04 novembre 2018

Tu es..., par Draupadi Walter

Piste d'écriture: un incident déclencheur traumatique. Le texte déclencheur est le début de Villa Amalia de Pascal Quignard.  « J'avais envie de pleurer. Je tentais de dégager ma jambe mais mon corps semblait paralysé, si fatigué. Et mon esprit, mon esprit où était-il? Tu es douce me répétait-il. J'aurais aimé ne pas l'être, être acérée, acide, brûlante mais pas douce. Tu es douce. Je fixai un carreau de fenêtre comme pour m'échapper par la pensée. Ses gestes rapides, tu es douce, assurés, tu es douce, blessants, tu es... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2018

Piste d'écriture: un incident déclencheur traumatique, d'après Pascal Quignard

Nous avons travaillé sur cette piste d'écriture le mardi 23 octobre.  « J’avais envie de pleurer. Je le suivais. J’étais malheureuse à désirer mourir. Je longeais en voiture la Seine depuis plus d’une demi-heure quand la nuit tomba d’un coup. Arrivé à Choisy-le-Roi Thomas s’engagea dans l’obscurité, soudain, dans une petite rue, sur la droite. Il se gara presque aussitôt sous un laurier et éteignit les phares. Je me rangeai très vite, très mal, un peu plus loin, sur l’avenue. Je revins sur mes pas, faisant semblant de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2018

Le jardinier, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: s'inspirer d'une toile de Pierre Bonnard (ici, "Le jardin") pour entrer dans l'esprit d'un personnage. Le jardinier Après déjeuner, Aurore, toujours elle, a branché son iPod, monté la sono et ils se sont tous mis à se déhancher plus ou moins harmonieusement. Certains ont tenté de poursuivre une conversation, mais, leur voix ne parvenant pas à dominer les grognements des mégabasses ni les hurlements du synthé, ils ont abandonné la lutte pour rejoindre les pachydermes gesticulants. J’ai bien tenté de communier à la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2018

Le jardin, par Bernard Delzons

Piste d'écriture: s'inspirer d'une toile de Pierre Bonnard pour "interviewer" un ou des personnages.  Nous sommes dans un jardin début d’été, à l’ombre d’une clairière. Une jeune femme appuyée contre un arbre, l’air pensif et lointain, comme si elle était ailleurs, regarde distraitement un homme en train d’arroser un arbuste que l’on devine récemment planté. Lui est concentré sur ce qu’il fait et ne porte aucune attention à la femme près de lui. Le garçon porte un vêtement décontracté tandis qu’elle a une tenue de ville assez... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2018

Rouge-orchidée, par Michelle Jolly

Piste d'écriture: s'inspirer d'une toile de Pierre Bonnard pour "interviewer" un personnage.  Pourquoi cette photo ?  Triste souvenir, ils n’avaient même pas attendu qu’on arrive au dessert ! une tarte aux abricots, ma préférée ! J’aurais dû me méfier… Ce repas, presque solennel, un anniversaire ? Non, Bonne fête m’avait glissé maman dans l’oreille. Huit Avril, Sainte Julie, c’était bien la première fois depuis quinze ans que j’existais et que l’on me souhaitait ma fête !... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 octobre 2018

Sur La palme, de Pierre Bonnard, par Christiane Reynard

            Les temps changent, les civilisations s'effacent, les êtres aussi : des êtres fleuris, des palmes qui vous bercent le cœur à nu, à vie. La nature est là, luxuriante, donnant fleurs, donnant fruits, captant le soleil, fabriquant l'oxygène de l'air, travaillant et transformant la terre nourricière, se levant droit vers son étoile, droit vers ce qui lui donne vie et donnant, en retour, vie de sa vie. Nature … culture … c'est une vieille dissociation. Les êtres vivants et les inertes sont... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2018

Piste d'écriture: interviewez vos personnages

Les personnages, d’après Pierre Bonnard Dans les œuvres de Pierre Bonnard, les personnages, même en action, semblent plongés dans leur intériorité. Je vous propose de questionner celui, ou ceux, que vous aurez choisis. Il ne s’agit pas forcément d’écrire un texte, cela viendra ou non, mais d’enquêter sur ce personnage et l’atmosphère qui l’entoure. Vous pouvez inventer, c’est même ce à quoi je vous incite. Entrez dans la tête de ces personnages, écoutez leurs pensées. L’idée est de vous familiariser avec ce ou ces personnages,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2018

Alexandra, par Sylvie Albert

Piste d’écriture : à partir d’un tableau de Pierre Bonnard représentant un personnage semblant plongé dans son intériorité, entrer dans la tête de ce personnage, le questionner sur sa vie et l’atmosphère qui l’entoure. La toile qui a inspiré ce texte est La loge, qui date de 1908, mais a inspiré une histoire contemporaine.   Alexandra   Si l’on m’avait dit plus jeune qu’un jour je serais là, à Paris, avec Goran, aux premières loges de la salle Berlioz, à attendre l’entrée en scène des comédiens, le cœur battant,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2018

Taha et les profondeurs, par Michelle Jolly

Voici l'un des textes né de la piste d'écriture "le suspense", une suite de l'extrait de Laurent Mauvignier (Autour du monde). Sous l’œil attendri de Yasmine, sa fiancée, Taha s’était laissé tomber dans l’eau, sans trop réfléchir, malgré son cœur qui battait fort… Ses mains s’accrochaient encore au bord du bateau ; Yasmine se pencha : « ça va ?» dit -elle, il fit un signe de la tête, et pour ne pas lui montrer sa peur, ajusta son masque, son tuba, et d’un coup de palme s’éloigna…. Il nageait,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2018

Piste d'écriture: le suspense, avec Hitckock et Laurent Mauvignier

Cette piste d'écriture a été explorée la semaine du 24 septembre. Hitckock différenciait la surprise du suspense ainsi:  au cours d'une scène, une bombe explose: c'est un effet de surprise. Mais si le specta­teur est informé de sa présence, attend ou redoute qu'elle se dé­clenche, alors il s'agit de suspense. Rappel: un stage scénario/nouvelle autour du concept de chute, retournement, surprise, est proposé le dimanche 28 octobre. Le texte dont nous sommes partis est un extrait de Autour du monde, de Laurent Mauvignier, Les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :