02 décembre 2014

Elle s'appelait Elise ou Louise... par Michelle Jolly

    Piste d'écriture: un lieu, un personnage. Ou comment faire un portrait indirect, un décrivant un lieu emblématique d'une personbne. Elle s’appelait Elise ou Louise, je ne sais plus, jeune femme célibataire habitant au rez-de-chaussée  un studio et partageant avec nous la cour fleurie de cet immeuble du quatorzième à Paris. On l’aimait bien, toujours un sourire, un mot gentil, proposant de garder les enfants hors de son travail (elle était vendeuse dans un grand magasin). Toujours bien habillée, elle devait... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2014

Maisons, par Corinne Français

Une maison incognito. C’est la demeure des courants d’air. Invisible et silencieuse, nul ne sait où elle se cache. Elle est toujours aux aguets. C’est un abri pour sans papiers. Ils arrivent le plus souvent par deux, la nuit. Quand ils entrent, ils respirent fort. On les sent apeurés. Ils piétinent dans le noir, agglutinés les uns aux autres. Puis ils trouvent un petit coin où affaler leurs carcasses sales et exténuées. Ils s’endorment comme ça, sans plus de manière et se lovent en paquets, semblables aux animaux dans le pré, pour se... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2014

Un piquenique, par Corinne D

Piste d'écriture: à travers ses vêtements et son "look", nous aider à faire la connaissance d'un personnage. Montrer son état d'esprit, son évolution. Elle était là, comme tous les jours, assise en face de moi. Nos écrans d’ordinateurs et nos piles de dossiers réciproques me la cachaient presque entièrement. Pour mieux la distinguer, il me fallait me déplacer sur la gauche, pencher légèrement la tête vers l’épaule et me hausser sur mon siège. Je le faisais désormais en toute discrétion, de manière totalement naturelle. Tellement... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2014

Une sacrée planque, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 13. Une sacrée planque !     Bateau sur l'eau, ma tante-ire-lire-lire....  Confortablement installé dans son bureau climatisé, avec vue sur mer, Laurent Dutilleul allume son portable et pianote un temps pour consulter la météo marine : petite brise annoncée force 3 sur l'échelle Beaufort ; vaguelettes dont les crêtes commencent à déferler ; écume d'aspect vitreux ; quelques moutons épars. Tiens ! La vedette du Parc est de sortie aujourd'hui, les plaisanciers aussi. Par la fenêtre, il... [Lire la suite]
30 novembre 2014

Noir, c'est noir par Jean-claude Boyrie

L'Hippocampe 14 Noir, c'est noir. « Le soleil, comme une plaque d'argent mat ». Exposition Abdelkader Benchamma Montpellier, Carré Sainte Anne, Oct .-Nov. 2014. Après un dernier lacet de la route, ils sont parvenus au col de Blanda. Les deux jeunes gens mettent pied à terre pour admirer le paysage, un panorama quatre étoiles au Michelin. Du belvédère au bord de la route, le regard embrasse l'ensemble du port et de sa baie. Les môles maçonnés s'étirent vers la mer comme deux bras tendus. C'est dimanche, aujourd'hui... [Lire la suite]
23 novembre 2014

Insatiable Amalia, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 12 Insatiable Amalia.   « L'homme est un animal insatisfait, qui hésite entre plusieurs frustrations » (Frédéric Beigbeder) Quand je me suis rancardée avec Amalia par téléphone, elle a tout de suite cru reconnaître Élodie à la voix. Une de plus qui me confond avec ma soeur jumelle, décidément, c'est une épidémie ! Il paraît que nous avions les mêmes intonations, le même phrasé. Bon, j'ai tout de suite démenti : « Non, ce n'est pas Élodie. Je suis sa soeur Marie-Louise ». Elle en... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 04:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 novembre 2014

La rivière verte, par Evelyne Grenet

  Piste d'écriture: rendre un paysage vivant. photos de l'auteure. Dans cette mangrove immense, assise à l'avant d'une pirogue, Barbara, tous les sens en éveil, observe la nature qui l'entoure. Elle regrette déjà de n'avoir revêtu ce matin que de simples bermuda et tee-shirt … Elle est assaillie par une nuée de moustiques qui virevoltent autour d'elle dans un bourdonnement joyeux. Elle les chasse par des gestes nerveux. Son agacement amuse son guide qui dans un rire moqueur lui lance. «Aujourd'hui moustiques contents, ils... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2014

La petite case oubliée, par Evelyne Grenet

Piste d'écriture: la maison, ici une petite case créole. Photo de l'auteure... Le vent coléreux rouspète. Un palmier courbe la tête, Dit par quelques balancements, Son franc assentiment, A l'arbre à pain qui joue la garde rapprochée. Dans son ombre, bien cachée, La petite case créole, Se blottit contre le corossol. Sous l'ondée tropicale, Le toit devient bancal. La tôle ondulée pleure. L'habitation frémit de peur. Les murs tressaillent, Les planches baillent. Les ouvertures voient avec horreur, Les lianes s'infiltrer... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2014

concours Edilivre, 48 heures pour écrire...

Concours gratuit. ------------------------------- Participez à "48 heures pour écrire" vendredi 21 novembre à 19h  Les Editions Edilivre organisent la 2ème édition de "48 heures pour écrire", le 1er concours d’écriture des pays francophones. Ce concours est gratuit et ouvert à tous ! Les lauréats se partageront plus de 12 000 € de lots à gagner.  Pour connaître le thème, Edilivre donne rendez-vous à tous les participants sur son site le vendredi 21 novembre à 19h. Les auteurs auront alors 48 heures pour écrire et envoyer... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2014

Quel est ce bel et sombre inconnu ? par Jean-Claude Boyrie

Hippocampe 11  Quel est ce bel et sombre inconnu ?   " Le système limbique dont fait partie l'hippocampe est responsable du passage de la mémoire immédiate à la mémoire à long terme, c'est à dire au souvenir. Les liens qu'entretient l'hippocampe avec la partie émotionnelle du cerveau sont privilégiés : émotion et mémoire sont des fonctions intimement liées." (Jean-Louis Morales, « Faire la paix avec son passé », pp. 25 à 27, Odile Jacob, 2009)  À chacun sa manière de fonctionner, je n'irais... [Lire la suite]