07 novembre 2014

Marche dans les bois, par Aline Nocella

piste d'écriture: Ecrire en utilisant l’odorat, le toucher ou le goût   Comment décrire ces journées passées dans la nature  où tous les repères s’inversent. Je suis dehors, le ciel est mon toit, le chemin m’incite à marcher en grand pas accélérant mon cœur  et ma respiration dans les montées. Souffle  plus paisible dans le plat,  esprit concentré dans la descente qui fait mal aux genoux, sollicitant les muscles inverses  de la montée, les orteils se recroquevillant au fond de la chaussure. Ce corps en... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 novembre 2014

Les 30 ans de l'ADRA les 14 et 15 novembre, le programme

Les 30 ans de l’ADRA, le programme L’ADRA signifie : association des résidents d’Antigone. Elle fut créée en novembre 1984, quelques mois après l’inauguration du quartier Antigone. Aujourd’hui, l’ADRA est une association de ce quartier, et qui souhaite l’animer, mais qui dans ses activités vous accueille, d’où que vous veniez. Une salle rue de Thèbes, deux autres place du Nombre d’or, au numéro 19 un bureau : passer, discuter, se renseigner… En novembre, l’ADRA aura 30 ans. Les 14 et 15, nous le fêterons.  ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2014

Une soirée avec l’Arche, par Agnès

 Piste d'écriture: écrire avec ses 5 sens.             A vingt-heures, il fait nuit. Normal en cette saison. En automne, le soleil ralentit son allure et la lumière se concentre alors en des lieux plus intimes.             Dans la ville ce samedi soir, la place devant le grand bâtiment est quasiment déserte. J’emboite le pas des personnes qui me précèdent. Elles aussi se dirigent vers la salle de concert où la fête se... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2014

Un automne élégant, par Aline Marty

Piste d'écriture: décrire un paysage comme si tous les éléments qui le compose étaient vivants. Une place au milieu de la ville. Les maisons qui l’entourent semblent des sœurs jumelles. Au centre de leur embrassade, des arbres dépouillés dressent leurs branches, squelettes fiers et solitaires. Les feuilles  ont disparu, emportées par les vents. Le sol recouvert de galets inégaux et luisants de pluie, comme s’ils avaient été cirés la veille, est en attente des pas des promeneurs. Vides sont aussi les bancs, abandonnés par... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2014

Le petit cheval indocile, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 6 Le petit cheval indocile.   « Les enfants, quand ils sont petits, on voudrait qu'ils soient déjà grands et lorsqu'ils ont grandi, on les voit encore petits. » Marcello Mastroianni dans « Ils vont tous bien », comédie dramatique de Giuseppe Tomatore, 1990.  Torroella, 30 juin, juste avant midi. La sonnerie du portable retentit. Un prénom s'affiche à l'écran : Olivier. Milou bondit sur l'appareil  : « Oui, mon chaton... »   - Évite de m'appeler toujours... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2014

Hare Krishna, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 7   Hare Krishna   « Sri Krishna, Personne suprême, révèle en son coeur la Connaissance absolue à Brahma, le premier Être créé. » (invocation hindouiste)   e coup de bourdon.... Après ma (trop) courte conversation avec Olivier, je sais qu'il n'y aura pas d'autre appel.Mon fils n'apprécie guère le raga, qu'il juge une musique savante et ennuyeuse. Et moi, j'aime cette harmonie affinée et porteuse de rêve. Elle remonte à la nuit des temps, puise dans un héritage merveilleux, se... [Lire la suite]

02 novembre 2014

Rêve de rave, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 8. êve de rave. « Ceci n'est pas une pipe » (René Magritte) Première bouffée : luis Llobet, l'ex commissaire de Castell Rossello, fait grise mine. Il s'est levé, comme on dit, « du mauvais pied ». Meilleur moyen d'affronter des souvenirs dérangeants : bourrer le fourneau de sa pipe et craquer une allumette. Sa femme Carmen, qui se trouve à ses côtés proteste : « Tu vas empester la pièce et tu sais bien que je ne supporte pas l'odeur du tabac. Ne m'avais-tu promis d'arrêterer de... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2014

Les 30 ans de l'ADRA, les 14 et 15 novembre 2014

  Notre association fête ses 30 ans. Dès vendredi soir 14 novembre,  chanson française et danse. Expos, mini-ateliers et animations le samedi, de 10h30 du matin à 20h. Ateliers d'écrits propose une scène ouverte aux textes à partir de 18h, après le théâtre. Vous êtes les bienvenus! Carole
Posté par Menahem Lilin à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 octobre 2014

Le village, par Corinne D

Piste d'écriture: décrire un lieu, en considérant les éléments de votre description comme des acteurs. Le village somnole, calme et silencieux dans la chaleur d’un après-midi d’été. Le soleil écrase toutes vies sous l’ardeur de ses rayons. Sur la place centrale, l’imposante façade de la mairie, anguleuse et droite, se dresse fièrement au sommet d’un petit escalier de pierre. Face à elle, les tours et le haut portail ouvragé de l’église la défient. Ses cloches tonnent et font vibrer l’air. Les murs des maisons basses aux... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 octobre 2014

Superlune, par Jean-Claude Boyrie

L'Hippocampe 5 Superlune. « Contre le vent, entre le sable et la mer, dans le parfum du romarin et du sel » (Joë Bousquet) L'Estagnol, un 10 août pas tout-à-fait comme les autre. En ce moment, il doit être vingt heures ou pas loin. Le soleil se couche sur les Corbières. Tel un ballon rouge échoué sur cette crête, il n'en finit pas de dégonfler, je le vois progressivement s'aplatir, lancer avant de disparaître un ultime trait. Sa lueur ardente embrase le versant complanté d'oliviers. Un reste de brise berce leurs... [Lire la suite]