02 octobre 2015

La petite-fille, la piscine et la pigiste, par Roselyne Crohin

Je ne lis jamais les petites annonces chez mon boulanger. Quand on me tend un papier dans la rue pour des pizzas ou une séance de voyance gratuite, je garde mes mains dans les poches et je fais « non » de la tête. Mais l’autre jour, je ne sais pas pourquoi, en sortant de la piscine, les cheveux encore tout mouillés, je suis tombée en arrêt devant une annonce grossièrement scotchée autour d’un poteau. Il faut dire que j’avais attaché mon vélo juste à côté et que je pouvais difficilement la manquer… Enfin, je l’avais bien... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 septembre 2015

Perdu la montre de mon grand-père... par Carole Menahem-Lilin

Piste d'écriture: une petite annonce, photographiée ci-dessous. Episode 1. Perdu la montre de mon grand-père (marque Eterna) dans cette rue… Cette montre, Mat y tenait. Ce n’était pas la première fois qu’il égarait, ou abimait, un objet de valeur. Tout ce qui était trop neuf, ou trop précieux, ce qui lui avait fait furieusement envie. À croire qu’il se trouvait trop nul pour posséder quelque chose de ce genre. La moto décatie que son cousin voulait vendre en pièces détachées, par contre, il avait su en prendre soin – elle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2015

Les aventuriers de la montre perdue, par JeanClaude Boyrie

  Nereidi 2. Les aventuriers de la montre perdue.     « J'ai perdu sur le port la montre de mon grand-père (Marque Eterna) Elle a une très grande valeur sentimentale. Si vous la trouv... » … La suite de l'annonce fait défaut. Cette affichette, hâtivement scotchée sur un lampadaire est en mauvais état. Qui sait depuis combien de temps elle est là ? Le vent, ou bien quelque passant malveillant, en ont arraché un morceau. Le texte est peu lisible. Il manque l'essentiel, à savoir les coordonnées... [Lire la suite]
26 septembre 2015

Nostalgie, par Jean-Claude Boyrie

Nereidi 1 Nostalgie. (Extrait du journal de Phil)   "Dans chaque lieu où je me suis retrouvé, je me suis senti comme si je n'étais personne, mais depuis ma naissance : Je suis je !" Ginacarlo Biffi, metteur en scène du spectacle "Nausicaa, Io sono io" (Meeting the Odyssey) Là, tout de suite, c'est fini. Je le décide à cet instant : j'ôte l'habit. Trop vaste ou trop étriqué. Me dépouiller. Je suis au bord d'une évidence : avec l'humain, c'est difficile. À présent, la messe est dite. Il va falloir me reconstruire ou... [Lire la suite]
25 septembre 2015

LA MONTRE ETERNA, par Nyckie Alause

Piste d'écriture: une annonce, ainsi libellée: j'ai perdu, dans cette rue, la montre de mon grand-père (marque Eterna. Elle a une grande valeur sentimentale. Si vous la trouvez...    J’ai perdu la montre de mon grand-père. Ça devait arriver. Depuis longtemps déjà, la pompe — tu vois cette petite pièce cylindrique qui ressemble à un tambour et qui lie le bracelet au cadran par un subtil assemblage de résistance et de souplesse — cette pièce fragile, branlait un peu en laissant deviner le ressort. Maintes fois,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2015

Les ateliers reprennent le lundi 14 septembre, sauf ceux du samedi qui débuteront le 3 octobre

Le 19 septembre, l'Adra participe à la journée du patrimoine, et je suis chargée d'une visite guidée du quartier!Les ateliers du samedi débuteront donc le samedi 3 octobre, et seront facturés 72 € au lieu de 85 au premier trimestre.  Pour les autres dates, nous avons: au 1er trimestre: lundi 14, mardi 15, mercredi 16 septembre. Lundi 28, mardi 29, mercredi 30 septembre, samedi 3 octobreLundi 12, mardi 13, mercredi 14, samedi 17 octobreLundi 2, mardi 3, mercredi 4, samedi 7 novembreLundi 16,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2015

Assis, au bord du matin qui passe, par Frédérique

 Piste d'écriture: un début, "Assis au bord du matin qui passe". Ce texte a été écrit en juin, lors d'une des dernières séances de l'atelier de l'an dernier, mais je le trouve inspirant pour débuter cette nouvelle saison. Merci à Frédérique! Carole. Assis au bord du matin qui passe, Octave s’interroge. Il a le choix. Longer l’allée de platanes ou bien prendre tout droit, le sentier des marronniers. Autre possibilité : tourner à gauche, couper à travers champs. Il opte pour la vieille route de ses habitudes. Ce champ de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2015

Pistes d'écriture, quelques exemples

Les propositions d'écriture, ou "consignes" : en fait, je n'aime pas ce mot, je préfère parler de stimulations à l'écriture. Il y en a de nombreux exemples sur le blog. J'en propose toujours plusieurs, et le participant peut préférer reprendre un texte en cours, ou une consigne antérieure. L'idée, là encore, est de ne pas brider la créativité. Par contre, même si on n'a pas souhaité explorer la consigne du jour, on est invité à participer à la discussion la concernant, et à écouter les textes (ou projets de textes) qui en sont... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2015

La clé des champs, par Evelyne Grenet

Piste d'écriture: donner la parole à ceux qui, d'habitude, ne l'ont pas, animaux, végétaux, objets... Nous sommes deux sœurs jumelles. Mon histoire commence comme la chanson de Michel Legrand. Je m'appelle Ingrid, voici ma sœur Luce. Nous sommes fines, élégantes, brillantes. Nous sommes liées au même amour. Il est statique, plaqué contre la porte. Nous allons vers lui. L'une ou l'autre, matin, soir, souvent plusieurs fois par jours, nous lui rendons hommage. Quel plaisir infini de sentir nos corps étroitement imbriqués l'espace... [Lire la suite]
09 juillet 2015

Le petit monde de Monsieur Dagobert, par Marion Paulet

 Piste d'écriture: une photo de F. Kunert. F. Kunert crée des maquettes de ses mondes surréalistes, et les prend ensuite en photo. Cet univers a inspiré à Marion cette jolie fable... Monsieur Dagobert ne reçoit presque jamais personne.   Mais moi je suis la souris des lieux, l’hôte non désirée de la maison. L’intruse inacceptable, la grignoteuse de pain, la mangeuse de gruyère... Mais en réalité chez Mr Dagobert, Philibert de son prénom, il n’y a jamais grand chose à grignoter, sauf, et je m’en régale, un amoncellement... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,