27 mai 2014

L'Antigone des arts, des toiles et des textes...

Bonjour, voici quelques photos de la journée animée par l'ADRA sur la place du Nombre d'Or, samedi 24.  Parmi les écrivants venus s'inspirer des peintures et du contexte: Marion Paulet, qui a également exposé des toiles, Christine Jouhaud-Mille, Maxime Causse, Carole Menahem-Lilin, Maya...   
Posté par Menahem Lilin à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2014

La route incertaine, par Carole Menahem-Lilin

Piste d'écriture: décrire un territoire imaginaire. Les noms de lieux sont une création de l'atelier Confettis collectifs. Dans ce pays-là, on arrive à la Forêt des châtiments par la Porte de l’inquiétude. Chaque inquiétude a son châtiment particulier, d’autant plus fort qu’on l’a longtemps craint et attendu. J’aime les arbres, mais les hêtres et trembles étranges de cette forêt-là, je ne suis pas pressée de les voir croître et multiplier. A force de pousser dans tous les sens et de se tordre sur eux-mêmes, ces géants sont... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mai 2014

Les oliviers, par Rosalie Jeannette

Piste d'écriture: s'inspirer d'une toile représentant un paysage, y projeter un personnage. Ici, Les Oliviers, de Van Gogh. Sur un coup de tête, Olivier était sorti de la maison ancestrale plantée au beau milieu de nulle part. D’ordinaire, il prenait un immense plaisir à retrouver les souvenirs d’enfance de sa Provence natale. Il avait été bercé toute son enfance en ces lieux et vécu des étés inoubliables avec ses cousins. Une jeunesse dorée et insouciante à errer ça et là, à découvrir la nature, à partager des jeux. Ce n’était pas... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2014

Le chat de la voisine, par Rosalie Jeannette

Piste d'écriture: une situation et des mots imposés. Situation imposée: « Mon père vient d’écraser le chat de la voisine » Mots à utiliser : vent - casque Oscar joue dans l’impasse devant la maison en attendant l’arrivée de son père. C’est l’heure à laquelle il rentre du travail. L’enfant a hâte de le voir, il a toute sa journée d’école a lui raconté – y a du lourd ce soir ! Son meilleur copain lui fait la tête, une histoire de gonzesse. Maman n’a pas le temps de l’écouter, il y a un temps pour... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2014

L'étrange erre, par Ettyla

Piste d'écriture: décrire un univers imaginaire. C’est une planète oblongue  qui ne tourne pas rond, il faut un semblant de rotondité pour cela, elle cahote de-ci de-là, erre, zigzague, tourne dans un sens puis dans l’autre, se couchant, se relevant, coupant et recoupant les orbites de ses consoeurs et rendant la circulation spatiale difficile. Pourtant elle est tendrement acceptée, cajolée, comme le serait un dernier enfant turbulent, adorable et adoré. Sur ce petit bout de monde, la nature ne fane jamais vraiment.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2014

L'univers des Gwanalok, par Chantal Joanny

Piste d'écriture: décrire un pays imaginaire. Ici c'est l'univers des Gwanalok, royaume des singes hirsutes, ils vivent dans des huttes de bois empilées sur 10 étages de branches qui entourent le lac des sept vies, lac nourricier prospère. Un tube intérieur leur permet de glisser jusqu'à la rive. Ils ont eux-mêmes leur hiérarchie: ce sont les singères femelles qui régissent leur foyers: elles dominent 4 singeons, mâles à leur service. Les singeons doivent procréer 10 pugeons en 5 saisons, inutile de vous préciser que ce doivent être... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mai 2014

La Terre des empreintes, par Carole Menahem-Lilin

Piste d'écriture: décrire un pays imaginaire. Les noms de lieux sont une création de l'atelier Confettis collectifs Sur la Terre des empreintes, chacun a son buste qui sèche quelque part, en argile rouge, marne noire, glaise grise, ou kaolin blanc – il y en a même qui se débrouillent pour obtenir du blond et du vert. On commande sa couleur à la naissance, et oui on a le raisonnement pour cela car on nait vieux, et assez au courant de ce que la vie exige dans ses traverses. La jeunesse vous vient peu à peu, par effeuillage successif... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2014

La mante amante, par Jean-Claude Boyrie

     En l'an de grâce 1766, la disette sévissait en Languedoc. On touchait à la fin de la mauvaise saison. Ultime soubresaut de l'hiver au coeur du printemps, les Saints de glace s'étaient succédés, portant chacun son lot de pluie et de frimas. Après la saint-Mamert, la saint-Pancrace était venue, enfin la saint Servais. Puis, au prix d'un vent persistant, le beau temps s'était établi sur la région.     Ce treizième de mai, les Clapassiens avaient fait une macabre découverte. Au quartier du Conquet,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2014

Bleue... par Rolande Bernard

Piste d'écriture: l'ambiguité, la métamorphose. Bleue... Il savait qu’il faut du temps pour chaque chose, et que l’attente patiente est indispensable, mais il avait hâte de la voir apparaitre dans une belle robe bleue. Il avait pensé au noir, mais pour lui cette teinte était psychologiquement vécue comme une affliction, une peur, un désarroi, une souffrance – bien que pour certains peintres comme Miro ou Soulages, elle contînt en puissance la force de la lumière, et il savait qu’elle aurait été unique et admirée, en noir. Mais il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2014

Trois jours avec la noyée souriante, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: le fantastique. Je me souviendrai toujours de mon séjour dans ce petit village de Norvège. Je voulais enquêter sur mes ancêtres du côté maternel. J’avais loué un petit chalet isolé près d’un grand lac. Avant mes recherches, je voulais me réserver huit jours pour faire de la méditation. J’étais partie sans mon compagnon. Je venais de passer une année harassante du fait de mon travail, et douloureuse par la mort tragique de mes parents. Quand je pris possession de ma location, je trouvai l’endroit sinistre, avec des... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,