11 mai 2022

Sur les traces d'Ulysse, par Roselyne Crohin

 Logo rallye avec les mots : croisière – distance – Méditerranée – crâne – tectonique – immédiat – hélices – sillage – volcans - lave  Agathe consulte, perplexe, le catalogue en ligne d'Azuréa. Son avoir de plusieurs milliers d'euros pour une croisière en Méditerranée va bientôt arriver à échéance. L'an dernier, elle avait réservé un circuit sur la mer Égée avec Thomas et il a été annulé pour cause de pandémie. Ce tour des Cyclades n'est plus au catalogue cette année et elle se tient le crâne à deux mains face au choix... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2022

Trois Norvégiens à ma porte, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture: passé et présent se mêlent (un portail temporel). Un jour d'automne des années 70, en fin de matinée, sans doute un week-end, je vois derrière ma porte vitrée à petits carreaux, se dessiner trois silhouettes : deux grands gaillards blonds au teint rose et une jeune fille robuste aux longues mèches blondes. Je leur ouvre et la jeune fille se précipite vers moi pour m'embrasser avec effusion. –       Je suis Hannah, me dit-elle en anglais. On s'est vu à Bergen cet été. Tu ne me... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2022

Paris flashback, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture : quelques lignes de Jean-Michel Ribes évoquant des sensations ou des souvenirs où « Paris devient plaisir ». La photo qui illustre ce texte est de Paul Coudsi, in "Photos tirées d'un cagibi, 1979-1983", éd. Ubik-Art 2022, avec l'autorisation de l'auteur. Sans la Seine et ses lourdes péniches hors d'âge, sans le canal Saint Martin, sans les rues escarpées de Belleville ou de Ménilmontant, sans le Boulevard Barbès et ses foules cosmopolites, sans l'épicier de Djerba à l'étal de fruits bien ordonnés,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2021

Camargue, une randonnée en haïkus, par Roselyne Crohin

Camargue   Les roseaux s'illuminent Dans la lumière oblique D'un vif soleil d'automne   Un cormoran fend le ciel Pas une ride sur l'étang Au loin les flamants roses   Surgi des tamaris et des joncs Un froissement d'ailes S'envole la blanche aigrette   Les pieds dans l'eau saumâtre Chevaux blancs se désaltèrent Sous l'œil narquois du héron   Au loin les remparts et les tours Nous rappellent le bon roi Qui s'en est revenu d'orient   Vastes étendues de ciel et d'eau Pyramides de sel... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2021

Miguel, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture : une rencontre fortuite avec une complicité quasi immédiate.     - Buenas tardes, me llamo Miguel, Qué tal ? Un bel homme élancé, la soixantaine sportive, vient de passer la tête par-dessus la claustra qui sépare sa terrasse de la nôtre. C'est le milieu de l'après-midi, nous venons juste de nous installer dans notre petit appartement situé face à la paroi vertigineuse de Montserrat, la montagne en dents de scie, particulièrement vénérée par les Catalans et où, dès le moyen-âge, ermites et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2021

La correspondance de Jeanne, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture: le portrait oblique, présenter un personnage, un groupe ou une époque à travers un usage, une manière d'être. Pour la dix-septième fois dans sa vie de femme mariée, oui elle avait bien compté, Jeanne venait d'emménager dans une nouvelle maison. C'est à cette époque-là, vers 2005, qu'elle a commencé à relire toute la correspondance reçue au cours de sa vie. Elle avait environ 75 ans. Au cours du déménagement, elle était tombée sur un carton oublié dans le haut d'un placard, avec des liasses de lettres soigneusement... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 novembre 2021

Maguelone, l'intemporelle, par Roselyne Crohin

Piste d'écriture: écrit sur un galet  Maguelone, sa cathédrale, ses étangs, ses chaînes de montagne bleutées en toile de fond. S'il est un lieu qui a connu peu de bouleversement depuis les années 60, c'est bien ce bout de cordon littoral préservé entre mer transparente et eaux saumâtres. Ces quelques kilomètres de plage sauvage ont une incroyable poésie, un goût de nostalgie, une note intemporelle qui m'émeuvent toujours plus, à mesure que je m'y rends. Il faut prendre son temps quand on y va. Les voitures sont parquées à deux... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2021

Plus loin, plus proche, de Roselyne Crohin

En écho à la chanson « Dimanche soir » de Grand Corps Malade, j'ai imaginé ce qu'aurait pu répondre la compagne de sa vie, en campant celle-ci comme une femme indépendante et baroudeuse, un peu à la manière d'Olga Tokarczuk, l'écrivaine polonaise prix Nobel de littérature en 2019.     Plus loin, plus proche     Quand la routine s'installe, que les dimanches ressemblent à des lundis, Que tous les jours de la semaine se mélangent dans un sinistre pareil, Je me dis que dix ans c'est vraiment trop et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2021

Un entracte sans fin, par Roselyne Crohin

Passer d'un univers à l'autre (ici un passage temporel) conduit souvent dans un monde fantastique ou dystopique... que nous inspire malheureusement la situation actuelle de la pandémie sans fin.       Ce matin, 12 mars 2021, Antonin s'est levé de bonne heure pour la première fois depuis longtemps. Il a pris un petit-déjeuner copieux en compagnie des seules mésanges venant picorer dans la mangeoire qu'il avait accrochée cet hiver à une branche du cerisier. Tout en suivant le va-et-vient des oiseaux, il a remarqué dans... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2021

Controverse sur l'existence du Prince charmant, par Roselyne Crohin

Ce texte sans prétention, un tantinet irrévérencieux, m'a été inspiré par une sélection de titres empruntés à Françoise Guérin et par le contexte « psy » créé par la série « En thérapie », diffusée actuellement sur Arte.   A l'aube des années 80, dans la célèbre abbaye de Principaumont, un séminaire a réuni les plus grandes éminences de la psychanalyse autour de la figure controversée du Prince charmant. Quelle influence ce personnage récurrent joue-t-il dans la construction de la psyché féminine, mais... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,