13 décembre 2008

MONOLOGUE, par Nicole

J’ai encore une chose à dire, oui c’est sûr c’est la dernière. Vous ne me croyez pas ? Je dis ça à chaque fois ? … Et repars de plus belle. Vous exagérez, je ne monopolise pas la parole ! Si ? Vraiment ? Vous me vexez ! Eh bien je me tais… Quoique j’aimerais bien dire cette dernière chose. Mais non, je ne veux pas vous fâcher, je me tais. Que c’est difficile de se contenir quand on a quelque chose à dire ! N’êtes-vous pas curieux de ce que je ne dis pas ? Vous me dites de me taire ! Mais je ne dis rien... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2008

Cécité temporaire, par Nicole

CECITE TEMPORAIRE Temporairement privée de vue à la suite de cette opération, je me rends compte peu à peu que mes autres sens sont exacerbés. Je pourrais me laisser vivre sans rien faire, en attendant le retour à une vie normale, mais même en vacances, je n’ai jamais pu rester tranquille bien longtemps. Alors je m’entraîne à développer ces sens un peu mis en veilleuse dans le monde des voyants. Peut-être aussi, est-ce par superstition, ou pour me garder du mauvais sort, au cas où, on ne sait jamais, je ne recouvrerais... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2008

Sous une pluie d'étoiles

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->  Sous une pluie d'étoiles. « Oh! mon Dieu! C'est plein d'étoiles! » La porte s'ouvrit, puis se referma sur le néant. L'espace se contractait sur lui-même. D'impossibles étoiles brillaient au coeur obscur du puits. Arthur B. Clarke: « 2001, l'Odyssée de l'espace ».   Enfant, tu aimais le spectacle des étoiles filant dans la nuit.  Quand venait le solstice d'été,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2008

… où la brise se rue., Christine Jouhaud Mille

Thème de l'atelier (dialogues intérieur)   Dans l’exiguïté du hall, la foule se presse devant la caisse pour retirer les billets. - Oui monsieur j’ai retenu ma place ! - A quel nom ? Elle répond les dents serrées au guichetier protégé derrière sa vitre, indifférent à la foule. Son agacement vient d’une personne qui persiste à enfoncer ses poings dans son dos puis qui s’adresse à elle avec un sourire angélique en gémissant, - ho la, la qu’est ce qu’on est bousculé !   Un soupir de soulagement lui échappe ;... [Lire la suite]
Posté par C Jouhaud Mille à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2008

Max.

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H1 { margin-bottom: 0.21cm } H1.western { font-family: "Liberation Serif", serif } H1.cjk { font-family: "DejaVu Sans" } H1.ctl { font-family: "DejaVu Sans" } -->   Max « Il est... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2008

L'indécis, de Michelle Jolly

L'indécisLigne 134, la marche est haute,du mal à monter, ton pied, maladroit.Le car est bleu. Tu baisses la vitre, que fais-tu là? Rien n'a changé!Tu fermes les yeux, l'odeur est la même : sueur,vieille eau de Cologne et marché du matin. Le parcours? Lassant; le car est bleu, et lent..u grognes  :« Je n'ai jamais aimé sortir de ma maison ». Tu t'assois; tout au fond pour étendre tes jambes; bailles un peu, cherches un plan dans ton sac, l'étales devant toi. La montagne est bien là, la cabane,les arbres ont épaissi, le car avance... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2008

« Médecin des rêves », par Michelle Jolly

L'ombre était immense, allongée et suivait mes pas, pourtant je marchais vite, très vite, je savais que l'inconnu était rapide et depuis un long moment me suivait. J'apercevais à peine les immeubles qui défilaient,peu de fenêtres éclairées, c'était la fin du jour,le moment où le silence s'installe, où l'ondevrait être serein.Je haletais car je courais maintenant, il ne fallait pas qu'il me rattrape, la sueur dans mon cou, le sac qui ballotait sur mon dos, une crampe menaçait, je devais tenir! Son pas était régulier,l'ombre égale, il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2008

Le bourreau des coeurs

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Le bourreau des coeurs. « Méfie-toi de cet enjôleur! »  Celui dont il est question, c'est le jeune homme de la photo. Dans mon entourage, il a la réputation d'être un « bourreau des coeurs ». On ne s'est pas fait faute de me mettre en garde contre lui, mais... que, voulez-vous, il me plaît, ce garçon. Il se tient droit comme un « I ». Plus exactement: il... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2008

Le Cri, par Ariane LOEB

Le Cri C’est un cri énorme qui explose sur toute l’étendue de la toile. Le visage à peine ébauché est dévoré par ce hurlement assourdissant qui s’épuise dans le silence de la scène. Cri sauvage lancé à la face de l’humanité. Abasourdi, le spectateur recule d’un bond lorsqu’il est confronté à cette œuvre puissante. L’homme, exsangue, s’égosille à l’infini, tel un écho condamné à ne jamais faiblir. Sa main fantomatique tâtonne la... [Lire la suite]
Posté par ArianeLOEB à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2008

Jeu d'enfant, par Ariane LOEB

Jeu d'enfant L’enfant déplace les formes à l’intérieur du cadre posé au sol. Toutes sortes de formes, rondes, cubiques, étirées comme un arc-en-ciel… Avec plein de couleurs de toutes les couleurs, vives, éclatantes… ! Il est ravi. Il les bouge dans un sens, puis dans un autre, comme lorsqu’il cherche à reconstituer les pièces d’un puzzle ou qu’il malaxe la peinture de ses doigts avant d’en déposer la trace sur une feuille. « C’est un artiste en herbe ! », disent fièrement de lui ses parents. ... [Lire la suite]
Posté par ArianeLOEB à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]