05 septembre 2015

Assis, au bord du matin qui passe, par Frédérique

 Piste d'écriture: un début, "Assis au bord du matin qui passe". Ce texte a été écrit en juin, lors d'une des dernières séances de l'atelier de l'an dernier, mais je le trouve inspirant pour débuter cette nouvelle saison. Merci à Frédérique! Carole. Assis au bord du matin qui passe, Octave s’interroge. Il a le choix. Longer l’allée de platanes ou bien prendre tout droit, le sentier des marronniers. Autre possibilité : tourner à gauche, couper à travers champs. Il opte pour la vieille route de ses habitudes. Ce champ de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2015

Un verbe fou, par Frédérique

Piste d'écriture: titres et noms de théâtre piochés dans le festival d'Avignon 2014. Ça m’est tombé dessus, comme ça, d’un coup, raconte Virginia. J’ai d’abord entendu le grincement sinistre d’une porte, d’un verrou qui saute. Puis c’est mon cœur, qui sous le choc, s’est déchiré. Lacéré par la violence de l’obus, par sa force de frappe. Mille fragments d’acier sont venus transpercer ma vie pour la défigurer, détourner mon image. Je n’étais pas soldat, je le suis devenue. En une fraction de seconde, j’ai changé de visage. Contre la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2015

Synesthésique, par Frédérique

Piste d'écriture: cette photo de Frank Kunert, et un début: Il était une fois. Il était une fois, une fillette aux allures de garçon manqué, postée sur deux courtes jambes arquées. Le visage ambré, éclairé par un nez retroussé. Il était une fois Zélie, dix ans à peine sonnés. Au cœur excédé de vie, privé de liberté. * L’histoire commence ainsi. Se déroule un matin qu’on dirait printanier. A la mi-juin, Zélie, zélée, quitte le chemin. La voie directe, toute tracée. Le but : échapper aux adultes, esquiver l’ennui qui vire à... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2015

Le jardin de l'éternel, par Frédérique

    Piste d'écriture: points de vue croisés. J’aurais pu m’appeler Clémentine, ils m’ont prénommée Prune. Parce que bébé, je faisais plus envie que pitié. Et que surtout, ils détestaient les agrumes. Je suis née sur un lit de plume, n’en ai pas la légèreté. Je suis ronde, triste et mélodiste. Le plus souvent désaccordée. Je me prénomme Prune et ce jour-là, je porte une robe brune. Pareille couleur peut étonner, surtout lorsqu’il s’agit de se marier. Mais « Prune dans une robe brune », je trouve cela joli,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juin 2015

Parole et paroles, par Frédérique

Piste d'écriture: le mensonge   Elle avait dit : — Je m’y rendrai seule. Elle n’y était pas allée. Ni seule ni accompagnée. Le geste, une fois encore, n’avait pas suivi la parole…  *  Anastasie tient cette habitude de sa marraine. Un héritage qui interdit toute richesse. A-socialise, isole, use les résistances de l’entourage. Et j’en sais quelque chose : perte de temps, perte de force et de sens. Apolline, la marraine d’Anastasie, mystifie, soupçonne, doute et discrédite. Sans même se rendre... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2015

De Charléline à Lily-Rose, par Frédérique

  Piste d'écriture: mêler échange de mails et passages narratifs à la 3e personne. Le samedi 2 juillet. De Charléline à Lily-Rose : « 28° sous les manguiers. Je suis à genoux dans le sable. Arrivée à bon port, heureuse et soulagée.» De Lily-Rose à Charléline : « 18° à Fontenay. Je t’envie. Les enfants crient, me bousculent. Suis en plein ménage. Mes genoux s’écorchent sur le carrelage… »   Dix ans qu’elles se connaissent, pense Lily-Rose. Que bras-dessus, bras-dessous elles font... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2015

Ivre d'être libre, par Frédérique

Piste: tirer au hasard 7 occurences, dans un ensemble de mots et d'expressions portant sur le printemps. En tricoter un texte. La lumière, ivre d’être libre, jette son dévolu sur les fleurs. Ne le fait pas au hasard. Réfléchit, choisit les églantines et l’aubépine. Se penche par-dessus la balustrade des nuages, bascule et se ramasse au pied de l’églantier. Secoue sa robe translucide et, joueuse, fragmente ses rayons. Se diffuse et distribue. « Si elle ne se retenait pas, elle inonderait tout le bois », se dit la terre un... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2015

La maison de la Dune, par Frédérique

Piste d'écriture: des photos, et un thème: la renaissance. Deux papillons bleus posés sur une corde à linge. Un drap blanc; soufflé, soulevé par la brise s’enfonce dans le ciel azuré. Juste en dessous, il y a Léa. Couchée sur l’herbe sèche, les cheveux emmêlés par le trèfle. Elle attend la chance. La cherche sans avidité ni souffrance. Presque vingt ans et sa jeunesse, trop paisible, qui s’écoule. Sans fin ni sens. Léa attend la chance et entend l’avion. Comme chaque jour, à cette même heure, le grondement fait bascule. L’air... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2015

Le vélo rouge, par Frédérique

Piste d'écriture: autour d'un objet emblématique, décrire des rencontres, ou les différents moments d'une vie. Créer les titres de courts chapitres. Le vélo rouge Le vélo patiente, rue des amarantes. Rouge et chargé de soleil, de saladelle. La brise, ce matin, se fait légère et messagère. Elle agite sous le nez de Marylou ce qui ressemble à un tract publicitaire. Le titre attire son attention : « Trouver sa voix ». A la vue de ces mots, le temps sursaute, recule et se déplie. Ouvre ses pages sur les seize ans de Marylou.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2015

Supposé attentif, par Frédérique

Piste d'écriture: quand la vie vient contrarier vos objectifs.  Opale vient de terminer son dernier roman. L’histoire d’une relation mère-fille. Pour le prochain sujet, elle hésite. Elle aimerait parler d’amour mais n’a pas encore trouvé son angle. Ici ou là, pourtant, elle jette quelques idées sur ses carnets. Elle a le temps. Trois ans exactement. C’est la demande de l’éditeur. Il commande mais comme on le sait, c’est avant tout la vie qui décide et dispose. Pas toujours arrangeante. La vie, donc, se présente, chamailleuse,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,