30 décembre 2019

Les Petites annonces, de Michel Butor (piste d'écriture)

Petites annonces   1)      Recherche ange voyageur pour liaison stable 2)      Propose incendies calibrés 3)      Offre métamorphose en toute espèce animal, retour à l’humain garanti 4)      Vend mèches toutes nuances 5)      Achète ruine ébauches et soupirs 6)      Loue temps perdu 7)      Donne le la 8)      Leçons de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 décembre 2019

Tu m'es indispensable... par Michelle Jolly

  C’est terrible de résister à quelqu’un qui vous fait croire chaque jour que vous lui êtes indispensable… Jane était une belle femme, disait-on, beauté froide, traits réguliers, peu de fantaisies à part quelques folies vestimentaires, qu’elle hésitait à porter, peur du qu’en dira-t-on. Mariée tôt, à un homme discret et tendre, elle accoucha à vingt ans d’une petite fille, Marie, accouchement difficile, dont elle aimait parler, pour attirer la compassion… Marie grandit, surprotégée par une mère attentive et un père caressant,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2019

Inéluctablement, par Sylvie Albert

Piste d’écriture : une rencontre magnétique qui fait ressortir la sensation de l’inévitable. Première phrase tirée de « Il faut beaucoup aimer les hommes » de Marie Darrieussecq. Inéluctablement Elle l’a vu, lui et seulement lui. Comme une évidence. Son regard n’arrive pas à s’en détacher. Enfin elle l’a trouvé ! Elle n’a fait qu’errer ces dernières années, mais cette errance n’a pas été vaine si elle lui permet d’aboutir à cette découverte. Elle est pourtant passée à cet endroit des dizaines de fois. Ce ne... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2019

« LE CHASSEUR DE L'INFINI », de Thomas Incorvaia

Thomas participe depuis plusieurs années à l'atelier d'écriture du samedi. Il arrive sur son fauteuil roulant, et écrit avec un ordinateur au clavier adapté. Inspiré par le fantastique et le cinéma noir, il n'est jamais à court d'idée pour dérouler ses intrigues, qu'il fait avancer par épisodes durant l'atelier. C'est la première fois que je prends connaissance d'un de ses poèmes, toutefois. J'ai été très touchée quand il me l'a envoyé. Je lui ai demandé la permission de le publier sur le site des ateliers, même s'il ne l'a pas écrit... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2019

Au temps, de Paul Barry (hommage à Guillaume Apollinaire)

Au temps, Voleur de l'eau  que le temps emporte (Hommage à Guillaume Apollinaire.)   Au bord du lac les yeux fermés oreilles ouvertes, indifférent aux cris des mères et des baigneurs   J'aspire l'air directement comme un criquet par des stigmates par les côtés directement. Car cet été je suis devenu un être simplifié à l'extrême   Le rythme vibratoire des cils, la pulsation rouge sous mes paupières qui diffuse à fleur de peau, ces battements me rappellent le pendule des gènes les traits d'... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2019

Partir était une déchirure, par Michelle Jolly

Piste d'écriture : une rencontre, ici avec un lieu. Partir était une déchirure, Jane n’osait y songer, après tant d’années dans la capitale, la famille, les amis, le travail, quitter toutes ces habitudes là ?  Cela semblait trop tôt, trop brutal, pas dans l’ordre des choses… Et pourtant, il le fallait.  Ils avaient décidé de prendre un mois, descendre dans le Sud, une attirance, pour chercher un lieu. Jane décida de partir quelques jours avant, se disant que plus vite elle rompait avec sa vie d’alors, plus vite elle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2019

"Y arriver" selon Eléonore, par Sylvie Albert

Piste d’écriture : raconter un personnage qui a choisi d’adapter la réalité à ses besoins.   Éléonore pensait que le plus important dans la vie était, je cite, d’« y arriver ». Elle répétait du matin au soir « Tu ne te rends pas compte, il faut absolument que j’y arrive ! ». Je ne me rappelle pas l’avoir jamais entendue expliquer où exactement il fallait qu’elle arrive, ni l’objectif précis qu’il fallait qu’elle atteigne, mais son ton exprimait une telle urgence, une telle nécessité, que l’on ne... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2019

Prosper et le Vieux piano, par Bernard Delzons

 piste d'écriture: faire parler les non-humains... et suite du texte "Le vieux piano   Je m’appelle Prosper. Je suis presque tout noir, sauf le bout des pattes et une tache sur le museau qui sont blancs. J’habitais, jusqu’à récemment, avec un vieux monsieur qui m’avait trouvé au pied de son immeuble. Il avait commencé par me donner du lait et après plusieurs jours, voyant que personne d’autre ne s’occupait de moi, il m’avait adopté. Dans la journée nous avions peu de contacts. Nous vaquions chacun à nos occupations.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2019

Autre Portrait de la jeune fille en feu, par Chantal Joanny

Piste d'écriture: des personnages se regardent, et ainsi nous les découvrons. Ce texte a également été inspiré du beau film de Céline Sciamma, « Portrait de la Jeune Fille en Feu »   Justine La première fois que je la vis, elle était de dos face à la fenêtre, butée dans son attitude, les pieds fermés à toute approche ou fuite, les pointes de ses coudes piquants malgré la noirceur du chandail qui les couvraient, la tête vissée imposait à son cou une raideur de protection comme si elle s'apprêtait à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2019

Une rencontre particulière, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture : Les portraits de Vincent Bioules nous ont inspiré des personnages et des rencontres... Une rencontre particulière            Un soir d'automne un peu humide, dans la cour sombre d'un hôtel particulier, quelques silhouettes se faufilent vers une salle éclairée. Parmi elles, solitaire et fébrile, Val fait partie des premiers arrivants de la soirée. C'est sa première publication, un recueil de poésie, qui lui a ouvert les portes de ce cercle littéraire très confidentiel... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,