10 février 2010

La conversation, par Jacqueline Chauvet

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.MsoPlainText, li.MsoPlainText, div.MsoPlainText {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2010

Fraise et l'éléphant qui trompe énormément, par Jean-Claude Boyrie

&amp;amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; Fraise et l'éléphant  qui trompe énormément.   John Drysdale : « My geatest friend », 1986.  « Seigneur éléphant, où sont passées vos belles dents ? - Elles font trop envie aux gens. »  Un éléphant, ça trompe énormément. Fraise aime son air pacifique et bienveillant : la trompe enroulée par devant. Les défenses brillent par leur absence... surprenant !. Deux tours d'ivoire,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 09:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2010

Un violoncelle sur un quai, par Danièle Chauvin

 Un violoncelle sur un quai(sur une photo de Doisneau)      Aïe ! Et voilà ! Il n’a pas eu le temps. Les portes se sont refermées sur son bras. Quel choc. Ils sont tous entrés ensemble là-dedans. Avec lui. Ils l’ont poussé, soulevé, transporté. Il n’a eu aucun moyen de résister à la foule compacte qui, comme un rouleau compresseur sans âme, l’a propulsé à l’intérieur du wagon, jusque contre la paroi opposée. Dès qu’il s’est senti déposé sur le sol, il a essayé de remonter le courant, tantôt bousculant, tantôt... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2010

L'enfant et la fleur, par Aurélien

L’enfant et la fleur Il était une fois, dans le royaume de Safrania, un roi (Richard) et une reine (Courroucée) qui eurent un enfant, Simon. Cette reine, méchante et pervertie, ne comprenant rien à rien à la vie, aimait par-dessus tout le pouvoir. Elle avait peur que l’héritier la détrône. Elle prit les choses en main, et lors d’une expérience, elle réussit à transformer son mari et ses ministres en pierre. Quant à l’enfant, elle l’abandonna dans la forêt, pour qu’il meure. Puis elle retourna régner sur les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2010

Artistes en herbe, par Jean-Claude Boyrie

&lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; Artistes en herbe.    Dans l'atelier de leur père, ils sont là tous les deux, Claude et Paloma, le grand frère et la petite soeur : deux artistes en herbe.   Claude, l'aîné, c'est Lucky Luke, il tire plus vite que son ombre. Accroupi sur le sol devant une feuille blanche, il se lance. Devant ce tombeur, la feuille ne reste pas vierge bien longtemps. À peine  installé, le jeune dessinateur se... [Lire la suite]
30 janvier 2010

Le peintre et les chaussons de danse, par Iva

Le peintre et les chaussons de danse Il était une fois un peintre qui peignait beaucoup de tableaux qui, tous, reprenaient vie. Un jour, il peignit des chaussons de danse et la nuit, ils reprirent vie. Ils dansèrent seuls, ils firent des pointes, des arabesques, des pas chassés, des jetés, des jetés battus… Amusé, le peintre prit l’habitude de les emmener dans son sac pour les regarder quand il s’ennuyait, et aussi pour s’inspirer d’eux. Un autre jour, le peintre décida de s’installer auprès d’un arbre et du... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2010

Elévation, par Carole

La consigne de cet exercice était:  écrire à la troisième personne, en focalisation interne.  J'ai été inspirée par un visuel, très inventif, du Théâtre des 13 vents. ELEVATION Quand il entra dans le théâtre vide les fauteuils se mirent à onduler puis, à mesure qu’il passait au milieu d’eux, s’élevèrent, par couples ou seuls, s’arrachant à la fois du sol et des fixations qui les solidarisaient par rangs. L’homme n’en fut pas étonné : il avait l’habitude. Quoique… ces fauteuils là étaient d’un beau rouge, et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2010

Indigo, par Carole

INDIGO, par Carole Menahem-Lilin(sur une toile de Paul Matisse)Elle   C’est l’aube. Comme souvent à l’aube, je suis assise devant la fenêtre, sur la chaise bleue : son haut dossier m’incite à redresser le buste, à ouvrir les épaules, à me déployer. Dans ma robe noire ajustée, avec mes longs cheveux noirs, je me sens comme une calligraphie, sombre et cambrée contre l’indigo du mur… C’est important la posture : une manière de saluer l’enchantement du jour, un arc tendu vers la beauté. Oh je ne dis pas cela par orgueil :... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2010

La cabine, par Jacqueline Chauvet

LA CABINE       Allo, Bob, devine d’où je t’appelle ? Non, pas de Villeneuve, gros malin. Je devrais y être mais j’ai raté la correspondance. Le train m’a laissé au milieu de la nuit dans la gare vide d’un patelin paumé, fenêtres closes, rues mortes, places désertes. Pas de nom de rues, pas d’indication d’un quelconque hôtel ou café….       J’ai erré un bon moment comme dans un rêve. Quand j’ai enfin aperçu une cabine téléphonique, éclairée, avec le combiné, le fil, la boîte à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2010

Le fil de soie, par Aline

Le fil de soie Entre les yeux, entre les doigts, la bouche s’est entrouverte. Le regard est fixe mais la pensée positive. La toile d’araignée, posée comme un voile sur son visage, semble être la limite entre ses rêves et sa réalité. Quel peut être le lien de cette image avec la jeune fille à vélo, qui roule sur ce chemin caillouteux menant dans la garrigue embaumée de thym et de lavande ? Plus étonnant encore, elle porte sur son dos une contrebasse ! Et si ces deux jeunes filles n’en faisaient qu’une ? Comme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]