14 novembre 2015

La montre perdue, par Christiane Koberich

Piste d'écriture: l'annonce photographiée ci-dessous...                Il est cinq heures. Georges flâne, à la recherche de… De quoi, d’ailleurs ? Il ne saurait le dire… D’air frais, en ce mois de juillet caniculaire ? D’insolite ? De poésie ? De tranquillité ? D’aventure ? De rencontres ? … Hélas ! Cette rue déserte, sans âme, aux façades sans charme, ne promet rien de tel. Les quelques arbres qui pourraient donner envie de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 octobre 2015

Perdu la montre de mon grand-père (4) Reine, par Carole Menahem-Lilin

Pour écrire cet épisode, je me suis inspirée de la photo de Jakob Tuggener. IV. Reine Reine court à présent, légère, sa longue robe s’envole derrière elle, laissant entrevoir la bordure blanche de ses leggings, qui dans l’ombre, rappellent la lumière d’’un jupon. Du moins c’est ce qu’ils rappellent à Mat qui la suit, sans aller trop vite, ne pas lui faire peur. Pourquoi un jupon ? ce n’est pas vraiment la génération de Mat, mais il y a cette photo de sa grand-mère Suzanne toute jeune et courant ainsi sur un chemin de... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2015

Perdu la montre de mon grand-père, III: Mat, par Carole Menahem-Lilin

 III. Mat Mat était en train d’attacher sa moto, lorsqu’il la vit debout là-bas, à quelques mètres devant lui. C’était la jeune fille qui faisait, plusieurs soirs par semaine, l’accueil à la salle de sport. Il n’eut aucune hésitation à la reconnaitre et en fut surpris, car il ne croyait pas l’avoir observée assez pour l’identifier ainsi, au premier coup d’œil, et surtout de dos. Mais c’était elle, il n’en doutait pas. Quelque chose dans la posture : une détermination qui aurait pu ajouter à sa grâce, et qui ne créait... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2015

Perdu la montre de mon grand-père, II: Reine, par Carole Menahem-Lilin

On avait quitté Mat mélancolique d'avoir perdu la montre prêtée par son grand-père. L'épisode 2 nous fait découvrir un nouveau personnage, Reine. II. Reine L’annonce lui faisait face. On pourrait même dire qu’elle la regardait dans les yeux, et lui faisait reproche. À chaque fois qu’elle passait là depuis quinze jours (et c’était souvent, car elle travaillait au-dessus de la piscine), Reine baissait la tête. Et ça n’allait pas du tout, parce que comme son prénom l’indiquait, Reine était loyale, tout autant qu’orgueilleuse.... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2015

Mon grand-père cet inconnu, par Coré

  Piste d'écriture: une montre de marque Eterna. Une méditation poétique...  Mon grand-père cet inconnu. Retour de sa présence dans l’absence.  Le temps s’écrit. Il devient expérience  : une trace-racine.  Physiquement je ne l’ai jamais rencontré, il est décédé alors que ma mère était encore une enfant. Transparence du monde endormi… De façon inexplicable je me suis toujours sentie proche de lui. Sa montre est devenue un temps silencieux qui se transmet, créant un équilibre invisible qui traverse la... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2015

À la recherche de la montre perdue, par Louis Portejoie

19 octobre 2013: un village proche de Montpellier    On se met en ligne à la sortie du cimetière: Véronique m'embrasse, me serre dans ses bras pour une accolade appuyée; puis les amis, puis les connaissances, puis les amis des amis. Je suis fatiguée, la messe a été interminable, les discours un peu longs. Bon, ça va, il est mort il est mort! Je regarde l'heure, et je réalise: mon papy, mon papy à moi, je ne le verrai plus jamais. C'est sa montre qui me fait signe, celle sur laquelle je compte les minutes qui me séparent... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2015

EFFRENEE… par Marcel Camill' (Josué)

 Josué (atelier du mardi soir) sous son nom de plume Marcel Camill', a publié en 2014 un recueil poétique "De l'encre sous les gravats", aux éditions Edilivre.Le texte surréaliste que vous allez lire lui a été inspiré par la piste d'écriture "J'ai perdu la montre de mon grand-père (marque Eterna), elle a une grande valeur sentimentale..."           Je frappe à une porte. Quelqu’un ouvre… - Oui ? - Toc-toc-toc ! Avez-vous retrouvé mon heure ? -... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2015

La petite-fille, la piscine et la pigiste, par Roselyne Crohin

Je ne lis jamais les petites annonces chez mon boulanger. Quand on me tend un papier dans la rue pour des pizzas ou une séance de voyance gratuite, je garde mes mains dans les poches et je fais « non » de la tête. Mais l’autre jour, je ne sais pas pourquoi, en sortant de la piscine, les cheveux encore tout mouillés, je suis tombée en arrêt devant une annonce grossièrement scotchée autour d’un poteau. Il faut dire que j’avais attaché mon vélo juste à côté et que je pouvais difficilement la manquer… Enfin, je l’avais bien... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 septembre 2015

Perdu la montre de mon grand-père... par Carole Menahem-Lilin

Piste d'écriture: une petite annonce, photographiée ci-dessous. Episode 1. Perdu la montre de mon grand-père (marque Eterna) dans cette rue… Cette montre, Mat y tenait. Ce n’était pas la première fois qu’il égarait, ou abimait, un objet de valeur. Tout ce qui était trop neuf, ou trop précieux, ce qui lui avait fait furieusement envie. À croire qu’il se trouvait trop nul pour posséder quelque chose de ce genre. La moto décatie que son cousin voulait vendre en pièces détachées, par contre, il avait su en prendre soin – elle... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2015

LA MONTRE ETERNA, par Nyckie Alause

Piste d'écriture: une annonce, ainsi libellée: j'ai perdu, dans cette rue, la montre de mon grand-père (marque Eterna. Elle a une grande valeur sentimentale. Si vous la trouvez...    J’ai perdu la montre de mon grand-père. Ça devait arriver. Depuis longtemps déjà, la pompe — tu vois cette petite pièce cylindrique qui ressemble à un tambour et qui lie le bracelet au cadran par un subtil assemblage de résistance et de souplesse — cette pièce fragile, branlait un peu en laissant deviner le ressort. Maintes fois,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,