10 mars 2009

Mensonge d'écume le matelot, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: imaginer un personnage d'après son nom.     M     ensonge d’écume le matelot, né sur le port, a embarqué jeune sur La Vagabonde. Loin de chez lui durant de longues périodes, il enchante les enfants et leurs parents quand La Vagabonde le leur ramène. Il leur raconte des histoires toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Il est toujours très attendu car on sait que chaque voyage enrichit son répertoire. Quand il se lance dans ses récits, son public traverse avec... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mars 2009

En camping, Thérèse-Françoise Crassous

A 15 ans, Gisèle rêvait d’évasion, d’aventure. Elle tenait constamment tête à sa mère et ne faisait plus rien en classe.  Michelle son ami d’école, lui fit miroiter de pouvoir s’évader, de se retrouver entre filles du même âge. Elles se comprenaient si bien. Leurs parents trop vieux jeu, trop stricts, trop si et trop ça à les entendre, leur rognaient les ailes. Libre, elles voulaient se sentir libres, faire des expériences. Justement à la campagne, au contact avec la nature, elles en feraient des  découvertes... [Lire la suite]
Posté par crassous à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2009

Naissance du petit frère, Thérèse-Françoise Crassous

Gisèle avait cinq ans. Elle voyait sa mère qui jusque là était dolente- son gros ventre la faisait s’essouffler facilement- s’activer avec frénésie ces jours-là. Elle avait rangé ses armoires, passé la paille de fer sur le parquet ciré. Puis mis sur deux chiffons de laine, la cire d’abeille odorante et en dansant d’un pied sur l’autre, coloré les lattes du plancher en bois. Gisèle ne comprenait pas cette agitation subite, suivie d’une immense lassitude qui forçait sa mère alors à s’allonger,  à... [Lire la suite]
Posté par crassous à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2009

Projet, Thérèse-Françoise Crassous

Le téléphone sonne- Ne bouge pas, j’y vais ! Gisèle claque ses talons aiguilles sur le carrelage, excédée de voir Gaspard affalé comme d’habitude sur le canapé. Il ne changera jamais. Aussitôt arrivé, il se pose, se couche plutôt. Depuis des décennies combien de temps déjà sommes-nous ensemble ? Déjà 20 ans ! comme le temps passe !-Allo ! Oui bien sûr ! entend-il Samedi déjà ? Ah bon ! « Ça y est elle a sa promotion pensa-t-il. Elle me l’avait bien dit . Elle va partir pour combien de temps ? Ouf ! Un peu de distance... [Lire la suite]
Posté par crassous à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2009

Le septième exploit d'Hercule, Jean-Claude Boyrie

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Le septième exploit d'Hercule.     Il s'appelait Hercule Durand, bien sûr ce n'était pas de sa faute. Il n'avait choisi ni le prénom, ni le nom dont il était affublé.     Par les temps qui courent, le glorieux prénom d'Hercule est qualifié « d'inusité ». Il se prête à des jeux de mots faciles, induit des rimes malsaines, des diminutifs... ridicules. « Hercule,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2009

Evasion, Salamandre 34 (Anne-Marie)

Depuis combien de temps n’avait elle pas revu la Provence, depuis combien de temps ne s’était elle pas évadée ? Une opportunité se présentait ; modeste, trois jours comprenant une incursion en Cévennes, mais elle en faisait une expédition. Dans la petite valise prêtée par son amie, elle jetait quelques rechanges, pouvant pour une fois donner cours à son coté fantaisie, pour ne pas employer une autre expressionLa gare de Montpellier avait pris un air Aéroport International ; à tout instant un grésillement annonçait un retard.... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2009

Frissons dans l'Eyre, Jean-Claude Boyrie

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Frissons dans l'Eyre.   Question de Grand' mère à ses élèves du Cours complémentaire : « Je suis un rond qui s'aplatit, & G 2 L pour voler. Qui suis-je ? » Réponse : une ellipse.   Pierre Dubosc ( alias : Pierrot) sursaute en parcourant la rubrique nécrologique du Journal « Sud-Ouest ». Il vient d'y trouver un avis de décès qui le... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2009

Au marché, Nicole Artaud

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Helvetica; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536855809 -1073711037 9 0 511 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2009

Sous les arceaux, Carole Menahem-Lilin

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2009

Premier accroc, Michelle Jolly

Sur la pile de linge, repassé du matin, Jeanne avait mis en évidence, bien à plat, un mouchoir, petit carré de coton couleur paille avec des lettres brodées dans l'angle. Quand Martin, son mari, entra dans la cuisine à l'heure du déjeuner, elle demanda, en essayant de plaisanter: « il était dans la poche de ton blouson gris, où as-tu pris ce mouchoir? » Martin le retourna et retourna dans ses doigts, l’œil vague: « je l'ai pris.au hasard » dit-il, l'orage montait, « pas ici en tous cas, cria... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]