12 juin 2017

Populus &Priscilla, par Jean-Claude Boyrie

    Populus  & Priscilla. « Le peuplier blanc (populus alba) pousse le long des cours d'eau. C'est une espèce qui drageonne très facilement…  Son feuillage vert sombre, blanc et duveteux dessous, s'agite à la moindre brise...Son tronc blanc est recouvert de lenticelles en losange… qui peuvent parfois se souder pour former de surprenantes bouches ».  Cédric  Pollet, « Écorces », éd. Eugène Ulmer, 1988. « Apprenez qu'entre l'arbre et le doigt, il ne faut point mettre... [Lire la suite]

07 juin 2017

Pour un pépin de grenade, par Jean-Claude Boyrie.

Pour un pépin de grenade….   « Mes graines ressemblent à ses dents, mon fruit à son sein »Papyrus égyptien   C'est la fin du printemps. Sur le vieux mur, les grenadiers ont refleuri. Ma vie désormais s'écoule au rythme des saisons. Ces fleurs d'une belle couleur vermeille, une fois le cycle accompli, reviennent me hanter, me rappelant ce jour où Coralie, à deux pas de moi, fut enlevée. Impuissant témoin de ce rapt, je n'ai pu la secourir.  Comment ce funeste évènement s'est-il produit ?  Même... [Lire la suite]
09 décembre 2016

Un dimanche à l'Estaque, par Jean-Claude Boyrie

Déluge 8 Thierry    Décidément, l'Estaque est un monde à part. Ici, les habitants m'accueillent gentiment, mais je ne suis pas des leurs, ça se voit tout de suite. À leurs yeux, je resterai toujours le « gavache » ou « l'estranger ».  Entre la France d'oïl et le pays de langue d'oc, passe une réelle quoiqu'invisible frontière, il y a « les gensses du nord et « ceusses du midi ». Mais au fond, qu'est-ce que cela veut dire ? Tout le monde est quelque part un étranger pour... [Lire la suite]
22 janvier 2016

Ce premier matin de 2016, par Joseph Marciano

  Les bonnes (ou mauvaises) résolutions. 2016….Une nouvelle année mais une année de plus donc moins d’années restant dans notre compte durée de vie…. Pourquoi se réjouir ? Je n’ai jamais compris, pourquoi fêtons-nous les anniversaires ? On fête et on se réjouit de notre marche vers notre propre finitude ! Mais aussi, pourquoi ai-je en permanence cette angoisse existentielle proustienne ? Et cette arrogance permanente de vivre libre sans dieu ni maitre, aucun enfermement, ni religion ni traditions, ni... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2015

Nostalgie, par Jean-Claude Boyrie

Nereidi 1 Nostalgie. (Extrait du journal de Phil)   "Dans chaque lieu où je me suis retrouvé, je me suis senti comme si je n'étais personne, mais depuis ma naissance : Je suis je !" Ginacarlo Biffi, metteur en scène du spectacle "Nausicaa, Io sono io" (Meeting the Odyssey) Là, tout de suite, c'est fini. Je le décide à cet instant : j'ôte l'habit. Trop vaste ou trop étriqué. Me dépouiller. Je suis au bord d'une évidence : avec l'humain, c'est difficile. À présent, la messe est dite. Il va falloir me reconstruire ou... [Lire la suite]
06 mai 2015

Magali-lilas, par Jean-Claude Boyrie

Un si joli petit village....  Au coeur de la Grande Lande, Barsacq sur l'Eyre est un village réputé calme. Et pour cause. L'autoroute et la voie ferrée passent à vingt kilomètres d'ici. À l'époque où le tracé de la ligne Bordeaux-Bayonne était débattu, les édiles locaux se démenèrent pour le chemin de fer ne vînt pas troubler leur tranquillité. Ce loupé magistral eut pour effet de freiner le développement du bourg, qui perdit durablement son importance. Juste avant la fin du siècle (pas le dernier, celui d'avant), ton aïeul... [Lire la suite]

04 février 2015

Une frayeur, par Louis Portejoie

Piste d'écriture: quand l'Histoire rencontre l'histoire individuelle...       Bizarre les images défilent en boucle à la télé: deux mecs encagoulés de noir, qui tirent sur tout ce qui bouge, puis un autre encagoulé de noir, qui tire sur tout ce qui bouge, puis des mecs encagoulés de noir, qui semblent attendre que ça bouge.      Comme dirait Anouilh dans son Antigone: voilà: les personnages que vous voyez là,  assis autour d’une grande table, avec des feutres et des grandes pages... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2015

PETITE HISTOIRE AVEC UN GRAND H, par Jacqueline Chauvet-Poggi

 Quand j’ai rencontré Madame Gaby, une amie de ma mère, dans les années cinquante, elle habitait à Paris dans un immeuble dont l’entrée avait l’allure cossue de la bourgeoisie bien installée. A l’intérieur, je n’ai jamais vraiment essayé de comprendre la topographie des lieux. Je sais que le tapis ne garnissait les marches que jusqu’au premier, que plus haut s’ouvraient des couloirs tortueux qui avaient l’air de ne jamais avoir été neufs. Une fois entrés chez Madame Gaby, c’était la vie qui s’offrait à vous, la vie de bohème... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2015

Al Qaeda et moi, par Jean Barraud

Piste d'écriture: l'intime et l'Histoire. Ce thème a inspiré des textes aux réminiscences et tonalités différentes, c'est tout l'intérêt d'un espace comme celui-là que d'en permettre le dialogue. J'espère que vous y prendrez plaisir. Carole Dix jours que j'occupe ce poste. Pas évident, le poste. J'ai postulé, bêtement fasciné par le prestige du mot université, en me prévalant d'une expérience acquise dans un tout autre contexte. Séduit aussi par la localisation du job: Nice. Pas rien, Nice. Que d'images, que de fantasmes autour de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2015

Cela arrive en gerbes serrées... par Michelle Jolly

  Piste d'écriture: mêler Histoire et intime.   Comment épingler un souvenir ? le sortir de la gangue des jours alignés, je ne sais pas faire le tri, c’est selon mon humeur, les jours, le temps, les évènements, cela arrive en gerbes serrées, tant de choses s’alignent au même moment, quand les années s’additionnent ,il y a des souvenirs sans importance qui restent accrochés à des déchirures. Je me souviens, j’ai huit ans, août 39, nous rentrons d’un bain à la rivière, papa marche devant soutenant maman... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,