15 décembre 2008

Il y a..., par Anne-Marie (Salamandre)

Il y a… Tout ceci n’est pas si loin… Il y a cinq ans peut-être, date de notre dernier voyage à Venise… Mon compagnon ayant préféré la sieste (ordonnée par la Faculté), j’avais poursuivi ma promenade en prenant la ruelle à droite de notre hôtel. Les rires et les bruits du vaporetto s’étaient déjà éloignés sur le Canal ; la foule bruyante et bigarrée des touristes était restée sur la Place Saint-Marc.« Calle » à l’heure de la sieste ; volets mi-clos. Un extra-terrestre, échappé de cette foule, carnet en main, « croquait » une lourde... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2008

Le Camping-car, par Béatrice

                                                                       Son camping-car – en fait un vieux camion aménagé - était sa deuxième maison. Il l’avait acheté d’occasion et son plus grand plaisir était de le bricoler, d’aménager des étagères, de vérifier l’évacuation de l’eau, le fonctionnement... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2008

SONBOON, par Nicole

  Son pinceau caresse le papier, lourd de la goutte d’eau colorée qui s’étale et se diffuse dans les fibres, à la fois libre et contrôlée, obéissant au doigt et à l’œil du peintre.     Les couleurs éclatantes ou sombres, se juxtaposent, s’associent, se mêlent, sans jamais se ternir, faisant ressortir la délicatesse d’une fleur de lotus ou le toit d’un temple brillant de feuilles d’or sous le soleil.     Le pinceau N° 12 en poil de martre est le prolongement de la main de l’artiste. Il peut tout aussi... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2008

RENCONTRE, par Nicole

Elle avait réservé dans un joli hôtel de style victorien dont les colonnes entourant le perron vous invitaient à entrer. Une brise légère soulevait, indiscrète, le rideau en dentelle blanche d’une fenêtre du rez-de-chaussée. Elle se tenait là, sur la première marche, la main à peine appuyée sur la colonne, attendant. Attendant, ou indécise sur la direction à prendre ? Sa légère robe blanche moulait un corps parfait, son chapeau de paille ombrageait son visage encadré de longs cheveux blonds. J’aurai aimé avoir l’œil d’un... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2008

MONOLOGUE, par Nicole

J’ai encore une chose à dire, oui c’est sûr c’est la dernière. Vous ne me croyez pas ? Je dis ça à chaque fois ? … Et repars de plus belle. Vous exagérez, je ne monopolise pas la parole ! Si ? Vraiment ? Vous me vexez ! Eh bien je me tais… Quoique j’aimerais bien dire cette dernière chose. Mais non, je ne veux pas vous fâcher, je me tais. Que c’est difficile de se contenir quand on a quelque chose à dire ! N’êtes-vous pas curieux de ce que je ne dis pas ? Vous me dites de me taire ! Mais je ne dis rien... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2008

Cécité temporaire, par Nicole

CECITE TEMPORAIRE Temporairement privée de vue à la suite de cette opération, je me rends compte peu à peu que mes autres sens sont exacerbés. Je pourrais me laisser vivre sans rien faire, en attendant le retour à une vie normale, mais même en vacances, je n’ai jamais pu rester tranquille bien longtemps. Alors je m’entraîne à développer ces sens un peu mis en veilleuse dans le monde des voyants. Peut-être aussi, est-ce par superstition, ou pour me garder du mauvais sort, au cas où, on ne sait jamais, je ne recouvrerais... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2008

Sous une pluie d'étoiles

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->  Sous une pluie d'étoiles. « Oh! mon Dieu! C'est plein d'étoiles! » La porte s'ouvrit, puis se referma sur le néant. L'espace se contractait sur lui-même. D'impossibles étoiles brillaient au coeur obscur du puits. Arthur B. Clarke: « 2001, l'Odyssée de l'espace ».   Enfant, tu aimais le spectacle des étoiles filant dans la nuit.  Quand venait le solstice d'été,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2008

… où la brise se rue., Christine Jouhaud Mille

Thème de l'atelier (dialogues intérieur)   Dans l’exiguïté du hall, la foule se presse devant la caisse pour retirer les billets. - Oui monsieur j’ai retenu ma place ! - A quel nom ? Elle répond les dents serrées au guichetier protégé derrière sa vitre, indifférent à la foule. Son agacement vient d’une personne qui persiste à enfoncer ses poings dans son dos puis qui s’adresse à elle avec un sourire angélique en gémissant, - ho la, la qu’est ce qu’on est bousculé !   Un soupir de soulagement lui échappe ;... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2008

Max.

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H1 { margin-bottom: 0.21cm } H1.western { font-family: "Liberation Serif", serif } H1.cjk { font-family: "DejaVu Sans" } H1.ctl { font-family: "DejaVu Sans" } -->   Max « Il est... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2008

L'indécis, de Michelle Jolly

L'indécisLigne 134, la marche est haute,du mal à monter, ton pied, maladroit.Le car est bleu. Tu baisses la vitre, que fais-tu là? Rien n'a changé!Tu fermes les yeux, l'odeur est la même : sueur,vieille eau de Cologne et marché du matin. Le parcours? Lassant; le car est bleu, et lent..u grognes  :« Je n'ai jamais aimé sortir de ma maison ». Tu t'assois; tout au fond pour étendre tes jambes; bailles un peu, cherches un plan dans ton sac, l'étales devant toi. La montagne est bien là, la cabane,les arbres ont épaissi, le car avance... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]