11 décembre 2016

En haut d'en bas, par Danièle Chauvin

Piste : créer un monde imaginaire. En Haut d’En Bas Corinne traverse la maison, bonjour papa, bonjour maman, les portes fermées, il faut les ouvrir et puis les refermer, contourner la table et les plantes vertes. L’aspirateur vrombit et la poussière se dépose à nouveau, l’aspirateur vrombit et la poussière se dépose encore, aujourd’hui, hier, demain et pour son anniversaire. Le chat quitte sa chaise, Corinne enfile sa pelisse tigrée. Le portemanteau vacille, surpris de sa soudaine légèreté. Le chat tigré pousse la porte et... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2016

Haïkus d'été, par Danièle Chauvin

 L'été   Stridence des cigales Chaude haleine de la terre Retour de l'été   Soleil au zénith Volets clos sur chambre fraîche Maison endormie   Écrasée de chaleur La route au loin s'évanouit Poussière de voyage   Visiteur surprise Thé glacé ou cidre frais Bienvenue chez nous   04 07 2016 Haïkus                  
Posté par Menahem Lilin à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2016

Francis, par Danièle Chauvin

  piste d'écriture: alterner focalisation interne et externe. Après une marche de plus d’une demi-heure sur une pente assez raide, se tordant les pieds tous les dix pas sur ce chemin caillouteux, Francis aperçut enfin la maison de Camille. Il regretta aussitôt d’avoir sué sang et eau pour arriver là, devant ce cabanon au crépi grisâtre, aux volets en attente d’un coup de propre, au toit recouvert d’une couche d’un vert inquiétant. Il avait dû y avoir autrefois une allée conduisant à la porte car l’herbe était rare et courte... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2016

Photographe en herbe, de Danièle Chauvin

Piste: S'inspirer d'une photo pour imaginer une fin, et dérouler l'histoire qui y mène. Eté, chaleur, poussière. Enzo ne semble pas s’en soucier. Sur la place San Sébastien, depuis le début de l’après-midi, il court derrière le ballon. Ses camarades, agglutinés autour de lui tels un essaim en folie hurlent leur plaisir et leur excitation. Les pieds virevoltent, se suivent, se rattrapent, se dépassent, s’entrecroisent. Tlac ! Super ! Le ballon sort, mené par le jeu de jambes époustouflant d’Andréa. Il approche des buts, il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2015

La petite robe verte, par Danièle Chauvin

Sur le thème : dérapages L’hiver s’habillait aujourd’hui de lumière. Il stylisait les branches des platanes en graphes élégants s’élançant sur le ciel clair. Les pas d’Elodie poursuivaient leur ombre avec la légèreté de l’insouciance. Elle avait ouvert son manteau sur la douceur de l’air et profitait de ce congé inattendu pour se promener en ville, seule, libre de son temps et de ses mouvements. Son patron lui avait dit : « Prenez votre après-midi, nous finaliseront ce projet demain, quand nous aurons obtenu tous les... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2014

A cloche-pied, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: un monde imaginaire. Un proverbe africain dit : « Quand tu entres dans un village, si tu vois tout le monde marcher à cloche-pied, marche à cloche-pied ou bien va-t’en. » Clémentine, avertie par son oncle, s’adressa de la manière la plus naturelle, lorsqu’elle entra à Bois-Coco, à la première personne qu’elle rencontra pour lui demander son chemin : « Bonjour, monsieur, par où dois-je passer pour atteindre le plus rapidement possible la maison de Moussa ? » Moussa était le... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2013

Brutus, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: les toiles qu'Ivan Dmitriev, jeune artiste avignonais, a prêtées à l'atelier d'écriture durant une semaine. Elles étaient 4, toutes dans des tons noir et blanc, et dans une tonalité fantastique. ivandmitriev90@gmail.com, ou https://www.facebook.com/#!/pages/MOLOTOFS-ART/437600772983980?bookmark_t=page Brutus Clac-clac-clac-clac-clac, clac-clac-clac-clac-clac, clac-clac-clac-clac-clac, clac-clac-clac-clac-clac.  La mâchoire inférieure se balance au rythme de ses pas, et les dents s’entrechoquent, en... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 février 2013

Variations en bleu majeur au-dessus de Paris, par Danièle Chauvin

Variations en bleu majeur au-dessus de Paris   Du bleu gris au gris bleu, le ciel de Paris, s’obscurcit peu à peu. Les lumières des réverbères serpentent au-dessus du flot des voitures. Les fenêtres s’animent, s’éclairant et s’éteignant au fil des allées et venues des occupants des appartements. Jade, assise sur le rebord de sa fenêtre ouverte, derrière ses jardinières d’herbes odorantes, est songeuse : « Je suis inquiète. » Il a fait beau aujourd’hui, et la douceur du printemps entre, généreuse, dans le petit... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2012

Eternité, par Danièle Chauvin

Piste d'écriture: alterner deux voix, deux narrateurs qui racontent, chacun à leur manière, la même histoire. Inclure, si possible, un suspense... Pari réussi par Danièle, dans cette nouvelle... saisissante. ETERNITE   Océane était une superbe brune. Son sourire radieux illuminait le soir tombant. Et son rire, à gorge déployée, qui tombait en cascade rafraîchissante, gage de sa jeunesse intacte. Dès que je l’avais rencontrée, au square, j’avais su que ce serait elle. Légère, joyeuse forte, un teint éclatant de santé, une... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2012

Golcondes, par Danièle Chauvin

 Piste d'écriture: écrire en s'inspirant de l'univers pictural de Magritte, qui mêle banalité et extraordinaire. Golcondes, 1953, René Magritte   Il pleut des hallebardes. La pluie crépite en chuchotements. Elle murmure aux citadins sa détermination à mouiller tout ce qu’elle touche ou effleure. Du plus haut, du plus loin, elle descend,  sévère, monotone, inéluctable, inévitable. Les premières gouttes arrivées sur le sol sont suivies de leurs comparses qui peu à peu s’étalent et courent sur les rues, envahissent... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,