02 décembre 2015

Dérapages, par Michelle Jolly

  Non, il n’y a pas eu de crissement de pneus sur une route perdue, pas de glissements en bordure de bas-côtés incertains, pas de vitesse mal gérée, pas de virages manqués, non ; Claire et Gilles, chez eux restaient calmes, en apparence… Elle tenait en serrant fort le bord d’une petite table de céramique, carreaux Delft bleus, elle les fixait à en avoir mal aux yeux, comme si cela allait l’empêcher de dériver. Lui, debout, avait gardé ses mains dans les poches, appuyé contre la cheminée, la tête cognant sans cesse contre la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2015

La petite robe verte, par Danièle Chauvin

Sur le thème : dérapages L’hiver s’habillait aujourd’hui de lumière. Il stylisait les branches des platanes en graphes élégants s’élançant sur le ciel clair. Les pas d’Elodie poursuivaient leur ombre avec la légèreté de l’insouciance. Elle avait ouvert son manteau sur la douceur de l’air et profitait de ce congé inattendu pour se promener en ville, seule, libre de son temps et de ses mouvements. Son patron lui avait dit : « Prenez votre après-midi, nous finaliseront ce projet demain, quand nous aurons obtenu tous les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2014

Lecture rêveuse, par Thérèse-Françoise Crassous

Piste d'écriture: la lecture, et en particulier cette toile de Charles Sprague Spearce, Reading by the shore, 1883. Ce texte fera partie d'un roman en cours d'écriture. Rêverie               Tout le monde adore les câlins et cet après-midi serein, Minie a fermé son journal intime. On la nomme Mimine, c’est sa décision ; Marie Agnès est bien trop long. Ce surnom fait bien plus jeune et sublime son air rebelle et sa bonne mine. ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2014

Mathilde ou la nouvelle vie, par ETTYLA

 piste d'écriture: le rêve et les échos qu'il peut avoir sur la vie.  Mathilde ou la nouvelle vie   Elle est assise dans son fauteuil, elle ne dit rien et pourtant une voix tendre et suppliante résonne dans la lumière de ce matin clair, sans soleil, bleuté comme le serait le repos éternel s'il avait une couleur. C’est un murmure chanté qui dit la lassitude, le besoin de paix, ça s’élève, ondule, s’enroule en spirale, se désagrège en nuées cotonneuses. -Laissez-moi partir, j’ai assez vécu, je vous aime… Sa tête... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2011

"Au bout du chemin" épilogue : l'enfant retrouvé, par Jean-Claude Boyrie

« Au bout du chemin », épilogue : «L'enfant retrouvé ». L'enfant retrouvé.    « Un enfant s'avance, noir comme une orange, dans le soleil ; il m'aborde, me touche me à faire crier, car en lui, je reconnais l'enfant d'autrefois que je fus, qui vit toujours en moi comme un ver dans l'aubier, me dévore, me brûle. » Frédéric-Jacques Temple, « Les eaux mortes », 1975.  En revenant de la Grande Lagüe, Paul fit lire à Maïté le poème « Dimenye » de Ludovic Puyau.... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2011

Résurrection, par Rolande

  Résurrection Pourquoi cet olivier ? Elle seule le savait. Lui avait accepté sans comprendre. Pour elle c’est un arbre d’exception qui opère une véritable fascination, semblable à celle que Philippe exerce sur elle. Oui, cet homme l’avait réveillée à la vie, elle était un zombie, il avait su fouiller son âme, il avait vu sa souffrance : comment avait-il fait pour ressusciter ce cœur meurtri ? En la mettant dans une bulle auréolée de blanc. Il vient parfois l’y rejoindre et sait les emmener au paradis des anges. ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 février 2009

Vaine rupture, par J.C. Boyrie

Thème: amour Vaine rupture                          l rompt d'un coup de stylet vengeur le lien qui l'unissait à Françoise.                                                            Blague-t-il? Dague a-t-elle? On a beau dire, on a beau faire, les... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2008

Enfant bonheur, par Régine Vivien

Thème: amour   Enfant bonheur.Enfant désiré, adoré. Tu m’aimes.Je t’aimeEnfant revanche,Mais enfant déchiré, Porteur de nos désirs,Porteur de nos espoirs,Enfant, tu penchesDéséquilibré, désabuséDevant nos attentes. Garçon, tu dois être fort.C’est dans tes gènes,Mais dans tes yeuxJe lis ma propre faiblesse.Tu dois avancer sans fléchirMais dans ta boucheRésonnent mes propres doutes,Mon esprit de contradiction. Fille, tu dois être gracieuse,Heureuse et maternelle,Mais dans tes gestesJe vois la simplicitéSans apprêt de ton... [Lire la suite]
Posté par reginevivien à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juillet 2008

BETTY, par Marcelle Laurent

Thème: amour        Ils se tenaient par la main, se souriaient, s’embrassaient avec fougue. Ils étaient heureux et beaux, comme illuminés par leur amour. Je les enviais, les regardais en douce, comme les choses défendues...  Il était orphelin et pupille de la Nation, élevé par la DDASS, cette grande institution inhospitalière. Il était en mal d’amour et de tendresse. Il avait 18 ans et travaillait déjà depuis ses 14 ans.  Elle était brune, le teint clair piqueté de taches de rousseur. Elle était vive... [Lire la suite]
Posté par marcellelaurent à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2007

Un seul être vous manque... par Alice

Thème: amour D'après Lamartine : "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé"! Oui! Cette phrase bien connue est vraie, "un seul être vous manque..." Les rues paraissent vides, les gens ont disparu, même les bruits habituels n'existent plus. Tout n'est que brouillard, cacophonie ouatée. Les peintures des maisons sont sales, on dirait qu'elles dégoulinent de tristesse, on ne sait plus leurs noms, on marche trop, sans savoir où l'on va. Les odeurs des restaurants sont écoeurantes, comment peut-on manger, boire, marcher, rire,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,