18 février 2014

Lettre: le poème de la quinzaine

Cette Lettre poétique arrive sur ma BAL tous les quinze jours depuis deux mois, et c'est souvent un beau cadeau. Je souhaite le partager avec ceux que la poésie d'aujourd'hui et d'hier intéresse... En voici trois. Si vous souhaitez vous abonner à votre tour, allez sur le site  http://poeme.a-lire.fr/ Carole Le poème de la première quinzaine de février 2014 Une sélection de grands poèmes, pour (re)découvrir la poésie de langue française Le moderne : Lydie Dattas, Jour et nuit   Ma jeunesse a été si... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2014

Annonciation noire (et son commentaire), par Rolande Bernard

 Piste d'écriture: le rêve, et les échos qu'il peut avoir sur la vie.   Annonciation noire (et son commentaire)   Certains rêves peuvent s’expliquer. Ils peuvent relater ce qu’on a vu ou vécu dans la journée. Mais celui qui va suivre était étranger à toute circonstance présente. Ce rêve, que j’ai fait il y a 52 ans me hante toujours, et il m’est difficile à interpréter encore aujourd’hui. Rien ne me prédisposait au déroulement onirique qui va suivre. Agée de dix-sept ans, je suis avec mes deux sœurs dans la salle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2014

Rêves ? par Chantal Joanny

Piste d'écriture: le rêve. Rêves ? ...vouuuuu waouuuuu siouuuuuu gluuuuuuuuuon sharfff Troie élixir la coupe d'or portée par une main rubis, son sourire sobre sans bruit, le galbe de son mollet par la fente de sa robe de tulles, ses seins ouatés dans les plis de l'encolure, sa chevelure ondoyante comme un rideau ouvert sur une scène de théâtre, ses lèvres discrètes au premier regard posé sur elles, le duvet frémissant dans l'insistance du regard, les yeux se plissent pour ne pas jeter d'éclats, elle paraît sans se livrer lisse et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2014

Toi, en angle aigu, par Carole Menahem-Lilin

Pistes d'écriture: il y en a eu deux. J'ai commencé sur le thème du rêve - pour continuer sur la lettre d'amour. Toi, en angle aigu  Les rêves que je préfère sont hyperréalistes. L’acuité des formes, la force des lieux qui m’englobent, sont telles, qu’ils peuvent faire passer toutes sortes de choses, même angoissantes. Cette nuit par exemple, j’ai rêvé que des amis me conseillaient de visiter un lieu qu’ils avaient découvert, sans pouvoir eux-mêmes le louer. Ainsi me retrouvai-je dans une ville pluvieuse mais aux transparences... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2014

Je t'écris de l'"avant", par Michelle Jolly

Pistes d'écriture: la lettre - et la Saint-Valentin 14 Février Je t’écris de l’ « avant », L’hiver alors était glacial,  le printemps passait vite et l’été écrasait, j’avançais sans savoir, parlais fort et sûr, bousculais l’importun, jeune coq lâché, me sentant invincible, mes choix étaient tracés ; c’était avant. Jour, soleil et lune étaient à leurs places, je ne confondais rien, ni la couleur du ciel, ni le grain d’une peau, ni le gout d’un fruit mur, tout était évident. J’avais mesuré le chemin parcouru,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2014

Lecture rêveuse, par Thérèse-Françoise Crassous

Piste d'écriture: la lecture, et en particulier cette toile de Charles Sprague Spearce, Reading by the shore, 1883. Ce texte fera partie d'un roman en cours d'écriture. Rêverie               Tout le monde adore les câlins et cet après-midi serein, Minie a fermé son journal intime. On la nomme Mimine, c’est sa décision ; Marie Agnès est bien trop long. Ce surnom fait bien plus jeune et sublime son air rebelle et sa bonne mine. ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2014

Un matin d'hiver, par Thérèse-Françoise Crassous

 Ce chapitre fait partie d'un roman qui se déroule en Allemagne et en France. Le chapitre prend place deux ans après le mariage de l'héroïne et un déménagement à Nancy.       Un matin d’hiver             Que fais-je ici, seule dans cet appartement certes agréable où le soleil mutin me fait des clins d’œil dans toutes les pièces. Mais quand le ciel a mis sa couverture grise à cause des meurtrissures des fumées d’usines et des loques de bruits, je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2014

La disparition, par Karima Hadjaz

Piste d'écriture: la lecture, et des visuels représentant des lectrices.  Elle attendait de porter cet enfant depuis si longtemps. Aujourd’hui il grandit dans son ventre. Allongée sur le lit-banc du jardin, elle s’entoure de la chaleur des êtres chers, des couleurs du temps – Elle ignore ce qui l’attend, mais dans son ventre ça bouge, c’est sûr.   Dix ans de FIV et de fausses couches au bout du couloir blanc, Des allers-retours entre la France et l’Afrique, L’Afrique son lieu de rêves ensemencés, La France son... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2014

Déclinaison d'écriture, par Françoise Martin-Faure

Piste d'écriture: la lecture, l'écriture. Déclinaison d’écriture L’ écriture est un vœuElle s’envoleElle a deux ailesElle s’envole vers la libertéLiberté d’écritureCorps et envolVol d’écritureCorps projeté sur le papierOscillation entre corps et signesAventure d’écritureBonheur d’écritureDanse et peintureMusique et jeu (je)Phrases et texteEcriture dure avec un TPour poser les mots,Pour les peserD’un côté et de l’autre du TEcriture pour direEcriture et motsEcriture émotionEcriture essentielleEssence et cielSens et ciel Francoise... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2014

Vertige, par Jean-Claude Boyrie

     « Il faut croire que le puits était très profond, ou alors la chute d'Alice était très lente, car, en tombant, elle avait tout le temps de regarder autour d'elle et de se demander ce qui allait se produire.... Elle tombait, tombait, tombait. Cette chute ne prendrait-elle donc jamais fin ? »    Lewis Carroll « Alice au Pays des Merveilles », traduction d'Henri Parisot.       Un regard malicieux, ingénu, se coule à l'étrange lucarne, on devine à l'arrière... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 05:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,