06 juin 2014

Les colombes du pape François, par Jean-Claude Boyrie

  Premier épisode. La scène se passe dans les jardins privés du pape François au Vatican, où un colombier vient d'être aménagé. Les colombes se pressent autour du saint Père, ébouriffent leurs plumes, claquent du bec et picorent sa soutane blanche (1). Puis, tout ce petit monde prend son envol en soyeux et joyeux frou-frous d'ailes. Chaque jour que Dieu fait, François prononce une homélie nouvelle à l'intention des innocents volatiles, qui religieusement l'écoutent. Mais aujourd'hui, l'heure est à l'affolement. Le personnel est... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2011

Isetta, par Jean-Claude Boyrie

Rome, 26 décembre. Doux Jésus ! Le lendemain de Noël tombe un dimanche cette année. È tutto chiuso, tout est fermé ! Tu vis le triste éveil des réveillonneurs ayant oublié de s'endormir. En ville, les derniers fêtards croisent les premiers touristes. À l'heure où les autochtones s'assoupissent, les étrangers créent le mouvement. Au fond, cette ville qui n'en finit pas d'être éternelle n'a que l'âge de ses artères. Rien de lugubre comme ses voies désertes, véhiculant un charroi de tristesse et d'ennui..  Et toi donc ?... [Lire la suite]
16 juillet 2010

La signature invisible, par Jean-Claude Boyrie

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> La signature invisible.  Un banc. Une allée. Un parc. Déjà midi. Il fait très chaud. Le soleil au zénith inonde les parterres, cogne sur les gravillons de l'allée, calcine les pelouses. Si l'on n'arrosait ici de nuit, la végétation serait grillée.  On est bien sur ce banc où s'attarde un peu d'ombre : celle des frondaisons.  Ce banc, le bienvenu, n'a rien de particulier par ... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2010

Les gants de chevreau, par Jean-Claude Boyrie

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;gt; Les gants de   chevreau. « Café de Flore tôt le matin », Paris, 1976. Sieff, édition du Désastre, 750006 PARIS « Pluie en novembre, Noël en décembre » (météo belge)   Au Café de la Gare, ce 31 novembre 2009.  Dans ce coin de salle, à l'abri des courants d'air, le brouhaha des quais te parvient assourdi. Bruit de foule entrecoupé d'une exaspérante... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2009

Si la guitare se racontait.... par J.C. Boyrie

Si la guitare se racontait... « Vas t'en et connais l'amour, puis tu viendras me trouver. » Djami. Medinat Az Zahra ( « la ville de la Fleur ») , près de Cordoue, an 151 de l'Hégire (1) Ah ! Si les instruments de musique pouvaient parler,  je vous conterais mon histoire ! Au palais du Calife Abd-el-Rahman le Magnifique ( loué soit son nom ), on me nomme indifféremment « qîtâra » ( la guitare ) ou bien « al oud » ( le luth ). Je suis jeune, belle, insouciante. Issue du meilleur atelier de lutherie de... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2009

Ciel, le dentiste est devenu fou

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;gt; Ciel, le dentiste est devenu fou !   [ Paul Valéry: « L'amour est un risque majeur pour le contrôle de l'esprit ». ]  « Drrring... drrring... drrring....  La sonnerie du téléphone retentit. Tu te précipites sur le combiné, plantant là ton patient bouche-bée, affalé sur le fauteuil. Oui, ton truc inclinable de dentiste, presque une... [Lire la suite]
29 octobre 2008

Et si l'on partait?

&amp;amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; Et si L'on partait?     Tu vis à côté de moi. Si manger, boire et dormir, tu appelles cela: "vivre", pour moi, c'est seulement: « exister ». Jamais tu ne m'as proposé de partir. Paris m'indispose, la ville me pèse, le XIVème est triste, la rue est poisseuse. J'étouffe sous un ciel éternellement lourd, bas et brumeux. J'ai besoin d'évasion. Je veux... [Lire la suite]
01 juin 2008

Pauvre Gaspard!

&amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; Pauvre Gaspard!   « Je suis venu, calme, orphelin, Riche de mes seuls yeux tranquilles... » Paul Verlaine    L'histoire se passe à Lénojac dans les Cévennes.... un petit village tranquille... en apparence!   Gaspard venait d'être assigné par l'Administration des Eaux-et-Forêts pour une cascade d'infractions  relevées à son encontre en forêt domaniale. A... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,