12 décembre 2015

Une chanson pour toi, par Antonia Contreras

    Antonia a particpé aux ateliers durant 2 ans. Elle nous envoie cette chanson et son amitié. Une chanson ne dure Que le temps d’une chanson Mais cette chanson pour toi On la chantera, on la chantera…   Les soirs d’été aux étoiles Regardant la mer brasiller Sous les pluies des promenades Dans les bus des écoliers   Une chanson ne dure Que le temps d’une chanson Mais cette chanson pour toi On la chantera, on la chantera…   En revenant des champs Assis sur les perrons Autour d’un feu de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 décembre 2015

Premier rendez-vous, par Sylvie Albert

Piste d'écriture: commencer par la fin (ou la presque fin). Imaginer une fin, ou une scène se situant aux deux-tiers de votre nouvelle,  en s'appuyant sur une ou plusieurs photos, puis dérouler ce qui précède, quitte à poursuivre un peu ensuite..  Cette nouvelle a été inspirée par  la photo de Richard Avedon, Carmen (Hommage à Munkacsil), 1957.Mathilde saute de joie depuis ce matin. Littéralement. Sur place, dans les escaliers, elle semble avoir avalé un kangourou ! Et ce malgré le mauvais temps. Pluie et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2015

Et la lumière fut! par Laurette Huan

Piste d'écriture: décrire un personnage à travers son rapport au paysage. Elle avait été d’accord. Nous avions programmé la sortie pour le lendemain. Devant le guichet, une longue file attendait, je lui ai de nouveau demandé: Tu es sûre? Elle dit Oui je suis sûre. Pourtant sa main dans la mienne restait tendue, son corps trainait des pieds, légèrement décalé en arrière. Nous étions maintenant tout près du guichetier, je me suis retournée vers elle, mais elle a hoché la tête avec véhémence, agacée par mon insistance. - Deux... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

Le fils de Tarik, par Jean-Claude Boyrie

Nereidi 8 Le fils de Tarik.  « 711 : Sous le commandement de Tariq ibn Ziyad, les fiers guerriers venus du Maroc débarquent sur le promontoire appelé depuis lors « Djebel-el Tarik », aujourd'hui Gibraltar. Pour les anciens Grecs, c'était Calpé, l'une des deux colonnes d'Hercule, alors limites du monde connu. Peu après, les troupes berbères écrasent à Guadalete les troupes du roi wisigoth Rodéric. Entre 712 et 715, l'émir arabe Musa, jaloux des succès de son vassal, conquiert le reste de la péninsule,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2015

L'appel... par Bénédicte Bourgeois

Piste d'écrture: les trois phrases qui débutent ce texte. L’appel … Deux appels incontournables. L’un routinier. L’autre me terrifie ………. J’entretiens un rapport complexe avec le téléphone, à la différence de la plupart de mes contemporains. En effet, il suffit de prendre les transports en commun ou même de se promener dans la rue pour voir à quel point ceux-ci sont otages de leur appareil; ils déambulent le portable vissé à l’oreille … à tel point que j’en viens parfois à me demander si les nouvelles générations ne naîtront pas... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2015

Dérapages, par Michelle Jolly

  Non, il n’y a pas eu de crissement de pneus sur une route perdue, pas de glissements en bordure de bas-côtés incertains, pas de vitesse mal gérée, pas de virages manqués, non ; Claire et Gilles, chez eux restaient calmes, en apparence… Elle tenait en serrant fort le bord d’une petite table de céramique, carreaux Delft bleus, elle les fixait à en avoir mal aux yeux, comme si cela allait l’empêcher de dériver. Lui, debout, avait gardé ses mains dans les poches, appuyé contre la cheminée, la tête cognant sans cesse contre la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2015

La petite robe verte, par Danièle Chauvin

Sur le thème : dérapages L’hiver s’habillait aujourd’hui de lumière. Il stylisait les branches des platanes en graphes élégants s’élançant sur le ciel clair. Les pas d’Elodie poursuivaient leur ombre avec la légèreté de l’insouciance. Elle avait ouvert son manteau sur la douceur de l’air et profitait de ce congé inattendu pour se promener en ville, seule, libre de son temps et de ses mouvements. Son patron lui avait dit : « Prenez votre après-midi, nous finaliseront ce projet demain, quand nous aurons obtenu tous les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2015

La montre perdue, par Christiane Koberich

Piste d'écriture: l'annonce photographiée ci-dessous...                Il est cinq heures. Georges flâne, à la recherche de… De quoi, d’ailleurs ? Il ne saurait le dire… D’air frais, en ce mois de juillet caniculaire ? D’insolite ? De poésie ? De tranquillité ? D’aventure ? De rencontres ? … Hélas ! Cette rue déserte, sans âme, aux façades sans charme, ne promet rien de tel. Les quelques arbres qui pourraient donner envie de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2015

La panne, par Sylvie Albert

  Piste d'écriture: à partir d' extraits de Toute la lumière que nous ne pouvons voir, d’Anthony Doerr, travailler la description en usant de différents sens (pas seulement la vue), au présent, et/ou à travers un acteur en mouvement. Cette séance, sans doute trop complexe (j'avoue, j'aurais dû m'en tenir à un texte, une piste, mais ce roman m'a enthousiasmée !) - cette séance donc a laissé perplexe plus d'un participant. Sylvie a traité sa difficulté avec humour, et au final, a excellemment tiré parti de ces pistes...... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2015

Les vertiges de Linda, par Chantal Joanny

Inspiré d'une photo de Jackob Tuggener                    Pourquoi répondre à cette annonce de travail si loin de chez elle? pourquoi Linda s'est-elle précipitée à la gare pour acheter son billet, accepter un rendez-vous dès le lendemain avec le directeur des ressources humaines à 17h, 4 heures de voyage avec un changement, est-ce assez? Quel vertige l'a conduite jusqu'ici, Le Touquet? L'histoire a commencé 2 mois plutôt. Elle et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :