21 novembre 2009

Modulations improvisées, par Paul

Modulations improvisées Les images voltigent au rythme des violons, tournoyant autour du personnage dressé au centre, ses cheveux roux en pétards. Sur cette vue de fond s’ajoutent des portraits, des cadres mouvants qui content la vie du héros, décrivent ses amis et louent ses qualités. J’ai coupé le son des enceintes de l’animé et c’est désormais le trio qui joue en bas de chez moi qui donne le rythme. De temps en temps, le héros – un adolescent entièrement vêtu d’orange – se met à courir et la caméra se place derrière lui. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2009

Tant va le temps, par Laurence Bourdon

Tant va le temps____________________________________________________ Le temps s’étire en longueur, tel un élastique qui va à la limite du point de rupture. Le vieil homme chenu attend, assis sur sa chaise à bascule. Son visage buriné est ridé comme une vieille pomme. Ses mains calleuses laissent voir le relief de ses veines. Il attend que s’étire le temps comme un élastique à la limite du point de rupture. Il attendrait sa propre rupture s’il n’y avait l’enfant, l’enfant de sept ans qui passe le voir jours les jours après... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 novembre 2009

Vivez joyeux (Sol Undergreen) par Vincent, scènes 1 et 2

VIVEZ JOYEUX ! Les personnages : Sol Undergreen, Bernard Choron dit ben choron dit Nanard, Sénator Point, Mme Virgule, Pivert Malakofffff, Candida Albicans, le Narrateur qui peut être une Narratrice. SCENE I (Candida Albicans, Pervert Malakofff) CANDIDA : qui êtes-vous, vous êtes mignon vous savez, vous avez vos papiers, vous êtes en règle avec le territoire national, vous me trouvez jolie hein ?  Je suis séduisante, non, dans la policerie on me dit la mieux foutue, on me dit : ô toi tu es bonne, vous voyez... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2009

Evasion, par Laurence Bourdon

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2009

Parfums d'orage, par Danièle Chauvin

&lt;!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&quot;&quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&quot;Times New Roman&quot;; mso-fareast-font-family:&quot;Times New Roman&quot;;} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:&quot;Courier... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 novembre 2009

Saveurs de l'eau, par Danièle Chauvin

 Saveurs de l’eau    L’eau n’a ni odeur, ni saveur. Elle est liquide et transparente. Celui qui dit cela n’a jamais goûté le pur plaisir d’un grand verre d’eau fraîche pendant une courte pause au creux du labeur. Voyez vous-même. Lâchez votre outil, passez les mains sous le robinet pour les dépoussiérer : préambule. Prenez un grand verre, emplissez-le de ce breuvage. Ecoutez son léger chuintement accompagnant son mouvement de spirale ascendante. Il semble s’offrir, impatient, à votre soif. Approchez le verre de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 novembre 2009

Sur les peintures de Carole

&amp;amp;amp;lt;!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&amp;amp;amp;quot;&amp;amp;amp;quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&amp;amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;amp;quot;; mso-fareast-font-family:&amp;amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;amp;quot;;} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2009

Sur des peintures de Corinne

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&amp;amp;amp;amp;quot;&amp;amp;amp;amp;quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&amp;amp;amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;amp;amp;quot;; mso-fareast-font-family:&amp;amp;amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;amp;amp;quot;;} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2009

Sur des peintures de Christine

Sur des peintures de Christine(cliquer sur les visuels pour les afficher en plus grand)Voiles   Dans la face du vent, les voiles se cognent Ecumes bleues et vertes échappées de la coque Billet sans retour pour les abeilles à son bord ChristineL’oiseau de feu.  Flammes et branches, fondues, croisées Le feu joue la beauté de la danse Christine Trop mûres, ou à point, des bananes de toutes les couleurs dansent l’Afrique dans nos assiettes. Christiane  
Posté par Menahem Lilin à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2009

Sur une peinture de Christiane

Sur une peinture de Christiane(pour afficher le visuel en plus grand, cliquer dessus) N’importe qui n’importe quoi voyagent n’importe où   Qu’importe s’ils emportent tout et n’importe quoi   Nul n’y attache autant d’importance que n’importe qui et n’importe quoi…   Christiane   Le petit cheval, hésitant, désarticulé, surgit du brouillard, laissant derrière lui les brumes roses et bleues du jour naissant. Michelle  
Posté par Menahem Lilin à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]