28 septembre 2013

La désespérance, par Michelle Jolly

Piste d'écriture: Se projeter dans un paysage.   La désespérance      S'il fallait une couleur à la rage, on l'aurait trouvée là dans ce tableau, et le mouvement tournant bleu et vert, accroché en griffes à des arbres tordus comme des corps  brisés.  S'il fallait des racines à ces arbres  on les aurait à peine enfoncées  dans un sol rouge feu, flammes en sillons creusées, racines comme une jupe, jupes tourbillonnantes d'arbres qui danseraient. Une danse du diable, dans un univers fou où l'on... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2013

Venise, par Nickye Alause

Piste d'écriture: un texte qui serait comme une peinture au noir, sonore et odorante — 16/09/2013 VENISE Le brouhaha du quai. On se bouscule et on s’évite. Les femmes parfumées, maquillées sous leurs cheveux, leurs foulards, leurs chapeaux, nous croisent ou nous rattrapent, nous confondent. La lumière, cette lumière si particulière de Venise, qui va du blanc aux ocres les plus sombres, déposent sous nos pas des ombres éblouissantes. Les porches que nous croisons soufflent sur nos corps une haleine attirante, plus une aspiration... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2013

Épisode cévenol, par Jean-Claude Boyrie

Mille-fleurs 10  Épisode cévenol.   [ Résumé des épisodes précédents : Gravement compromis avec Émilie, Maxence a perdu son poste à Handi-Assistance et a dû s'éloigner de la ville. Audrey, son amie de coeur, est présente auprès de lui dans cette mauvaise passe. Ensemble, ils louent une maison de maître à Lazerche-les-Mines. ] Les mois passaient. Le temps des colchiques avait relayé celui des primevères. La fin de saison s'annonçait mal. La météo ne s'était pas trompée : elle avait prédit pour les heures... [Lire la suite]
23 septembre 2013

Paroxysme, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: écrire avec tous ses sens,en particulier l'ouïe et l'odorat. C'est à un paroxysme d'angoisse - et d'humanité -  que nous convie ici Rolande...   Paroxysme   Cela fait trois heures qu’Aïssa est caché, la peur au ventre, le corps ramassé dans l’obscurité. Par le soupirail il voit le ciel qui s’embrase avec une application répétée. Il se surprend à rêver à un feu d’artifices, ou chaque illumination serait un régal de l’œil, où toutes ces couleurs mêlées aux étoiles vous offriraient un spectacle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2013

Entre chien et loup, par Michelle Jolly

Première piste d'écriture de cette année, qui m'a été inspirée par le très beau livre de David Bosc, A la Claire fontaine: écrire avec tous ses sens, pas seulement avec ses yeux; écrire avec son corps. Voici le texte de Michelle Jolly...    Entre chien  et loup   "Entre chien et loup,m'a dit Fabien, le moment où le soleil caresse en rose les collines avant de disparaitre comme un voleur!" Il avait plus l'air d'un loup que d'un voleur, sa chevelure hirsute, son sourire déroutant, inquiétant parfois,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2013

L'ennui, par Frédérique

Première piste d'écriture de cette année, qui m'a été inspirée par le très beau livre de David Bosc, A la Claire fontaine: écrire avec tous ses sens, pas seulement avec ses yeux; écrire avec son corps. Bonheur de retrouver la grâce de l'écriture de Frédérique... L’ennui Les fenêtres ouvertes de la chambre du haut laissent entrer la chaleur et la douleur d’un été sans fin. D’un été si long qu’il a étourdi de torpeur chaque coin de la maison, qu’il a balayé avec lui toutes les envies. L’homme, fatigué, harassé par l’ennui lutte... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2013

Sur le chemin de Saint-Jacques, par Rolande Bernard

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle d'après une toile de Vincent Bioulès, Le chemin de Saint Jacques de Compostelle (p 62)   - Le chemin qui va me mener vers ce lieu sacré Va-t-il m’apporter La vérité que je recherche ? Mon âme a besoin de savoir. Mais regarde, en moi, tout est ignorance… Je suis en plein scepticisme, dans la démesure du réel.   J’ai beau fouiller, tout est noir, tout se brouille.             Le moindre caillou me fait... [Lire la suite]
17 septembre 2013

Pêche à Collioure, par Béatrice Laudicina

Piste d'écriture: paysages poétiques et voyageurs...   Les pêcheurs hardis rentrent au port de Collioure Dans leurs barques poupines bleu horizon.   Ils rentrent salés d’écume L’âme tourbillonnante, le cœur aux lèvres, Les filets luisants, Le corps poissonneux et vivace.   Dans leurs chemises bleues, ils ne font qu’un avec la mer. Le grand vent fait s’envoler leurs soucis Le soleil frétillant assèche leurs tracas.   La pêche n’était pas bonne ? qu’importe, Ils gardent au fond du cœur le trésor... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2013

Le rêve de voyages, par Aline Marty

Piste d'écriture: avant de nous séparer pour l'été, j'avais proposé de parler de voyages... Voyages poétiques et paysagistes. Voici le poème d'Aline.   Sur les chemins de mon enfance, j’ai défilé mes rêves J’ai vu le monde à ma hauteur. De mes petits pas d’abord J’ai expérimenté le bord des fossés Aux violettes odorantes J’ai piqué avec mon nez la profondeur des prés.   Se retrouver debout Etendre les bras pour planer comme un oiseau Sentir le vent s’engouffrer sous mes ailes. Légère comme un papillon, je flotte... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2013

Carole à l'Antigone des associations, dimanche 8 septembre

Bonjour, tout ce dimanche 8 septembre, pour l'Antigone des associations, je serai au stand de l'ADRA, le 116 (sous la tente des associations et comités de quartier). Vous pourrez m'y rencontrer si vous souhaitez poser des questions sur l'atelier, ou simplement me saluer !   Si par hasard je ne m'y trouve pas quand vous venez, vous pouvez m'envoyer un SMS au 06 84 01 48 57, je serai de toute façon dans le quartier et nous nous donnerons rendez-vous.   Il me reste à espérer qu'il ne pleuvra pas toute la journée!  ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]