30 août 2020

Curiosity, par Olivier Hirt

Piste d'écriture: personnifier, incarner, les abstractions.   Curiosity Si tu aboyais Je te clouerais bien le bec Oiseau des villes Elle saisit d'un coup et se faufile, elle vous inquiète et vous attise, piqué au vif, un éclair dans le regard, et c'est mille étoiles qui filent droit sur un voeu, un peu enfantin. Une porte entrouverte, un sac mal fermé, un décolleté... décolleté, un sourire, un regard, une lumière, un mot et les yeux pétillent, les narines frétillent, le coeur s'accélèrent, tous les sens s'aiguisent droit... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mars 2014

Le temps, d'Olivier Hirt

Olivier a longtemps fait partie des ateliers, et il nous reste proche. Voici l'un des textes qu'il a publiés sur son site, je le reproduis ici avec son autorisation. En ce printemps des poètes, j'ai apprécié son tempo poétique... Carole Le temps M'arracher autantDéchirer les portes aux mursÀ l'attente du temps         "Le temps est un fleuve, disait Borgès, et je suis ce fleuve." Aucun fleuve ne remonte à sa source alors rien ne sert de savoir nager. Le temps efface les traces que je laisse. Compter,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2012

Et la pluie, par Olivier Hirt

Piste d'écriture: ne pas écrire qu'avec ses yeux... mais avec tous ses sens, et en particulier l'odorat. Et la pluie Orage des espoirs Paysages de l'esprit Indiens des étés Le vent s'était tu. Une heure qu'il soufflait, amenant des Cévennes l'odeur des feuilles, de l'humus et des cèpes, sur fond d'une petite touche sablée. Le bruissement des feuilles et le choc des branches s'étaient arrêtés... pour un temps. Temps bref. Premier éclair, premier tonnerre et première goutte, lourde, fraîche, au goût de Bizance. Elle était... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2011

Exposition Fou-le-bleu(e) d'Olivier Hirt

Fou-le-bleu(e) Passants qui passent. Marcheurs qui marchent. Consommateurs qui consomment. Fou qui danse. Au milieu des badauds, du quotidien et de l’anonymat il danse et crie en silence. Parole gestuelle, singulière à qui veut l’entendre.   Un projet né d’une idée, peut-être d’un rêve. Quand ? Difficile à dire. Une rencontre ? Certainement. Un prétexte à la rencontre ? On brûle.   Samedi 3 septembre, je participe au marathon photo de Marguerittes (Gard) « Images en marges ». Appareil photo jetable en main, je... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 décembre 2010

#Coquette, par Olivier Hirt (Amazonie)

Sous le toit de feuilleA l'ombre de l'équateurFemme dévoilée Tous assis sous le toit de paille, on digère. Poissons grillés, riz et quelques fruits. Benjamin prépare le café et nous réserve la dégustation de son chocolat maison. Avant de tendre les hamacs, Julie sort le petit appareil photo pour une séance souvenir avec la femme de Benjamin. Ce premier cliché attise la fantaisie. Celle-ci détache alors ses cheveux et invite d’un geste à la photographier à nouveau. Ni une, ni deux, je sors le Reflex et enclenche un portrait.... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2010

#Télévision, par Olivier Hirt (Amazonie)

A la tombée du jourS’éclairent dans les cabanesLa télévision Très loin du village de Gurupá, couvertes d’un toit de feuilles, bâties de planches et de solides pilotis plantés dans le sable, les maisons traditionnelles sont aujourd’hui toujours accompagnées de leur parabole. La télévision ne s’éteint plus, elle reste allumée même si les résidents sont absents. Et la petite bicoque de bois est habitée en permanence d’images et de sons. Les veillées ont disparu. Chacun se retrouve chez soi devant SA télévision. C’est aussi une raison... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 décembre 2010

#Aguinal, par Olivier Hirt (Amazonie)

GénérositéCoeur d'enfant, force d'hommeBoa tardes, Aguinal Compagnon d’aventure et grand homme au cœur généreux, Aguinal fut notre guide durant quelques jours. Ouvrier pour le compte de notre ami  français récemment installé à Gurupá, il aide à tout faire : défricher le terrain, bâtir la posade (maison d’hôte), planter les bananiers, les arbres du verger, les fruits de la passion, les piliers pour soutenir une barrière, etc. C’est la première fois qu’Aguinal est salarié, qu’il touche de l’argent en échange de son travail.... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2010

#Autoroute des vacances, par Olivier Hirt (Amazonie)

Moteur pétaradantHabitations flottantesMarins d’eau douce Escargots à moteur, petits, moyens ou grands, tous les bateaux de la région, tous sans exception, reproduits à l'infini, sont issus du même moule. Très lourd, à gros tirant d'eau, bruyant et gros consommateur de gazoil, c'est le seul modèle que les habitants du Pará connaissent. Ils n’ont rien à voir avec les pirogues héritées des Indiens, creusées à même le tronc ou subtil assemblage d’ébéniste. Les rafiots qui circulent sur le fleuve sont paraît-il l'exacte réplique d’un... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2010

#Todo bem, par Olivier Hirt (Amazonie)

Sans les mots, mon regardEst aveugle et amerAmazonie - "Comment ça va aujourd’hui ?" - "Ça va, ça va. Je vais bien... Je n'ai pas mangé ce matin, je n'ai pas mangé ce soir mais j'ai espoir car je mangerai peut-être demain. Dieu en décidera..." Point de vue de gringos : "les pauvres, comme ils sont pauvres". Bicoques de bois, route en terre, enfants pieds nus, etc. Déformation de gringos. Ils ne se plaignent pas et les jeunes ne désirent nullement vivre ailleurs. Le rêve américain, cela ne prend pas. Tout va bien et Dieu verra.... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2010

#Bonbons, par Olivier Hirt (Amazonie)

Douce gourmandiseIl faut l'éplucher, la sucerGraine de cacao "Prenez un poulet, du riz, du café, du sucre... et des bonbons pour les enfants." C’est sur ces conseils que l'on s’est rendu à Maria-Ribeira. D’abord, la pirogue n’a pas démarré malgré tous les efforts d’Aguinal. Il a alors sorti la sienne. Enfin son bateau, sa fierté, avec le moteur au centre de l’embarcation, la barre à l'avant et des sièges rouges en mousse. Au bout d’une heure à remonter l’Amazone, on s’engouffre dans un petit cours d'eau sur la gauche. On croise... [Lire la suite]
Posté par draikhin à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,