12 avril 2022

Le gardien du square, par Christiane Koberich

      Albert marche, observe, surveille… Ennuyé parfois, souvent même. Mais il le fait, c’est son métier. Ce square est son domaine. Il s’efforce de rester attentif, d’oublier sa jambe qui le fait souffrir. Rien ne doit échapper à sa vigilance, car il se sait lui-même surveillé. Le square doit rester propre, bien tenu ; Albert doit signaler les dégradations lorsqu’il les constate, et on lui reprochera sa négligence, s’il y en a. Ainsi va la vie d’un gardien municipal. Ce qu’il redoute par-dessus tout ce sont les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 avril 2022

Elle et lui, par Florie

piste d'écriture: duo ou trio La première fois que j’ai rencontré Vincent, elle était avec lui ; elle était tout contre lui. Je me souviens très bien de la pensée qui m’a traversé l’esprit ce jour-là, assise au premier rang du public entre les deux copines qui m’avaient forcée à venir ; je m’en souviens sans doute si bien à cause de son ironie : je les ai trouvés sensuels, elle et lui, et ça m’a plu. Les autres, c’étaient des musiciens avec un instrument entre les mains. Lui, c’était un homme avec sa partenaire, et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2022

Obligada, par Bernard Delzons

Piste d'écriture: duo ou trio   C’était le deuxième été, fin des années 1970, que Obligada venait passer chez un couple d’amis en Bourgogne. Obligada, c’était le surnom que lui avait donné les Français à force de l’entendre prononcer cette formule de politesse portugaise. Elle était brésilienne et avait connu le couple quelques années plutôt pendant un long séjour qu’elle avait fait en France pour finir son cursus universitaire en préparant une thèse sur le travail d’un professeur français. Ce professeur était justement... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2022

Duo ? Trio ? par Christiane Koberich

  Piste d'écriture: duo ou trio                                              La vie nous offre de multiples exemples de duos amicaux ou amoureux qui, un jour, à la faveur d’un concours de circonstances, deviennent des trios, plus ou moins bien acceptés par l’un ou l’autre des protagonistes. Ou par chacun d’entre eux à tour de rôle, lorsqu’il se retrouve dans la position du troisième alors qu’une connivence, même... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2022

Desdémone, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: duo ou trio Vincent sirote son thé vert et son regard traîne autour de lui, s’attarde sur ses jeunes pousses de lierre. Elles lui inspirent soudain une petite mélodie vigoureuse et pourtant légère comme l’enfance, espiègle comme les entortillements des lianes autour de leur tuteur. Il lui faut des paroles rigolotes. Des petites blagues d’écoliers. Il s’assoit à sa table et l’écriture se déroule instinctivement, faisant remonter le souvenir des élèves malicieux qui jouaient avec lui en se moquant un peu de son air... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mars 2022

Simple rencontre, par Nicole Davet

Piste d'écriture: les contraires s'attirent-ils?  1958 ELLE ! Etudiante (en khâgne) à Versailles, brillante, déterminée, sa vie se déroulait comme elle voulait la réaliser, composant dès ses premiers jours avec un asthme envahissant auquel elle ne voulait laisser aucun pouvoir dans son quotidien. Entre ses lectures très diverses, son plaisir à exposer ses pensées chaque fois qu’il lui était possible d’envouter l’auditoire de tout un amphi, ses découvertes en jouant avec les mots, jusqu’à les décortiquer en passant par le grec,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mars 2022

Harpe et contrebasse, par Evelyne Grenet

Piste d'écriture: duo ou trio Vincent n’a pas sommeil du tout, se fait un thé vert. Pendant que l’eau chauffe dans la casserole cabossée, il vérifie l’état des jeunes pousses de lierre plantées le mois dernier : elles sont bien parties. Dans le pot d’à côté une orchidée étire une longue hampe en boutons prête à fleurir. Sur une toute petite table logée à côté de la fenêtre il pose délicatement la théière et le petit bol japonais, met un CD de Miles Davis, puis s’installe dans un vieux fauteuil affaissé. Les lumières de la ville... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mars 2022

Duo ou trio, piste d'écriture

Vincent Torres referme l’étui de sa contrebasse. Il est presque deux heures du matin. Il est content de lui, son groupe a bien joué ce soir. Hermano commence à avoir une petite notoriété locale : jazz, rock, quelques compositions. La Brocante matrimoniale plait beaucoup. Les paroles sont de lui, il s’est mis à l’écriture il y a quelques années de cela maintenant. Il charge Desdémone avec précaution dans sa voiture – elle a cent vingt ans, quelques accrocs, un air fatigué, mais elle sonne merveilleusement. Profonde, chaude,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mars 2022

Départ en croisière, de Danièle Chauvin

Piste d'écriture: rencontre et points de vue narratifs La guide cochait les noms sur sa liste tandis que les voyageurs patientaient seuls, ou par petits groupes de deux à quatre personnes, sur le quai. Hugo, entouré de trois autres jeunes, avait l’air de haranguer ses copains, avec de grands gestes et effets de manches qu’on imaginait parfaitement au-delà de sa tenue décontractée T-shirt jeans baskets. Les autres l’approuvaient de hochements de tête soumis ou conquis. Soumis ? Conquis ? Allez savoir. Parmi les autres... [Lire la suite]
14 mars 2022

Les contraires s’attirent, parait-il, piste d'écriture

  Maussade, elle regardait la pluie s’abattre sur la forêt landaise. – Quel sale temps ! – Tu te trompes, ma chérie. – Quoi ? Viens mettre le nez dehors. Tu verras à quel point le ciel dégouline ! – Justement. Il s’avança sur la terrasse, approcha du jardin à la limite des gouttes et, narines gonflées, oreilles dressées, nuque renversée pour mieux sentir le souffle humide sur sa figure, il murmura les yeux mi-clos en reniflant le ciel mercure : – C’est un beau jour de pluie. Il semblait sincère. Ce... [Lire la suite]