29 juin 2018

Harpée, par Carole Menahem-Lilin

Piste d’écriture : varier les points de vue interne de personnages  Les nuages se sont écartés, et une lumière légère, dorée comme un papillon, s’est infiltrée à travers les hautes vitres un peu sales. Cette éclaircie lui est destinée, Luce en est sûre. En se levant ce matin, elle avait mal au ventre d’appréhension. L’examen du Conservatoire est demain, elle n’est pas prête, elle ne sera jamais prête quoi qu’elle fasse, le temps continue de courir plus vite que ses doigts sur les cordes de sa harpe. A vouloir ressembler... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mars 2016

Hello Mrs Miller, par Roselyne Crohin

A la manière d'Angela Huth, le narrateur juxtapose les points de vue des différents personnages. Le récit est inspiré de la première scène du film "45 ans" d'Andrew Haigh, interprété par Charlotte Rampling. Illustration : Charlotte Rampling dans le film "45 ans". Comme chaque matin, Kate marche à vive allure dans la campagne, avec Max, son chien fidèle, sur ses talons. L'automne est arrivé d'un coup. Elle en a été surprise en franchissant sa porte. Ce léger brouillard, qui ouate les prairies et les fermes, sera désormais la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2016

SABLE EMOUVANT, par Colette Rostan

 Piste d'écriture: alterner les points de vue.      Sami compta et recompta ses économies pour aller dévaliser l’épicier du quartier qui tenait une véritable caverne d’Ali Baba. Il dut choisir entre de nombreux articles en plastique, il hésita longtemps - les couleurs étaient si tentantes - et finit par prendre un seau jaune, une pelle orange, un râteau rouge, des moules pour le sable, une épuisette pour les crevettes et un grattoir pour déloger les petits crabes verts qui se cachaient dans les rochers. Il... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 octobre 2012

"Furtive" par Jean-Claude Boyrie

« Vivement cet hiver qu'on attende l'été ! »  (4)   Furtive.     Dans la poussière, l'empreinte d'un pied menu : pétale envolé. Leurs pas s'étaient croisés ceux voici déjà vingt ans. Qu'est-ce qu'il peut bien rester d'une futile aventure au bout d'un temps aussi long ? Soledad signifie « solitude ». Elle était l'étudiante que Raph' avait prise en stage deux mois durant. Elle aurait pu ne laisser dans sa vie qu'une trace infime.... Mais non. Cette fille, allez savoir... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,