07 avril 2018

L'autre Molière, par Florence Chaudoreille

Piste d'écriture: le jeu Unanimo (Ed Interlude, Cocktail Games). Les cartes tirées sont énumérées à la fin du texte. On ne nous l’a pas dit en cours de français, mais Molière avait le démon du jeu. Totalement. C'était incontrôlable. S’il écrivait autant de pièces, c'était pour se refaire, après avoir tout perdu dans quelque château, où se déroulaient des jeux d’argent, interdits dans les lieux publics. Las de se trouver à ce point esclave de cette passion, il fit appel à la magie d’une vieille femme. Ce qu’elle lui proposa comme... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 avril 2018

Takeo Entertainment, par Jean Barraud

Piste d'écriture: cartes, tirées au hasard, du jeu Unanimo : un rocker, le soleil, la foudre, un palmier, le drapeau japonais. Takeo Entertainment  Takeo Entertainment n'est pas l'entreprise japonaise typique telle qu'on se la représente en Occident - corsetée dans sa hiérarchie de patrons tout-puissants et de salariés mariés à la boîte au point de délaisser leur épouse. Takeo Entertainment, c'est l'anti-modèle nippon, l'hédonisme au soleil levant, l'anarchie aux yeux bridés, les allumés de l'archipel. Né avec deux baguettes... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 avril 2018

Jumeaux, par Michelle Jolly

Piste d'écriture: cartes du jeu Unanimo (Ed Interlude, Cocktail GamesJ), classées en personnages, lieux, objets, évènements.Les cartes de Michelle étaient: jumeaux- mariage - globe terrestre - un couteau à manche doré.  Cette histoire est tellement ancrée dans ma mémoire, que je me souviens du jour et de la date où j’ai reçu le faire-part : Olivier se mariait ! Pourquoi pas Raphaël ? Je ne pouvais les séparer. Autrefois, au collège puis au lycée, c’étaient « les jumeaux, », indissociables, jouant... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2013

La lune morte, par Jean-Claude Boyrie

La lune morte.  « Voyez-vous, me dit Marcello, je compatis à votre situation. Dans un certain sens. Mais d'un autre point de vue, j'y trouve quelque chose de positif, car vous en apprendrez beaucoup sur le pays. Maigre consolation ! me dis-je in petto. La seule question qui me tracassait était celle de savoir si la dépanneuse arriverait avant la fin de la journée. Si ce n'était la cas, fallait-il pour autant me résigner à la fatalité ?Certainement non ! Je n'allais tout de même pas moisir en cet endroit... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,