10 avril 2008

Le stimulateur de neurones.

Le stimulateur   de neurones.    « Prenez donc rendez-vous avec madame Gervais! » avait conseillé à son patient le docteur  Morfont. « Je vous recommande cette spécialiste. Claire est une amie, doublée d'une excellente praticienne. De plus elle est conventionnée, qualité rare par les temps qui courent!  Je vous fais une lettre de recommandation pour elle....»  Jean Robidou avait fourré dans sa poche, avec la feuille de soins, l'enveloppe destinée à la neurologue. Il était sorti plutôt perplexe... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2008

AFF. "POT DE TERRE C./ POT DE FER"

aff. « Pot de terre c./ Pot de fer » _home_jcboyrie_a_go_sau      Ce 10 décembre 2007, à 19 heures. Je reçois la dernière cliente pour ce soir. Décidément, j'ai toujours du mal « boucler » mes  journées. Lorsque je ferme mon Cabinet d'avocat – en général aux environs de 20 heures- il y a trois plombes que mon assistante est partie. Je ne vous raconte pas lorsqu'elle est en A.R.T.T., la peste soit des trente cinq heures!        En ce qui me concerne, je ne ménage pas mon temps de travail.... [Lire la suite]
23 mars 2008

HEUREUSEMENT, IL Y A EU LE VINGTIEME CONGRES

  « Heureusement, il y a eu le vingtième Congrès... » Rumeurs croisées des années cinquante.           « La France doit à Staline tout ce que, depuis qu'il est à la tête du parti bolchevik, il a fait pour rendre invincible le peuple soviétique, et dans son Armée rouge, et dans sa confiance en Staline, l'homme qui disait que gouverner c'est prévoir, et qui a toujours prévu juste. »   Louis Aragon, « Les lettres françaises », mars 1953.           10... [Lire la suite]
15 mars 2008

REFLETS DANS UNE BULLE

ReFlets dans une bulle....       Ajourd'hui, 24 décembre 1936, une animation particulière règne à l'hôtel de Montholon. Un sapin de Noël, venu tout exprès des proches Cévennes, se dresse dans le salon. La pièce de réception s'emplit des cris joyeux des enfants de la famille, des locataires et du personnel du domaine, réunis par Claude Aglaé.  Trente ans - l'intervalle d'une génération- sont passés depuis les événements de 1907 à Monpellier. Devenue en fait maîtresse de maison depuis le départ d'Aude (sa... [Lire la suite]
14 février 2008

Le ""baume de la Comtesse

Le "baume de la Comtesse". _home_jcboyrie_Atelier_d__criture_Toulouse_Lautrec Vivo la terro maïre                                  Vive la terre mèreEt l'habitant qué la boulego                  Et l'habitant qui la cultive! (Frédéric Mistral)   21 janvier 1907: l'expiation. "A la santé de Monsieur Clémenceau!"  « Porter un toast » est une expression... [Lire la suite]
25 janvier 2008

Quand les flamants roses étaient gris

Quand les flamants roses étaient gris....                                                                                                   Dessin Charles Sénappe.   Sur l'étang de l'Or cet éclair rose au... [Lire la suite]

29 décembre 2007

"Gnädiges Fraülein..."

  « Gnädiges Fräulein... »[Une histoire en vert-de-gris]   [Illustration de Claude Bascoul.] 1. « Comme il plaît à chacun... » "  Wir pfeifen nach unten und oben /                  " Nous sifflons par monts et par vaux"  Und uns kann die ganze Welt /                         " Et le monde entier peut bien"  Verfluchen oder loben /       ... [Lire la suite]
24 novembre 2007

Une histoire louche

Une histoire louche...       Suis-je belle? On me dit la taille fine, bien prise, étonnamment galbée. Jeune? Oui, si l'on m'entretient. Intelligente? Question stupide! Fortunée? On ne me prête qu'aux riches. Pour ces diverses qualités -permettez moi de les citer « à la louche »- je fais l'orgueil de Monsieur le Curé.     Personnellement, cela ne me dérangerait pas d'être laide, vétuste et sans valeur.   Ce n'est pas le cas de mon possesseur. Il tient à moi. Il a peur de me perdre. Il redoute par... [Lire la suite]
21 novembre 2007

La mort à petits pas

La mort à petits pas.       Je m'appelle Modestine, Modestine Petitpas (1). Glissons sur le prénom: on ne m'a que trop reproché mes tenues "immodestes". Quant à mon nom, il faudrait que je l'invente s'il n'existait pas. Normal, je suis danseuse. Mes débuts, je les ai faits à seize ans à l'Académie royale de Musique, en tant que petit rat. Oui, petit rat de l'Opéra; c'est une expression gentille qui désigne un métier plus dur qu'on ne le croit. A la vérité, je n'en connais pas de plus ingrat. La danse, voyez-vous,... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2007

L'hiver en fa mineur

  L'hiver en fa mineur.     [Giambattista Tiepolo, "Cavalieri in bautta", dessin, Trieste, Museo civico]       Il y a deux ans, à Venise, dans une gargote, j'ai vu entrer quelqu'un que j'ai cru reconnaître.       Pour autant qu'il m'en souvienne, c'était une morne journée de fin février; dans la pénombre et la grisaille, le Carnaval battait son plein.             Que c'est triste Venise, au temps des amours mortes et des premiers frimas! Un... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,