09 novembre 2017

Seuil en glissade, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: le seuil.   Seuil en glissade. Le présent qui ne se laisse pas vivre.   Où est la sortie ? Je manque d’air. À la porte cochère il improvise une valse-hésitation, un pas en avant, trois pas en arrière, se cogne aux montants qui s’effritent. La poussière de pierre, impalpable, forme des barrières dans sa tête. Tu erres, tu patines, sidéré tu ne distingues plus la moindre sente, effrayé le sol se dérobe, et tu vacilles.   Je sombre, on me tire par les pieds dans une eau profonde et noire, comme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2017

Jumelles, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: se laisser inspirer par une des photos de Ed van der Elsken, tirées de l'exposition La vie folle   Deux sœurs, deux jumelles à n’en pas douter. Impression d’intimité dérangeante, et sentiment que ce n’est pas une situation de tout repos. L’une est plus ronde, plus introvertie, plus inquiète, cheveux longs. L’autre semble plus effrontée, plus dans la légèreté, cheveux mi-longs. Toujours se coltiner un être en double, ce n’est pas rien. Aucune des deux ne se retrouve jamais seule. Mais c’est bien... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2017

Deux textes : Harmonica et Pick-up, par Florence Chaudoreille

Logorallye. La liste des mots est en fin de textes.   Au café Le Balto les dossiers de chaises cassés finissent par crépiter dans la cheminée. Des moments d’exaltation, des empoignades, des bousculades… les chaises dépareillées, récupérées à droite à gauche, ne durent guère plus d’une saison. Quelques tables aussi alimentent le feu, lorsque bancales elles ne peuvent plus servir à poser les verres, bouteilles, breuvages et boissons qui s’y accumulent d’ordinaire. Le doux bourdon du feu fait corps avec l’harmonica. Les corps... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2017

Cygnes secrets, par Florence Chaudoreille

Piste: imaginer la vie d’un objet, son rapport avec notre propre vie. Ici, une photographie en noir et blanc (David Gibson, Norwich, 1991) Ils sont surprenants ces quatre cygnes, qui traversent la page, d’un blanc étincelant sur une eau noire, mate comme de la suie, et brillante à la bordure de l’image. Les traces laissées par les cygnes sur l’eau ressemblent à des froissements de vieux papier. Un lent vertige gagne. Et si les cygnes n’étaient dessinés que par des déchirures du papier, et si l’eau noire, le papier noir et le... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2017

Frontière, traverse... par Florence Chaudoreille

Inspiration libre par le poème « Chimay », de Jacques Darras Pourquoi ce tremblement au moment de la traverser ? La vie, l’averse, l’aversion. Traverser la vie, de part en part, en se tenant le plus juste possible, sur le fil, et sans se retourner. Passer à travers l’averse, les gouttes dans les yeux, le cou, les habits qui s’alourdissent, le pas qui se fait lourd, mais pressé tout de même, pour atteindre un abri. Traverser l’aversion, ou les aversions plutôt : des araignées, des espaces clos, de la foule,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 décembre 2016

De Philante à Elyséeleau, par Florence Chaudoreille

  D'après les Villes invisibles d'Italo Calvino: créer un monde… ou découvrir un monde.   A Philante tous ont le goût du passé, chaque parcelle de souvenir est couvée, répertoriée, remémorée et éternellement mâchonnée. Chacun prend bien garde à ne vivre que le meilleur, puisque chaque moment laisse des traces éternellement. Finalement la vie y est d’un ennui constant.       A Réverbe les micro-événements, tels la soupe trop chaude, la glissade sur une feuille de laitue au supermarché, ou le retard à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2016

Habiter? par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: à partir des premières pages de Petit Pays de Gaël Faye, réfléchir à ce qu'est pour nous, ou notre personnage, la notion d'habiter. Enfant tu as déménagé, toujours déménagé. Le fait d’habiter quelque part t’était proprement inconnu. Ce qui était certain c’était que rien n’était fixe, jamais. Les êtres, les paysages, les maisons et les appartements disparaissaient peu après être apparus. Tes parents avaient la bougeotte, tout simplement, et ils cherchaient l’herbe un peu plus violette ailleurs, ou la mer un peu... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2016

Vivre! par Florence Chaudoreille

Ecrire à partir d’une photographie. Réfléchir aux différents points de vue possible, éventuellement les alterner. URSS, tout début des années 80. Couple tout récemment marié vous partez en voyage de noces, sur le Transsibérien. Plus d’une semaine pour parvenir à l’extrémité est du pays, et ce n’est encore que le début du voyage, qui doit se continuer chez des amis d’amis, dans la nature sauvage habitée par les moustiques en été… Vous avez prévu votre ravitaillement, et des provisions de thé, que vous buvez à longueur de journée,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,