04 mars 2022

Trois Norvégiens à ma porte, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture: passé et présent se mêlent (un portail temporel). Un jour d'automne des années 70, en fin de matinée, sans doute un week-end, je vois derrière ma porte vitrée à petits carreaux, se dessiner trois silhouettes : deux grands gaillards blonds au teint rose et une jeune fille robuste aux longues mèches blondes. Je leur ouvre et la jeune fille se précipite vers moi pour m'embrasser avec effusion. –       Je suis Hannah, me dit-elle en anglais. On s'est vu à Bergen cet été. Tu ne me... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mars 2022

Jeanne sur le quai, par Nicole Davet

Piste d'écriture: l'incident symbolique, ou La patience des traces Le quai se réveille à peine ! La halle ronronne, encore endormie, aucun cri, vendeurs et clients pressés ont peu à se dire ! Début de matinée, où seuls de petits commerces décrochent de lourds volets, pour ensuite, sortir les étals. Un soleil doux, un souffle d’air salé ride l’eau entre les bateaux, petits clapotis qui nous bercent. Seules Les mouettes un peu fofolles se chicanent, foncent sur les déchets de poissons qui trainent ça et là autour des caisses en... [Lire la suite]
02 mars 2022

La patience des traces: interview de Jeanne Benameur

Le début de ce livre m'a inspiré la piste d'écriture "Un incident symbolique". Je suis depuis longtemps cette auteure, et vous propose de l'écouter parler de son roman et d'écriture dans la Grande Table, sur France Culture, émission du 22/2/2222 https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-culture/jeanne-benameur-la-poesie-du-silence  
Posté par Menahem Lilin à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2022

Les poissons rouges de mon grand-père, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: un portail temporel   — Ouvre la fenêtre me lança maman pendant qu’elle rangeait les assiettes dans le buffet. Comme chaque année à Paques, elle avait réuni la famille, c’est-à-dire mes deux sœurs et moi, avec nos maris et nos enfants. J’étais restée seule avec elle à la fin de la journée pour l’aider à remettre de l’ordre dans la maison. Depuis qu’elle était veuve, elle était encore plus irascible et maniaque, mais, la trouvant bien fatiguée ces derniers temps, je n’avais pas voulu la laisser seule pour... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2022

Temps mêlés, par Christiane Koberich

Piste d'écriture : si vous pouviez vous projeter dans votre passé, que choisiriez-vous de faire?             Quand j’étais petite… Oui, quand j’étais petite, il m’arrivait souvent d’espérer pouvoir changer les temps, revenir dans mon passé pour le corriger, effacer ce qui me contrariait dans le présent. Je refaisais l’histoire en imagination. Par exemple au moment de présenter mon carnet scolaire à la signature de mon père, il y avait parfois une ou deux notes qui me... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 février 2022

Piste d'écriture: un portail temporel

Un portail temporel. Piste d'écriture inspirée par : Il était une seconde fois, une série en 4 épisodes de Guillaume Nicloux, avec Gaspard Ulliel et Freya Mavor Vincent décide de reconquérir la femme de sa vie en retournant dans le passé. Il peut le faire grâce à un portail temporel surprenant de banalité : on lui a livré un colis qu’il ne se souvenait pas avoir commandé. En l’ouvrant, il découvre une boite en bois, qu’il pose sur le sol de son garage. Intrigué, il se met à quatre pattes pour regarder de l’intérieur.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2022

Le témoin du passé, par Corinne Christol-Banos

Piste d'écriture: un incident, mais suffisamment symbolique pour apporter des modifications.   Comme chaque année à cette période, je montai l’escalier en bois menant vers le grenier, afin d’entreprendre le nettoyage de printemps. Les marches de plus en plus raides m’obligeaient à lever mes pieds plus hauts à chaque fois, pour ne pas trébucher.Devant moi, ma petite fille grimpait à toute vitesse en m’interpellant régulièrement afin que j’accélère. Mon souffle se faisait sifflant alors qu’elle courait en tous sens, excitée... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2022

Un incident symbolique ou La patience des traces, piste d'écriture (inspiré par le roman de Jeanne Benameur)

  Simon est assis dans sa cuisine, seul. Il vient de ramasser les deux parties d’un vieux bol bleu. Une chaque dans chaque main.Le bol est tombé sans qu’il s’en rende compte. Il lui a échappé des mains.Maintenant il regarde par la fenêtre. Les deux moitiés ne pèsent pas le même poids.On peut jouer toute une vie sur quelque chose de brisé. Il en sait quelque chose.Il abaisse son regard sur la faïence bleue. Le bol a gardé en empreinte des traces plus sombres malgré ses lavages. Depuis si longtemps c’est son bol du matin. Celui du... [Lire la suite]
18 février 2022

Les amours de Chloë, par Christiane Koberich

Piste d'écriture: la rencontre             Et voilà, un de plus, soupire Ariane en raccrochant le téléphone… « Oh ! Maman, je t’assure, cette fois c’est vraiment sérieux. Je suis absolument amoureuse. D’ailleurs quand tu le verras tu comprendras. »      Ariane commençait à avoir l’habitude des « grands amours » de sa fille. Depuis que Chloë faisait ses études à Paris elle avait rencontré au moins trois « amours de sa... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2022

Paris flashback, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture : quelques lignes de Jean-Michel Ribes évoquant des sensations ou des souvenirs où « Paris devient plaisir ». La photo qui illustre ce texte est de Paul Coudsi, in "Photos tirées d'un cagibi, 1979-1983", éd. Ubik-Art 2022, avec l'autorisation de l'auteur. Sans la Seine et ses lourdes péniches hors d'âge, sans le canal Saint Martin, sans les rues escarpées de Belleville ou de Ménilmontant, sans le Boulevard Barbès et ses foules cosmopolites, sans l'épicier de Djerba à l'étal de fruits bien ordonnés,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,