06 février 2018

Pigeon vole ! par Jean-Claude Boyrie

C’est la première fois qu’on laisse Olivier s’aventurer seul dans le quartier… seul…. enfin, disons discrètement surveillé par ses grands-parents, qui ne s’en éloignent pas beaucoup. Olivier n’a pas atteint l’âge de raison, mais il est à celui des « pourquoi ». Par exemple : pourquoi faut-il s’arrêter quand se présente une rue à traverser ? À cause de la circulation, bien sûr. Pour un adulte, la réponse va de soi, pour un enfant, cela ne suffit pas : il faut lui expliquer qu’il doit emprunter le passage... [Lire la suite]
Posté par JCBOYRIE à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mars 2013

Promenons-nous dedans le bois, par Christiane Reynard

Piste d'écriture: retrouver le langage de l'enfance   Promenons-nous dedans le bois   « Promenons-nous de dans les bois » chantent Paul et Pauline en se donnant la main.  C'était promis juré, jamais ils ne se quitteraient. Ils avançaient d'un bon pas dans le bois, fuyant le fantôme du gros- loup- noir. Le fantôme du gros-loup-noir les suivait sans cesse depuis que papa avait quitté la maison et que maman se consolait avec le voisin aux grands pieds.  Bien qu'on fût encore en plein jour, Pauline... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2013

Héroïne d'une vie ordinaire, par Aline Marty

Piste d'écriture: sélectionner des titres de romans qui deviendront les titres de vos chapitres.   Héroïne d’une vie ordinaire   Tous les chats ne sont pas en peluche La petite fille que je vais appeler ici Caroline chantonnait en sautillant dans le jardin : « Caroline en bois, Caroline en fer, Caroline en fil de fer… » « Ce n’est pas une vraie chanson », soupirait-elle en s’arrêtant. Chaque moment de son enfance, elle ne passait pas une journée sans penser à cela : « Je serai... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2012

Par monts et par vaux, par Rolande Bernard

Piste d'écriture: décliner une expression familière.   Je vais par monts et par vaux en quête de mon passé. Mes sabots claquent sur les chemins caillouteux. Je m’arrête au pays de mon enfance. Mais j’ai beau aller de ci, de là, La petite enfant aux boucles dorées, Au sourire innocent, A disparu. La marelle s’est effacée, Les rires pour des choses anodines se sont tus. Je ne peux rester là, elle ne viendra plus.   Mes pas vont me mener au pays de mon adolescence. Où est la toute jeune fille avide de savoir, ... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2012

Sens dessus dessous, par ETTYLA

Piste d'écriture: les odeurs. Sens dessus dessous Assise raide sur le matelas, je cherche désespérément. Je hume, je ne trouve rien. J’ai six ans, je serre dans mon creux ma vieille poupée de chiffon, j’y fourre mon nez, ça me rassure. J’ai froid. Des cartons, des caisses, tout un monde chaotique de poussière fade m’entoure. Perdue, je suis perdue. La panique m’envahit  avec une vilaine odeur, celle de la peur.  Sournoise, elle monte. Je la sens , elle s’infiltre et ouvre l’écluse, l’onde chaude et odorante... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2012

Musique, par Danièle Chauvin

Texte inspiré par la Sonate en do majeur de Mozart K.545 (1er mvt)Lien Youtube Mozart, Sonate en do majeur  http://www.youtube.com/watch?v=JcUh-ggBfzI Musique Les jupes des fillettes virevoltent, rires perlés, courses légères. Enchantement du jardin peuplé de jeux d’enfants, courant à travers les allées aux ombres mouvantes. Le ciel poudré diffuse une lumière joyeuse. Tous les oiseaux voletant çà et là, se répondent d’une branche à l’autre dans un pépiement sans fin. Glissent les perles d’eau sur l’arc en ciel, une à une, deux... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 décembre 2011

Le suce-pouce, par Béatrice Laudicina

Cette fois, il s'agissait d'écrire avec le non-visuel, en particulier le toucher... en est née la très douce évocation de Béatrice. Merci à Dréa qui a dactylographié ce texte. Juliette se souvient avec émoi de l’extrême douceur et du doux plaisir qu’elle ressentait en suçant son pouce dans sa petite enfance. C’était une occupation quotidienne et magique qui obéissait à des lois  et des rites. Juliette suçait son pouce très souvent : fatigue, contrariété, rêverie ou même contentement. Le contact du doigt dans la bouche la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2008

Je te réponds

Le texte suivant fait suite à "Ah toi mon enfant que je n'aurai jamais" Tu me dis que ce n’est  pas que tu ne veuilles pas de moi Mais tu ne me désires pas Pourtant je suis là, je t’attends Si tu n’as pas foi en toi pour devenir ma mère Aies foi en moi pour devenir ton enfant Imagine moi, rêve moi, conçois moi Laisse moi devenir réalité Je ne veux pas d’un autre rivage, d’un autre visage C’est toi que j’ai choisie C’est toi que je veux appeler Maman Du bout de mes lèvres éthérées, je... [Lire la suite]
Posté par novakalei à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juillet 2008

A toi mon enfant que je n'aurai jamais

Ce n'est pas que je ne veuille pas de toiMais je n'ai pas le désir de toiTraite moi d'égoïsteTu sais que je ne le suis pasC'est peut être parce que je ne le suis pas assez, justementJe n'ai peut être pas assez foi en moiPour décider d'être ta mèreOu peut être n'ai-je pas assez de vie en moiPour te donner viePourtant, t'imaginer c'est un peu de faire vivreJe te laisse mon enfant vivre une autre vie Pars vers un autre rivage, un autre visageJe t'embrasse mon enfantMoi qui ne serai jamais ta mère
Posté par novakalei à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,