-family:&quot;Times New Roman&quot;;} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:&quot;Courier... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2009

Salade de topinambours, par Roselyne Crohin

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]