17 novembre 2020

Château d'eaux, par Florie

Piste: châteaux (de sable, de rêve, de lave, de cartes, d'eau...) Lorsque ses parents lui avaient annoncé qu’ils allaient déménager, Eléa avait tout d’abord été un peu inquiète et un peu triste. Elle adorait leur maison et elle aimait beaucoup ses copines d’école. Mais quand, quelques jours plus tard, son père lui avait dit qu’ils allaient habiter rue du château d’eau, tout s’était éclairé. Un château d’eau, vraiment ? Était-ce possible ? Elle avait bien sûr demandé si le château serait près de leur maison. Son père, l’air... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2020

Voguer jusqu’à VOGÜÉ, par Corinne Christol-Banos

Piste d’écriture : Un lieu qui parait doué d'intentionnalité, qui devient un personnage   Et si on se promenait ? me proposa mon amie. Pourquoi pas ! répondis-je avec enthousiasme. Le ventre lourd de la bonne chair et de ses acolytes en robe rouge, j’envisageais cette sortie avec l’espoir d’une digestion bienvenue. Le soleil me caressait affectueusement la nuque et le vent en bourrasques me faisait resserrer le col de ma veste. Descendue de voiture, je levai les yeux et contemplai le lieu où m’avait emmenée... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 novembre 2020

Le bout du monde, par Florie

Piste d'écriture: un lieu doué d'intentionalité, qui devient un personnage. Comme chaque fois, j’ai suivi le chemin gris et défoncé qui dégringole entre les collines basses et pelées. Péniblement, il m’a conduit jusqu’à cet endroit que j’appelle le bout du monde. Comme chaque fois, la mer furieuse couleur acier me saisit et m’étouffe ; cette mer envahit tout, cette mer est tout. Elle feule avec colère à mes oreilles ; elle brûle mes narines ; elle sale mes lèvres. Elle dévore sans relâche la plage de sable noir,... [Lire la suite]
Posté par Menahem Lilin à 13:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :