27 février 2022

Piste d'écriture: un portail temporel

Un portail temporel. Piste d'écriture inspirée par : Il était une seconde fois, une série en 4 épisodes de Guillaume Nicloux, avec Gaspard Ulliel et Freya Mavor Vincent décide de reconquérir la femme de sa vie en retournant dans le passé. Il peut le faire grâce à un portail temporel surprenant de banalité : on lui a livré un colis qu’il ne se souvenait pas avoir commandé. En l’ouvrant, il découvre une boite en bois, qu’il pose sur le sol de son garage. Intrigué, il se met à quatre pattes pour regarder de l’intérieur.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2022

Un incident symbolique ou La patience des traces, piste d'écriture (inspiré par le roman de Jeanne Benameur)

  Simon est assis dans sa cuisine, seul. Il vient de ramasser les deux parties d’un vieux bol bleu. Une chaque dans chaque main.Le bol est tombé sans qu’il s’en rende compte. Il lui a échappé des mains.Maintenant il regarde par la fenêtre. Les deux moitiés ne pèsent pas le même poids.On peut jouer toute une vie sur quelque chose de brisé. Il en sait quelque chose.Il abaisse son regard sur la faïence bleue. Le bol a gardé en empreinte des traces plus sombres malgré ses lavages. Depuis si longtemps c’est son bol du matin. Celui du... [Lire la suite]
11 février 2022

Rencontre et points de vue narratifs, piste d'écriture

A travers deux récits de rencontre, une réflexion sur deux manières de mener la narration: à la première personne, du point de vue interne et intimiste dans le premier exemple; à la troisième personne, avec un narrateur omniscient qui décrit la scène comme au cinéma (et surtout en point de vue externe), dans le deuxième exemple.  Je viens chez vous pour parler de lui. J’ai besoin de raconter cette histoire à quelqu’un. Je ne peux plus vivre seule avec. Je sus passée devant cet immeuble la semaine dernière, j’ai vu votre... [Lire la suite]
26 janvier 2022

Piste d'écriture: le défi

On traverse le terrain vague dans un silence étrange, léger, presque respectueux. La neige y est totalement vierge. Nos pas s’impriment sur la surface givrée et on avance, silhouettes solitaires plongées dans la glue de leurs souvenirs. On s’arrête au pied de l’une des grues. Je me dévisse le cou pour distinguer son sommet. Soudain, Gina m’envoie un coup de coude : – On grimpe ? Je la regarde, stupéfait, mais elle est sérieuse. – Là-haut ? – Oui. T’es jamais monté sur une grue ? Et, comme je secoue la tête... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2021

Piste d'écriture: décrire avec distance ou ironie

En s'inspirant du début de "24 fois la vérité", de Raphaël Meltz, éd. Le Tripode, 2021, décrire un lieu ou un contexte qu’on connait mais auxquels on ne se sent pas forcément appartenir. Faire la part du cliché, et de ce qu’on ressent personnellement. S'appuyer sur le rythme des phrases pour attirer le lecteur dans son ressenti.  Las Vegas. Dans l’article qu’il va bien falloir que je me mette à écrire sur le CES, le Consumer Electronics Show, comme chaque année depuis onze ans que je viens produire la pige spécialisée qu’il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2021

Marcher dans la nuit, et autres peurs qui se transforment en plaisir... ou pas

Marcher dans la nuit, par Elisabeth Barillé Ça n’a pas toujours été du plaisir, au début, il y avait la peur, une peur enfantine habitée par le sens du mystère, de l’entre-deux, entre deux mondes, entre chien et loup, quand le jour baisse dangereusement et qu’on se demande à quelle sauce on va être mangée… Dans la maison de campagne où je passais mes vacances, les commodités se trouvaient au fond du jardin. Marcher dans la nuit, il le fallait bien. Vais-je être juste mordue ou dévorée comme la pauvre petit chèvres de Monsieur... [Lire la suite]

30 novembre 2021

piste d'écriture: 2 inconnus se rencontrent dans un contexte familier

A partir d'un extrait de Nage libre, de Boris Bergmann, Calmann Lévy 2018, Le Livre de poche n°35795 Comment commence-t-on à connaitre les autres ? Un jour… quelque chose arrive, une lézarde dans le trop connu, et soudain l’autre devient « visible », il s’est créé une alliance, une solidarité, la curiosité a surgi. Parfois, la complicité est immédiate – et peut-être fragile, qu’importe : le temps de la rencontre, quelque chose a lieu. Dans ce texte, deux personnes se rencontrent sans se connaitre... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 septembre 2021

Piste d'écriture: évoquer un souvenir, "Jeune-Vieille", de Paul Fournel

Les matins de pique-nique la maison pétillait, portes, fenêtres, couteaux, seaux, ballons, tout chantait ou bondissait. La panière en osier était ouverte sur la table, elle ressemblait à un jouet plein des espoirs d’un repas de porcelaine avec des verres d’étoiles et des couverts de soleil ; tout cela fixé par de minces lanières de cuir brun à l’aide de boutons-pression. Ma mère coupait le pain, tartinait, mon père, fébrile, portait et reportait les paniers et les sacs, replaçait, recasait, jamais content de la façon dont les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2021

Piste d'écriture: écrit sur un galet

Ecrit sur un galet La plage de Maguelone est connue pour la diversité de ses galets, et en particulier ses variolites, d’un vert sombre, fragments de basalte. Mais la plage recèle des pierres de nuances et formes différentes, du sable au noir en passant par le rose. Ce matin-là de fin août, je me suis penchée sur un galet beige, et ai décrypté ce qui y était écrit, au feutre blanc. Release what ties down your soul. Let it go   Ce que j’ai traduit par : Libérez ce qui ligote votre âme. Laissez-le partir. Je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2021

Le secret, terreau de son jardin créatif, ou piège?

Cette piste d'écriture m'a été inspirée par Jessie Burton et son roman, Les filles au lion, traduit par Jean Esch, Gallimard 2017, Folio 6499. Voici l'extrait:   Olive se tenait sur le seuil, elle serrait dans sa main la lettre de la Slade School of Fine Art. Cette lettre n’avait que quinze jours, mais elle flottait déjà comme un mouchoir, les pliures presque huilées. Elle marcha jusqu’au lit de sa mère et s’assit à l’extrémité pour la lire encore une fois, bien qu’elle la connaisse par cœur. Nous avons le plaisir de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,