13 janvier 2016

un club informatique à l'Adra

Mardi 19 janvier de 18h à 20h, le club informatique de L’Adra vous accueille avec votre compagnon à clavier et souris, pour une première séance -          Découverte bureautique et windows, -          Réseaux sociaux, -          Etc… Le programme des mardis suivants sera en fonction des demandes. N’hésitez pas, Christophe et Adrien sont très à l’écoute. Conditions : adhésion Adra (vous l’avez... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2016

Les bonnes résolutions de Marie-Jeanne, par Marion Paulet

Piste d'écriture: les bonnes (ou mauvaises) résolutions... Un texte plein d'humour! Marie-Jeanne, 70 ans,  à minuit moins le quart le 31 décembre 2015 (en son for intérieur) : Ca y est, nous y voilà, tout le monde va encore se faire la bise sous le gui, se lécher la joue, se passer des microbes…et hop, je le sais bien, je serai encore malade la semaine prochaine. Mais tant pis, je vais me laisser faire, c’est peut-être bien ma dernière année à vivre, alors un peu plus ou un peu moins de bave de crapaud ! Ce n’est... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2016

Le poulpe, épisode 1, par Nyckie Alause

Piste: cette phrase, prononcée par un(e) inconnu(e): Il faut absolument que je vous parle. En posant les pieds sur les pavés glacés de la chambre, j’ai été envahie par le sentiment pesant d’une routine écrasante. Pourtant, la routine, j’adore ça. Le réveil n’avait pas encore sonné que déjà j’appuyais sur le bouton arrêt. Il émit une petite vibration frustrée, encore une, la troisième de la semaine, mais nous n’étions que  mercredi. Paul était déjà parti ou pas encore rentré, comment savoir ? Six heures vingt-sept minutes,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2016

Lendemain de fête, par Jean-Claude Boyrie

Rien de plus lugubre qu'un petit matin blême de premier janvier, quand dehors il fait gris et froid. Luc s'éveille quand tout dort. La folle nuit de la saint-Sylvestre a pris fin, pleine encore des embrassades de minuit, des cris de joie des passants, du bruit des pétards dans la rue et du crépitement d'un feu d'artifice au loin. À présent, les teufeurs sont rentrés chez eux, plus rien ne bouge. Il y a ceux qui, lourds d'avoir trop mangé, trop bu, n'émergeront que bien plus tard, à l'heure du brunch, avec une forte sensation de... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2016

Rouge sang, par Chantal Joanny

 Piste d'écriture: un thème, rouge et noir - et une photo. J'ai reçu ce matin une carte postale. Une belle femme langoureuse, svelte, aux jambes longues et lisses, sans doute la trentaine, dans une robe de velours carmin, étendue sur un canapé années 60,   son regard fixé au mur est celui d’un modèle sans expression, plutôt rêveuse froide, elle tient un porte cigarette sculpté entre ses doigts, son bras est assoupi sur sa cuisse. Ses cheveux d'ébène reflètent le vitrail transpercé par la lumière d'un après-midi... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2016

Le vert me va si bien, par Lea Walsh

  Ce texte est né d'une phrase "déclencheuse", ici au début du texte.  Deux appels incontournables. L’un routinier. L’autre me terrifie. Je dois appeler le site toutachat.com pour changer une chaise de bureau que je viens de recevoir. Je la voulais noire et elle est arrivée vert pomme… Le premier achat que j’ai jamais osé faire sur internet ! Des années sans me risquer, je me lance et voilà, belle réussite ! Pas le choix, tout est noir chez moi, je dois les contacter… Et quand ce sera fait, j’appellerai David,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 janvier 2016

Fusion, par Chantal Joanny

  Est-ce un dialogue, un monologue...? un poème envoûtant. Carole  Pourquoi es-tu partie à cette heure-là en pleine nuit? Je ne pouvais plus, Mais quoi donc?  Je me perdais Nous avions écrit ce poème à deux, nous l'avions clamé d'une seule voix!  J'ai eu peur, je ne pouvais plus distinguer ton écriture de la mienne, j'ai voulu fuir, C'était l'amour! Tu t'es dirigée vers le canal,  Tu m'as suivie... Ton départ si subit, oui, de loin, la lune était absente J'avais besoin de le faire A mon tour... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2016

Les courses de Berti, par Rosalie Jeannette

Inspiré de la photo: Berti est en retard, Exposition Jakob Tuggener- Fabrik une épopée industrielle 1933-1953  Il y a belle lurette que la marée humaine a franchi la grande porte de la fonderie. Chaque ouvrier, aussitôt en tenue de travail, a regagné son poste et s’est mis au travail sans attendre de consigne particulière. Une vraie fourmilière où chacun connait son rôle à la perfection.  Les cheminées ronflent déjà et crachent leur fumée noire et acre, rendant l’atmosphère pesante. Les ouvriers ont joué sur les lourdes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2016

L’affiche, par Lea Walsh

  S'inspirer d'une photo pour imaginer une fin, puis redérouler le récit.              Telle que vous me voyez maintenant, je suis prisonnière de cette position idiote qu’a choisi pour moi un soi-disant publiciste renommé... Je suis immobile, souriante malgré la pluie, un parapluie à la main pour protéger mon beau manteau de luxe, ‘ce que j’ai de plus précieux’, en tout cas c’est ce que dit l’affiche sur laquelle je suis figée ... J’y suis captive depuis... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2016

Blanche au Asar, par Carole Menahem-Lilin

Le dernier texte que j'ai écrit en atelier, pour fêter ce premier jour de l'année. Carole.  La voilà. Étendue, de profil, sur le comptoir. Ses belles fesses à peine voilées par le tissu clair et fin de la robe. Soulignées, plus impudiques que si elles avaient été nues. Ses jambes à demi repliées sont, elles, cachées par le tissu qui s’évase à partir de l’arrière des cuisses. Plus haut, la couture suit le long du dos la ligne de sa colonne vertébrale, on dirait que la robe-fourreau a été cousue sur elle, à petits points... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,